CNews « clairement d’extrême droite » : Pap Ndiaye « salit et insulte » les journalistes, répond en direct Laurence Ferrari

11/07/2023 (2023-07-11)

Par SARITA MODMESAÏB

[Source : epochtimes.fr]

Ce dimanche, le ministre de l’Education nationale, Pap Ndiaye, avait tancé le groupe de médias appartenant à Vincent Bolloré, accusant la chaîne Cnews d’être « d’extrême-droite ».

Alors qu’il s’exprimait dimanche sur Radio J à propos de la grève menée par les journalistes du Journal du Dimanche, Pap Ndiaye s’en est pris à Vincent Bolloré, patron du groupe Vivendi qui détient, entre autres, la chaîne d’informations CNews.

« Je comprends bien qu’ils ne veulent pas entrer dans la galaxie des publications ou des médias contrôlés par un personnage qui est manifestement très proche de l’extrême droite la plus radicale », a-t-il fustigé, s’en prenant ensuite à CNews et Europe1.

« Quand vous regardez CNEWS et quand vous regardez ce qu’est devenu Europe 1, quand vous regardez cet ensemble-là, la conclusion s’impose», a ajouté Pap Ndiaye, ajoutant alors, « CNEWS, c’est très clairement d’extrême droite. »

« Je pense qu’ils font du mal à la démocratie, il n’y a aucun doute », a t-il conclu.

Il « dénigre, salit et insulte »

Ce lundi, Laurence Ferrari, journaliste présentatrice à Europe1 et à CNews, a tenu à répondre en direct aux propos de Pap Ndiaye lors de son émission Punchline de CNews.

« Un ministre de l’Éducation nationale se permet de jeter l’anathème sur deux rédactions indépendantes de 120 et 160 personnes », a-t-elle déclaré, précisant en outre que les propos du ministre étaient lancés sans le « moindre argument étayé ».

La journaliste a poursuivi ainsi :

« Cet employé de la République dénigre, salit et insulte l’intégralité de ces 280 journalistes dont je salue une fois de plus le travail irréprochable ».

Soutien des LR et RN à CNews

Le parti LR a tenu à réagir aux propos du ministre, appelant sur Twitter à « protéger la liberté d’expression ».

« Dans l’esprit étriqué des wokistes, la liberté d’expression exclut la liberté de penser. Nous apportons notre soutien inconditionnel aux rédactions de CNews et d’Europe 1 ! », a déclaré le parti des Républicains.

Des élus RN ont aussi réagi, à l’image d’Hélène Laporte. La vice-présidente de l’Assemblée nationale a ainsi tweeté :

« Propos honteux de Pap Ndiaye qui qualifie CNews et Europe 1 d’extrême droite. Au lieu de s’attaquer au pluralisme des médias, le ministre de l’Éducation nationale devrait travailler à enrayer la baisse constante du niveau scolaire ! »

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires