Après le covid et la guerre en Ukraine, le choc climatique ?

29/07/2023 (2023-07-29)

[Source : kla.tv]

Un général roumain révèle que les 180 installations HAARP installées dans le monde entier sont censées générer des scénarios météorologiques et sismiques « apocalyptiques ». Après la pandémie mondiale de Covid et la menace de guerre mondiale due à la guerre en Ukraine, la prochaine vague de terreur contre l’humanité est mise en scène afin de contraindre la population, complètement perturbée, à adhérer au Nouvel ordre mondial.

Transcription

Les gens effrayés et paniqués se laissent (presque) imposer n’importe quoi. Cette réalité psychologique de la stratégie du choc est exploitée sans pitié par le Forum économique mondial (FEM) (qui est un réseau mondial d’oligarques suprêmes) pour atteindre ses objectifs par la mise en scène de crises. Le FEM se sert par exemple de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des principaux médias. Cette stratégie de choc a récemment permis d’imposer des mesures Covid à volonté, d’emprisonner des populations entières pendant des mois et de les intimider — en leur faisant porter des masques — pour qu’elles « se taisent ». Des entreprises ont été fermées à tour de bras, des économies nationales ont été ruinées et les gens, suite à la vaccination, sont devenus en masse handicapés, malades ou sont morts. Tout cela n’aurait pas été possible avec un esprit calme et sans le « choc Covid » artificiellement médiatisé et surdramatisé.

L’onde de choc mise en scène qui a suivi est actuellement la guerre en Ukraine. Soudain, une guerre est quasiment aux portes de l’Europe et menace de virer à une guerre mondiale. Et une fois de plus, la politique dirigée par les oligarques du FEM peut décréter, en passant au-dessus de la population, des mesures que personne n’approuverait s’il était lucide. Il suffit de penser aux livraisons d’armes surfacturées, aux sanctions qui ruinent des économies nationales entières et à l’aide humanitaire démesurée, dont la majeure partie disparaît dans des canaux obscurs. La peur d’une guerre qui s’étend, attisée par la politique et les médias, permet que la population accepte cette méthode nuisible.

On se souvient que Klaus Schwab, le fondateur du FEM, avait proclamé le Great Reset comme solution aux malheurs de l’humanité dans lesquels elle s’embourbait apparemment de plus en plus. Mais que se passe-t-il si ce n’est pas l’humanité dans son ensemble, mais la mafia financière et ses acolytes, c’est-à-dire des personnes comme Klaus Schwab, des hommes de main des super-riches, qui sont à l’origine de ces misères et de ces impasses qui mettent à zéro des nations et des économies entières ? Le Great Reset, c’est-à-dire un nouveau départ à partir de zéro, est sensé se produire comme un supposé plan de sauvetage sous la forme d’un Nouvel ordre mondial totalitaire et centralisé selon les règles du jeu du FEM. Sans stratégies de choc artificiellement mises en scène et alimentées par les médias, aucun être humain ne renoncerait jamais à ses affaires et à sa liberté pour accepter ce Nouvel ordre mondial.

Selon le général roumain haut gradé Emil Strainu, le prochain programme de mise à zéro, la prochaine attaque terroriste contre toute l’humanité, serait déjà à la porte : cette fois-ci, il ne s’agirait pas d’une pandémie ou d’un conflit guerrier planifié de longue date. Non ! La prochaine vague de panique sera provoquée par des catastrophes climatiques apocalyptiques.

Le général Emil Strainu, expert en géo-ingénierie, a expliqué au journaliste serbe Dragan Vujicic comment HAARP, qui génère de gigantesques champs électriques, sera utilisé comme « arme de l’apocalypse » sous la direction des plus grands oligarques financiers pour la guerre économique, le changement climatique et le contrôle de la population. Strainu a indiqué qu’il avait visité un centre HAARP américain en Alaska et qu’il y avait appris comment cette arme était utilisée. Il a expliqué clairement que certaines des applications de HAARP déclencheraient des explosions similaires à celles des bombes atomiques. HAARP peut également modifier l’environnement et générer des cyclones, des tornades, des trombes d’eau et des tsunamis, même dans des zones où ils ne se produisent pas normalement. De même, des catastrophes dues à la chaleur et à la sécheresse et des incendies de forêt, tout comme des fortes pluies, des inondations catastrophiques, des grêles géantes et des coups de froid. Cette arme hyper-énergétique, dirigée par les plus grands oligarques financiers, peut continuer à déclencher des tremblements de terre et des éruptions volcaniques. Il existe dans le monde plus de 180 installations HAARP de ce type, qui entrent maintenant en action entre elles.

Selon les communiqués du 10 avril 2023 publiés sur le site web de l’Agence d’État de météorologie espagnole (AEMET), plus de 50 pays du monde participent à des expériences météorologiques. Des rapports réguliers du comité d’experts de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) fournissent des informations à ce sujet. Selon AEMET, la géo-ingénierie utilisée dans ce contexte comprend « un large éventail de méthodes et de technologies visant à modifier de manière ciblée le système climatique », par exemple en introduisant des particules fines dans l’atmosphère. Et c’est précisément là que l’on peut reconnaître la signature des oligarques du FEM, car les organisations climatiques qu’ils ont créées, comme le Club de Rome et le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), et leur propagande climatique permettent de générer d’énormes quantités d’argent. Le choc climatique artificiellement créé permet d’imposer des mesures douteuses qu’aucune personne dotée d’un esprit logique n’approuverait sans cette « stratégie du choc » psychologique mise en scène. Qu’il s’agisse de la taxe sur le CO2, de la réduction des émissions de CO2, des restrictions de mobilité, de la transformation des systèmes de chauffage, des restrictions et des interdictions de secteurs économiques entiers, et bien d’autres choses encore. Toutes choses pour lesquelles il n’existe aucune base scientifique fondée, mais uniquement la propagande climatique alarmiste des organes du FEM. Rappelons-nous que l’objectif déclaré est le Great Reset, la mise à zéro de toutes les économies et de toutes les nations, afin de pouvoir installer au point le plus bas, en guise de redémarrage, un Nouvel Ordre Mondial totalitaire et centralisé, auquel aucun être humain ne consentirait sans cette pression gigantesque.

Les choses ne sont donc manifestement pas ce qu’elles semblent être en ce qui concerne la météo et le climat. Le prétendu changement climatique d’origine humaine serait effectivement causé par l’homme, non pas en raison d’émissions de CO2 ou autres, mais par les installations HAARP associées à la géo-ingénierie. C’est là que se trouvent les responsables du mal.

Il convient donc de réfléchir, de rester pondéré et d’informer nos semblables lorsque la météo devient de plus en plus capricieuse et que la prochaine propagande de panique climatique est lancée. Et encore un appel aux professionnels près desquels se trouve une installation HAARP : si vos moyens techniques vous le permettent, prouvez que cette installation est en partie responsable d’une catastrophe météorologique actuelle.

de hm.

Sources/Liens :

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires