Elle se fait euthanasier plutôt que de subir les dommages du vax

28/06/2023 (2023-06-28)


« Bonjour, au cours des 10 derniers jours, je suis tombée gravement malade et je suis de nouveau confinée à la maison, incapable de faire quoi que ce soit. Mon corps est trop faible pour lutter contre cette maladie et je n’ai plus de force. J’ai donc pris la décision de mettre fin à mes jours à l’hôpital Pagasos en Suisse. On m’a diagnostiqué une maladie neurologique chronique incurable, l’EM/SFC, causée par une piqûre de rappel, en plus d’une suspicion de SLA respiratoire. Cette maladie m’a rendue handicapée, incapable de travailler ou d’avoir une vie sociale et incapable d’apprécier la vie tout court. La respiration est devenue de plus en plus difficile et douloureuse pour moi et ma fonction pulmonaire est en déclin. Je vous remercie pour votre amitié et votre soutien au cours de l’année écoulée. La piqûre de rappel que j’ai reçue il y a plus d’un an a complètement détruit ma santé, mon corps et ma vie. Il n’y a pas d’autre moyen de mettre fin à mes souffrances que la décision que j’ai prise. »
image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires