Covid-19: le G20 promet une distribution équitable du vaccin

Covid-19: le G20 promet une distribution équitable du vaccin

[Source : Le Figaro]

[NdNM : Les êtres humains ont le choix : croire sur parole les médias dominants et se faire vacciner avec des vaccins non suffisamment testés qui de l’aveu même des fabricants et des experts ne sont pas du tout efficaces à 100 %, des vaccins aux nombreux effets secondaires possibles ; ou bien considérer que leur santé dépend avant tout d’eux-mêmes et de la manière dont ils traitent leur corps et leur personnalité — selon la manière dont ils se nourrissent, gèrent leur stress, s’exposent ou non à des éléments toxiques (dont les ondes électromagnétiques pulsées telles que celles émises par la 4G, la 5G et le Wi-Fi), entretiennent ou non des émotions négatives (telles que la colère et la peur), pratiquent ou non une activité physique en quantité et qualité modérée et suffisante…]

Les Etats-Unis ont annoncé dimanche qu’ils espéraient commencer leur campagne de vaccination avant la mi-décembre.

Les dirigeants du G20 ont promis dimanche de «ne reculer devant aucun effort» pour garantir un accès équitable aux vaccins contre le Covid-19, selon la déclaration finale d’un sommet virtuel au ton résolument consensuel mais pauvre en détails concrets. «Nous ne reculerons devant aucun effort pour assurer l’accès abordable et équitable (aux vaccins, tests et traitements, NDLR) de tous», écrivent-ils.

Le sommet des vingt plus grandes puissances économiques mondiales se tient cette année sous un format virtuel qui lui enlève beaucoup de son éclat, et sous la présidence de l’Arabie saoudite, ce qui a suscité de vives critiques des organisations de défense des droits humains.

Alors que la pandémie a désormais tué près d’1,4 million de personnes dans le monde, les présidents ou chefs de gouvernement ont dit «soutenir pleinement» les dispositifs mis en place par l’Organisation mondiale de la santé pour assurer que les vaccins ne bénéficient pas qu’aux pays les plus riches. Les membres du G20 promettent de «combler les besoins de financement encore existants», au moment où eux-mêmes mettent déjà sur les rails des campagnes de vaccination à grande échelle.

Les Etats-Unis ont annoncé dimanche qu’ils espéraient commencer la leur avant la mi-décembre. Les laboratoires privés et les Etats du G20 rivalisent depuis plusieurs jours d’annonces sur l’état d’avancement de leurs futurs vaccins. Mais le G20 n’a pas mentionné explicitement le montant de 28 milliards de dollars (23,6 milliards d’euros), dont 4,2 milliards en urgence, réclamé par les Nations unies pour faire face à la pandémie.

[NdNM : la suite de l’article concerne d’autres sujets traités pendant ce G20, mais également : Emmanuel Macron appelle le G20 à garantir un vaccin contre le Covid-19 «dans les pays les plus pauvres».]

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments