La corruption existe aussi aux États-Unis

25/11/2023 (2023-11-25)

Le Pentagone échoue à un nouvel audit. Des milliers de milliards de dollars ont disparu

[Voir aussi La face cachée du pouvoir : « Ils sont intouchables ! »
qui expose notamment la corruption en France.]

[Source : olivierdemeulenaere]

Par Martin Armstrong, le 21 novembre 2023
Traduction Olivier Demeulenaere

Ce n’est pas pour rien que l’on dit que le Pentagone est l’outil de blanchiment d’argent préféré du gouvernement. Il est comique qu’ils tentent même d’auditer le Pentagone alors qu’ils savent que l’agence échouera lamentablement. Le gouvernement a dépensé 187 millions de dollars pour réaliser cet audit insignifiant sur 700 sites. Cette année, comme l’année précédente, seuls 7 des 29 sous-audits ont été couronnés de succès. LA MOITIÉ des actifs déclarés n’a été trouvée nulle part par les 1 600 auditeurs engagés. Comment des milliers de milliards de dollars peuvent-ils disparaître ?

Des milliers de milliards ont disparu depuis la période qui a précédé le 11 septembre 2001. Aucune enquête n’est en cours pour déterminer où se trouvent ces fonds qui appartiennent aux citoyens contribuables. L’attentat du 11 septembre 2001 a eu lieu un jour après que l’ancien secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, a tiré la sonnette d’alarme et informé le public que 2 300 milliards de dollars de transactions ne pouvaient être retrouvés. La démolition du WTC7 le 11 septembre a détruit la salle où se déroulait l’audit du Pentagone et qui se trouvait être l’emplacement de mon système informatique. J’ai reçu une lettre de la SEC m’expliquant que tout avait simplement été détruit et qu’aucune question ne pouvait plus être posée.

Ce n’était que la partie émergée de la longue histoire du Pentagone en matière d’égarement de milliers de milliards de dollars. En mai, le Pentagone a admis avoir égaré des milliers de pièces d’avions F-35 pour un montant de 1,6 milliard de dollars. Puis, en juin, le Pentagone a annoncé qu’il avait égaré plus de 6,2 milliards de dollars de fonds destinés à l’Ukraine. « Nous avons confirmé que pour l’exercice 2023, le calcul final est de 3,6 milliards de dollars, et pour l’exercice 22, de 2,6 milliards de dollars, soit un total combiné de 6,2 milliards de dollars », a déclaré le secrétaire de presse du Pentagone. « Ces erreurs d’évaluation ne limitent ni ne restreignent en aucune manière la taille de nos programmes d’aide à la Défense, ni n’ont d’incidence sur le soutien apporté à l’Ukraine ». Le Pentagone a mis les fonds manquants sur le compte d’une « erreur comptable » et n’a plus jamais évoqué la situation. Le secrétaire de presse a déclaré que leur principale préoccupation était simplement de pouvoir continuer à verser de l’argent à l’Ukraine.

Lloyd Austin est secrétaire à la Défense depuis janvier 2021. Au lieu de se concentrer sur ses fonctions dans son pays, M. Austin s’est rendu en Ukraine quelques jours après l’échec de l’audit pour apporter son soutien à M. Zelensky. « Nous resterons à vos côtés pour le long terme. Ce qui s’est passé ici en Ukraine est important non seulement pour l’Ukraine, mais aussi pour le reste du monde. C’est certainement important pour les États-Unis d’Amérique », a-t-il déclaré.

Nous nous engageons à verser plus d’argent aux pays étrangers alors que des milliers de milliards se sont volatilisés. Ces fonds sont pris aux Américains qui travaillent dur et sont utilisés par les mondialistes pour financer leurs propres intérêts plutôt que nous, les citoyens. Cette somme pourrait mettre un terme à la faim, aux pénuries d’eau, aux sans-abri, améliorer l’éducation et réparer nos infrastructures défectueuses. Tout ce qu’ils font est délibéré — ils n’ont aucun désir d’aider le peuple puisque ce n’est pas dans leur intérêt. Nous devons nous demander pourquoi la majeure partie du pays est en proie à des difficultés financières, vivant de paie en paie sans rien recevoir en retour.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires