Aveux de l’EMA : l’agence lâche les gouvernements !

23/11/2023 (2023-11-23)

À la demande de parlementaires de l’UE, l’EMA AFFIRME que les pseudovaccins expérimentaux anticovid-19 n’ont jamais été approuvés pour empêcher la transmission du virus [jamais isolé[1]] de personne à personne. L’Agence européenne des médicaments a ainsi confirmé, de fait, que la « vaccination obligatoire » contre le Covid-19 était une utilisation illégale hors AMM.

LES VAX MASSIVES NE REPOSAIENT PAS SUR DES FAITS.

L’EMA SOULIGNE LE MANQUE DE DONNÉES SUR LA CONTAGIOSITÉ.

LES VAX SONT UNIQUEMENT PROPOSÉES POUR LA PROTECTION D’UN INDIVIDU.

EN CONSÉQUENCE :

LES CAMPAGNES DE VACCINATION DOIVENT ÊTRE ABSOLUMENT STOPPÉES ET LES GOUVERNEMENTS DEVRONT PORTER LA RESPONSABILITÉ DES EFFETS SECONDAIRES ET DE LEUR RÉPARATION.

Conférence de presse du 21 novembre 2023 au Parlement européen, suite à la réponse pour le moins surprenante de l’EMA, à la lettre du député européen Marcel de Graaff, demandant de retirer l’autorisation de mise sur le marché des « vaccins » Covid à cause des très graves problèmes engendrés.

➡️ Voir sur Odysee
https://odysee.com/@Q…uestions:6/Le-scandale-arrive—L’eurod%C3%A9put%C3%A9-Marcel-De-Graaff:8

➡️ Voir en VOSTFR sur Odysee
https://odysee.com/@ledeclencheur:b/Le-scandale-arrive—L’eurod%C3%A9put%C3%A9-Marcel-De-Graaff—(VOSTFR):e

➡️ Partager le tweet
https://x.com/LDeclencheur/status/1727400835821314420?s=20



  1. [1] NDLR Voir le dossier Vaccins et virus, et notamment Un adieu à la virologie[]
image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires