PCB : Qu’était censé faire l’évêque Strickland ?

21/12/2023 (2023-12-21)

[Source : vkpatriarhat.org]

Par Patriarcat Catholique Byzantin

Mgr. Strickland a été victime de l’hérésie de la papolâtrie, prônée notamment par Mgr. Schneider. Pour cette fausse obéissance et soumission à l’hérétique qui occupe la charge papale, Strickland a abandonné son troupeau.

Mgr. Schneider et de nombreux catholiques traditionnels sont convaincus que même lorsque Bergoglio commet les plus grandes hérésies et les crimes les plus graves, ils doivent insister pour qu’il reste au pouvoir à tout prix. Ils craignent une soi-disant fragmentation ou scission de la structure externe de l’Église. Ils ont le faux espoir qu’après l’hérétique Bergoglio viendra un vrai pape, et que tout ira bien. Mais il s’agit d’une grande illusion.

L’hérétique qui occupe la papauté se moquera de sa naïveté, car :

1) Il a déjà veillé à ce qu’aucun pape orthodoxe ne puisse officiellement lui succéder. Qu’ils additionnent deux et deux et voient quels cardinaux le pseudo-pape actuel a nommés. Ils possèdent le même esprit que Bergoglio.

2) L’hérésie de la papolâtrie amènera les derniers évêques orthodoxes du monde entier à démissionner volontairement de leurs fonctions et à abandonner le troupeau qui leur est confié aux loups voraces. L’abus de l’autorité papale par Bergoglio et l’autorité tout aussi abusée des évêques bergogliens serviront à implanter la sodomie et l’idolâtrie, associées au satanisme, dans chaque diocèse et chaque paroisse.

Et en ce qui concerne la structure extérieure de l’Église, comme les écoles, les hôpitaux, les institutions caritatives, les églises, les locaux ecclésiaux…, tout cela passera, grâce à l’hérésie de la papolâtrie, sans résistance entre les mains des apostats qui sont en unité avec l’esprit satanique de l’État profond. Ainsi, l’hérésie de la papolâtrie, avec sa fausse obéissance, est actuellement le moyen de parvenir à l’autodestruction de la papauté elle-même et de l’Église tout entière. Bien sûr, les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre l’Église, mais à cause de l’hérésie de la papolâtrie représentée par Mgr. Schneider, il ne restera qu’une poignée de croyants dans une Église des catacombes, sans églises et sans institutions.

Puisse le cas douloureux que nous avons vu de la fausse obéissance de Mgr. Strickland ouvrir les yeux des partisans de la papolâtrie dans les rangs des catholiques traditionnels et les amener à rompre radicalement avec cette hérésie.

À la question de savoir ce que Mgr. Strickland était censé faire, nous répondons : Mgr. Strickland était censé rester à son poste et ne pas le quitter. Son obéissance à un hérétique manifeste constitua essentiellement une trahison du Christ et du troupeau que le Christ lui avait confié. De plus, il a ainsi clairement indiqué qu’il continuait à considérer l’hérétique manifeste occupant la fonction papale comme un véritable pape. Cette illusion est une tragédie tant pour lui que pour son diocèse.

Mgr. Strickland a gâché l’occasion que Dieu lui a donnée de donner le bon exemple d’un berger courageux qui défend le Christ et Ses enseignements contre l’hérétique archaïque Bergoglio qui s’est consacré à Satan. C’est avec une douloureuse impuissance que nous avons assisté à cette tragédie, dans laquelle cet évêque orthodoxe a de facto trahi, et sert d’exemple d’avertissement à une victime de l’hérésie appelée papolâtrie.

+ Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr + Timothée OSBMr
Évêques Secrétaires

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires