Déliquescence d’un système en sénescence !

04/11/2022 (2022-11-04)

Billet de DJERRAD Amar

Ni sur le bombardement des civils au Donbass,

Ni sur le bombardement de la centrale nucléaire et la magouille onusienne qui s’en est suivie,

Ni sur l’envoi des céréales en priorité aux atlantistes au lieu des pays pauvres,

Ni pour empêcher (ou mettre en garde) la « bombe sale » signalée par Moscou,

Ni sur l’attaque de drones contre plusieurs navires russes qui assuraient la sécurité du couloir céréalier,

… l’ONU n’est intervenue !!

Et… subitement Antonio Guterres — sans honte et avec audace — sort de sa léthargie, sitôt que la Russie a déclaré suspendre sa participation à l’accord sur les céréales, en annonçant être « profondément préoccupé » par l’avenir de l’accord sur les céréales, multiplie « les contacts intenses » afin d’inciter la Russie à revenir sur sa décision.

Bien entendu, parce que les céréales allaient à 96 % aux Occidentaux et non aux pays pauvres !

Nous entrons dans le siècle de la déliquescence d’un système et des bouleversements géopolitiques sans précédent !

Les peuples savent que cette organisation onusienne a perdu son sens pour s’être laissée pervertir en instrument au service du Grand Capital, comme le sont toutes les organisations internationales, y compris droits de l’homme jusqu’à l’AIEA. La plupart dépendantes des multinationales, leurs donatrices. L’ONU et ses institutions ne servent plus qu’à produire des alibis contre les pays ciblés ; les ONG et les « journalistes » font dans l’espionnage et la tromperie ; la CPI s’utilise pour criminaliser les dirigeants indociles ; le FMI sert à ruiner et à gager les pays ; la presse dite « mainstream » se consacre à la manipulation, la tromperie et le contrôle de l’opinion ; l’OTAN se réserve pour l’agression et la dévastation.

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires