Trudeau n’a pas eu la vie facile au Parlement européen

[Source : Éric Pilon]

Par Eric Pilon

Pas moins de 4 députés du parlement ont reproché au premier ministre canadien son attitude antidémocratique.

Ce qui devait être une agréable journée mercredi pour Justin Trudeau a failli tourner au cauchemar. C’est que le PM a rencontré beaucoup de résistance au Parlement européen; plus qu’il ne l’avait sûrement imaginé. Quatre députés ont fustigé ses méthodes autoritaires, faisant référence entre autres au Convoi de la liberté.

Dans son discours devant une salle remplie seulement au tiers, Trudeau a fait valoir que les gouvernements peuvent et doivent jouer un rôle positif dans la vie des gens. Ce qu’il n’avait pas anticipé, c’est que pour certains, il est loin de jouer un rôle positif dans la vie des Canadiens.

Le député croate Mislav Kolakusic, pour un, a accusé Trudeau de mener « une dictature de la pire espèce ». « Le Canada, autrefois symbole du monde moderne, est devenu ces derniers mois un symbole de violation des droits civiques sous votre botte quasi libérale », a-t-il lancé au PM. Kolakusic a fait allusion à la gestion du dossier concernant le Convoi de la liberté pour exposer ses nombreux griefs contre le gouvernement libéral et Justin Trudeau.

L’Allemande Christine Anderson a abondé dans le même sens en traitant le premier ministre canadien de « disgrâce pour la démocratie », ne manquant pas de l’accuser à son tour d’avoir violé les « droits humains » et « la règle du droit ». Elle s’est par ailleurs désolée du fait que la direction du parlement a permis au PM d’y prononcer un discours.

À ce sujet, un autre député allemand, Bernhard Zimniok, a dit avoir tenté en vain d’empêcher Trudeau de parler devant les membres du parlement parce que, a-t-il dit, il a « piétiné les valeurs fondamentales de la démocratie ».

Un dernier, le Roumain Cristian Teres, a quant à lui refusé d’assister au discours du premier ministre, disant qu’il n’avait aucune leçon de démocratie à recevoir de ce dernier. « Vous ne pouvez pas venir donner des leçons de démocratie [au] Parlement européen quand vous piétinez à coups de sabot vos propres citoyens qui exigent le respect de leurs droits fondamentaux », a fait savoir Teres dans une déclaration écrite.

Aucun média traditionnel au Canada ne semble avoir montré de l’intérêt pour ces critiques acerbes formulées contre Trudeau au Parlement européen.

Sources

CTV NewsThe Post Millennial, Twitter #1#2#3#4


[Compilé par Nicole :]

Le député européen croate et ancien juge Mislav Kolakusic interpelle Justin Trudeau lors de sa visite au Parlement européen à Bruxelles hier :
« Pour vous, il s’agit peut-être de méthodes libérales. Pour de nombreux citoyens du monde, c’est une dictature de la pire espèce. »
[Voir aussi :
McKinsey, ce cabinet qui conseille Macron et qui fraude le fisc,
L’agence de presse Reuters, le cabinet McKinsey et Pfizer, l’énorme conflit d’intérêts !
et Cabinets de conseil : le rapport accablant de la commission d’enquête du Sénat]
J’ai essayé d’empêcher le discours du 🇨🇦 PM #Trudeau au Parlement de l’#UE parce qu’il a récemment piétiné les valeurs fondamentales de la démocratie. Malheureusement, les ennemis de la démocratie sont également en hausse en #Europe, comme le montre clairement la réaction de mes collègues.
image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire (en rapport avec l'article et compréhensible, SVP)
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires