Didier Raoult rend hommage au Professeur Luc Montagnier. Mise à jour

[Source : Sud Radio]


Une grande droiture et une profonde intégrité

Nous sommes particulièrement touchés par la disparition du Professeur Montagnier. Au-delà de son œuvre scientifique majeure et de sa vie consacrée au service de la science, il a témoigné toute sa vie durant d’une grande droiture et d’une profonde intégrité. Et malgré cela, si peu de considération de la part de ceux qui monopolisent la parole depuis deux ans…
Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille ainsi qu’à toutes les personnes affectées par son départ.

Le professeur Montagnier nous rétablit dans notre héritage avec cette seule phrase :

“L’homme gagnera s’il se concentre sur la loi de la nature et uniquement sur cela”.

N’en déplaise aux chantres du scientisme, le chemin de la Liberté s’ouvre à nous.

Le collectif Reinfo Covid.




Par Dr. Édouard Broussalian

Mort du Pr. Luc Montagnier

France Soir, le dernier journal libre en France, a été le premier à annoncer la mort du Pr. Montagnier. Moi qui me croyais blindé, j’ai eu de la peine à contenir quelques larmes. Je ne le connaissais pas personnellement, n’ayant jamais eu la chance de le rencontrer, je ne manquais cependant jamais ses interventions.

Si sa mort résonne aussi fort dans nos cœurs d’homéopathes c’est parce que seul le semblable agit sur le semblable : il appartenait à cette rare catégorie du vrai scientifique. Pas celui qui manipule des éprouvettes ou un microscope, pas celui qui exécute son boulot pour se payer une belle bagnole, mais bien celui qui est à la recherche de la Vérité.

Je n’avais de cesse d’admirer son courage tranquille devant la meute des journalistes corrompus et autres « anti-fakemed » laquais des mondialistes. Il a été l’un des premiers à comprendre la dimension électromagnétique liée avec le vivant. A ce titre il a vaillamment défendu l’homéopathie au risque de sa carrière professionnelle.[1]

Ce qui suscitera l’étonnement des générations futures c’est comment un homme de cette stature scientifique aura été jeté en pâture à des rats à peine pubères et dont le seul mérite personnel consiste en l’acquisition de la bipédie. Seules les dictatures présentent cette capacité à détruire ce qui est grand pour fonctionner avec les êtres les plus veules.

Montagnier n’a évidemment pas mordu à l’hameçon du COVID dont il aura été aussi l’un des premiers à dénoncer haut et fort l’escroquerie. Honte à tous les « scientifiques » qui se sont tus ou qui ont cherché à le ridiculiser. Leur soumission à l’omerta est la preuve qu’ils ne sont pas à la recherche de la vérité, maudits soient ces nains qui trahissent les idéaux de tous les géants qui les ont précédés.

Lincoln a dit une chose que nos tyrans mondialistes gorgés d’inculture crasse[2] ignorent, à savoir qu’on « peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. » Comme je l’ai déjà maintes fois répété, seule l’insurrection nous sortira de cette dictature. Elle démarre enfin grâce aux Convois de la Liberté. La peur changera de camp avec le Grand Réveil.

Alors seulement le Pr. Montagnier pourra enfin prendre la place qui lui revient et figurer au Panthéon des plus grands.

  • [1] Il suffit de lire la presse mainstream pour y découvrir les ragots habituels. Entre autres abjections, sur RFI.FR on apprenait que :
    « La communauté a même un terme pour ce phénomène : la « nobelite », la maladie du Nobel. Cette tendance qu’ont certains lauréats du prix à mettre à profit leur notoriété pour défendre des thèses pseudo-scientifiques à propos de sujets sur lesquels ils n’ont jamais travaillé. »
    N’est-il pas curieux que personne ne dénonce les prix Nobels qui condamnent des sujets sur lesquels ils n’ont jamais travaillé ?
  • [2] Cette formulation était répétée à l’envi par Pierre Desproges dès les années 1980. Il aimait à dénoncer la progression de l’incurie dans la société.
image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires