Selon Harari, le lobbyiste du WEF, les Droits de l’humanité ne sont qu’une fiction. La légitimation de la pédophilie devient une formalité

06/02/2024 (2024-02-06)

[Source : lilianeheldkhawam.com via RI]

Par Liliane Held-Khawam

Il y a soixante-dix mille ans, nos ancêtres humains étaient des animaux insignifiants, s’occupant simplement de leurs propres affaires dans un coin d’Afrique avec tous les autres animaux. Mais aujourd’hui, rares sont ceux qui nieraient que les humains dominent la planète Terre ; nous nous sommes répandus sur tous les continents et nos actions déterminent le sort des autres animaux (et peut-être de la Terre elle-même). Comment sommes-nous arrivés de là à ici ? L’historien Yuval Noah Harari suggère une raison surprenante à l’essor de l’humanité.

Cette vidéo vieille de 10 ans et visionnée plus de 4 millions de fois vous démontre par a+b tout le mépris que cet homme peut avoir pour la populace humaine. Évidemment, ces commentaires désobligeants ne s’appliquent pas à ses commanditaires milliardaires puisque ce sont des dieux.

Ce discours haineux doit être dénoncé haut et fort par tout un chacun pour éviter la montée en puissance d’une culture déshumanisante, abjecte et monstrueuse. De fait, les mots manquent pour décrire la philosophie de la star des milliardaires.

Ce n’est pas tout. En méprisant la législation faite par les humains de manière générale, cet influenceur cherche à faire tomber les tabous, les lignes rouges que la société ne franchit pas en temps normal.

Ce discours est très utile à des puissants dont le comportement délinquant pourrait tomber sous le coup de la loi.

Exemple. La pédophilie qui est supposée être sévèrement sanctionnée émerge doucettement et se place au cœur de la société. Souvenez-vous :

Entre 0 et 4 ans, être informé sur « la satisfaction liée au toucher de son propre corps » et la masturbation infantile précoce ». Dans le même temps, il s’agira d’apprendre à « exprimer ses désirs » et de développer « une curiosité pour le corps des autres ». Passé 4 ans, on sera définitivement mûr pour le véritable « jeu sexuel ».[1] Il s’agira donc d’être informé au plus vite sur « l’amitié et l’amour avec des personnes du même sexe ». Entre 6 et 9 ans, on découvrira ses « droits sexuels », ainsi que « l’influence positive de la sexualité sur la santé et le bien-être ». Il faudra en outre continuer d’étudier la technique de la « masturbation », tout en apprenant à « accepter la diversité des modes de vie ». Entre 9 et 12 ans, il faudra être capable de « décrire un viol » et d’autres violences sexuelles[2] en plus d’être renseigné sur les différentes « tailles » possibles des appareils génitaux masculins et féminins. À ce stade, on aura évidemment appris qu’il est nuisible de garder le « silence » ou de rester dans le « déni » quant à son « orientation sexuelle ». Entre 12 et 15 ans s’ajoutera la question des « grossesses dans les couples de même sexe », ainsi que celle de « l’identité de genre ». (Ne serait-ce d’ailleurs pas le moment idéal pour entamer un « traitement hormonal » ?) Et pour donner leur chance aux moins dégourdis, il sera encore enseigné à « faire son coming-out » homo- ou bisexuel même après 15 ans !
https://lilianeheldkhawam.com/2020/05/20/onu-oms-une-education-sexuelle-explosive-pour-revolutionner-lhumain-dossier-vincent-held/

Prenons l’émission néerlandaise pour enfants intitulée « Simply Naked ». Là, des adultes se déshabillent devant des enfants qui doivent assister à ce show en direct. Dans un des épisodes, un transgenre s’est déshabillé devant des enfants de 10 et 12 ans. Alors que les réalisateurs ont dû flouter les parties intimes pour les téléspectateurs, les enfants présents ont dû assister à la version non censurée parce que c’est « éducatif » !

Allemagne. Il y était question d’éducation sexuelle dédiée aux tout-petits, ainsi que la création de pièces où les enfants pouvaient jouer au docteur et partir à la découverte de leur corps. Les journaux financiarisés ont dénoncé les mensonges d’une télé comme fox News, n’hésitant pas à la dénigrer au passage pour mieux la décrédibiliser.
Mais voilà que quelques mois plus tard, le même constat était fait par de grands journaux suisses.
On y apprend qu’une crèche gérée par la Ville de Zurich propose des lieux protégés où les enfants peuvent explorer leur sexualité. Vous constaterez que dans ce cas, ce sont les politiques qui font la promotion de l’ignominie.

https://www.24heures.ch/sexualite-espaces-de-masturbation-dans-les-creches-suisses-622357949939

Nous avons poursuivi nos recherches et voici ce que nous avons observé. Dans le cadre de cours d’éducation sexuelle dédiés aux enfants des classes primaires, l’enseignant attitré devait quitter la classe et le « cours » pouvait être donné par une infirmière scolaire, voire 1 activiste LGBT, ou autre. Et selon une expérience récente, le cours a viré à la promotion de certaines pratiques.

Le pasteur Harari prêche la bonne parole inlassablement partout dans le monde. Ses paroles sont autant de transgressions des législations. Il est celui qui lève le couvercle à toutes les inhibitions, y compris les plus dangereuses. Et on le laisse faire. Écoutez le criminologue Xavier Rauffer sur le sujet. Je n’ai personnellement pas pu aller au bout de la vidéo…

Tous ces évènements qui s’ajoutent à des séances d’éducation sexuelle plus qu’explicites fleurissent un peu partout dans le monde. La destruction de la dimension invisible de ces enfants est garantie, même si la réaction des uns et des autres peut varier.
L’éclatement ainsi que le remplacement des repères sociétaux sont coordonnés au niveau planétaire grâce à la structure supranationale du système onusien (UNESCO, OMS) et sa galaxie d’ONG supposées représenter la société civile. Dans les faits, l’ensemble de ces organisations (ONU incluse) mettent en place les projets de leurs financeurs qui sont essentiellement les milliardaires de la planète finance, divinisés par le même Harari il y a une dizaine d’années.

« Pour être franc, je pense que dans le futur, les humains vont utiliser la technologie pour se transformer en dieux. Et je le pense de façon littérale, pas métaphorique. Les humains sont sur le point d’acquérir des capacités qui étaient traditionnellement considérées comme des capacités divines. Les humains pourraient bientôt être capables d’imaginer et de créer des êtres vivants à volonté, de surfer sur des réalités imaginaires avec la seule force de l’esprit, d’allonger de façon incroyable leur durée de vie, et de changer leur propre corps et esprit selon leur bon désir. »

https://lilianeheldkhawam.com/2016/03/30/la-reorganisation-du-monde-confirmee-par-deux-entretiens-liliane-held-khawam/

Nos petits ont besoin de vous et surtout de nos forces de l’ordre et de la sécurité. C’est urgent.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires