Comment l’information sur la Covid-19 a été censurée mondialement sur les réseaux sociaux

18/12/2022 (2022-12-18)

[Source : voltairenet.org]

America First Legal Foundation a obtenu, par voie juridique, des documents internes de l’agence fédérale de Santé publique, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) d’Atlanta[1]. Parmi ceux-ci, certains attestent que le CDC avait accès à un portail secret de Google chargé de centraliser les notifications de nouvelles s’écartant du discours officiel sur la Covid-19.

America First Legal Foundation est présidé par l’ancien speechwriter du président Donald Trump. Son conseil d’administration comprend de hauts responsables de la Maison-Blanche du président Trump. Son budget annuel est de plus de 6 millions de dollars. Cette fondation fait partie, selon le Washington Post[2], de l’administration en attente de Donald Trump s’il gagne la prochaine élection présidentielle.

Le portail secret de Google est situé en Indonésie et géré par l’association islamiste de Fact Checking, Mafindo[3]. Il centralise la censure sur Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Whatsapp et Hello. Cette association est financée par l’État indonésien.

Le choix des informations considérées « vraies » ou « fausses » est opéré par la Kaiser Family Foundation (KFF)[4]. Contrairement à ce que son nom inique, KFF n’est pas une fondation familiale, mais une société californienne dont le directeur du Los Angeles Times est administrateur. Elle diffuse gratuitement aux journalistes des notes sur les discours hygénistes à tenir. On ignore qui finance cette organisation.

Ce dispositif a notamment permis d’imposer plusieurs allégations mensongères telles que :
→ Les « vaccins anti-Covid » (ARN messager) protègent de la transmission du virus.
→ Les « vaccins anti-Covid » (ARN messager) sont recommandés pour les femmes enceintes.
→ Les « vaccins anti-Covid » (ARN messager) protègent les enfants.
→ Les « vaccins anti-Covid » (ARN messager) n’ont pas d’effets secondaires notables quels que soient l’âge et la condition des patients.
→ Il n’existe pas d’autre remède efficace contre la Covid-19 que les vaccins occidentaux.

Cette campagne d’intoxication s’est particulièrement concentrée sur les adolescents noirs pour les convaincre de ces inepties.

Les documents obtenus par l’America First Legal Foundation attestent que l’ensemble de ce dispositif est contrôlé par l’administration Biden depuis la Maison-Blanche.


  1. [1] « AFL Releases More CDC Documents Revealing Bizarre “Equity” Agenda in COVID-19 Vaccination and Slides Discussing the Policy Objective of Injecting Children Even When “Parent Is Not Present” », America First Legal Foundation, December 15, 2022.[]
  2. [2] « How a Trump-allied group fighting ‘anti-white bigotry’ beats Biden in court. America First Legal was founded last year by Stephen Miller, the architect of Trump’s immigrant family separation policy », Beth Reinhard & Josh Dawsey, Washington Post, December 12, 2022.[]
  3. [3] Site officiel de Mafindo.[]
  4. [4] Site officiel de la Kaiser Family Foundation.[]
image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires