Après les agapes des élites dans les restaurants clandestins, la question qui tue : Comment se fait-il qu’ils n’aient pas peur du virus ?

Après les agapes des élites dans les restaurants clandestins, la question qui tue : Comment se fait-il qu’ils n’aient pas peur du virus ?

24/04/2021 (2021-04-23)

Par Jean

Les vautours (du gouvernement et de la finance) face aux pigeons (du peuple) : l’annonce d’un déconfinement partiel à partir du 3 mai pour mieux éviter des troubles le 1er mai ?

.

LES VAUTOURS ET LES PIGEONS

Mars autrefois mit tout l’air en émûte.[1]
Certain sujet fit naître la dispute
Chez les oiseaux ; non ceux que le Printemps
Mène à sa cour, et qui sous la feuillée
Par leur exemple et leurs sons éclatants
Font que Vénus est en nous réveillée ;
Ni ceux encor que la Mère d’Amour
Met à son char
[2] : mais le peuple Vautour,
Au bec retors, à la tranchante serre,
Pour un chien mort se fit, dit-on, la guerre.
Il plut du sang ; je n’exagère point.
Si je voulais conter de point en point
Tout le détail, je manquerais d’haleine.
Maint chef périt, maint héros expira ;
Et sur son roc Prométhée espéra
[3]
De voir bientôt une fin à sa peine.
C’était plaisir d’observer leurs efforts ;
C’était pitié de voir tomber les morts.
Valeur, adresse, et ruses, et surprises,
Tout s’employa. Les deux troupes éprises
[4]
D’ardent courroux n’épargnaient nuls moyens
De peupler l’air que respirent les ombres :
Tout élément remplit de citoyens
Le vaste enclos qu’ont les royaumes sombres.
Cette fureur mit la compassion
Dans les esprits d’une autre nation
Au col changeant, au cœur tendre et fidèle.
Elle employa sa médiation
Pour accorder une telle querelle ;
Ambassadeurs par le peuple Pigeon
Furent choisis, et si bien travaillèrent,
Que les Vautours plus ne se chamaillèrent.
Ils firent trêve, et la paix s’ensuivit :
Hélas ! ce fut aux dépens de la race
À qui la leur aurait dû rendre grâce.
La gent
[5] maudite aussitôt poursuivit
Tous les pigeons, en fit ample carnage,
En dépeupla les bourgades, les champs.
Peu de prudence eurent les pauvres gens,
D’accommoder
[6] un peuple si sauvage.
Tenez toujours divisés les méchants ;
La sûreté du reste de la terre
Dépend de là : semez entre eux la guerre,
Ou vous n’aurez avec eux nulle paix.
Ceci soit dit en passant ; je me tais.

Jean de La Fontaine


Réseau Sentinelles (INSERM – Médecine Sorbonne Université – Santé Publique France)
https://websenti.u707.jussieu.fr/sentiweb/

Chaque semaine, le réseau Sentinelles dresse un bilan des diverses maladies observées dans le pays. Voici leur tout dernier bulletin, celui de la semaine 15 de l’année 2021 (du 12 au 18 avril), concernant l’évolution des IRA (Infections Respiratoires Aiguës = Covid, grippe, virus respiratoire syncytial, rhinovirus, métapneunovirus… Cette dénomination a remplacé en mars 2020 les moins anxiogènes « Syndromes grippaux ». Voir le site.)
(Document détaillé : 5272 (sentiweb.fr)).

La surveillance des IRA a pour objectif le suivi des épidémies de COVID-19, de GRIPPE ainsi que celles dues aux autres virus respiratoires saisonniers (VRS, rhinovirus et métapneumovirus).

En France métropolitaine, la semaine dernière (2021s15), le taux d’incidence des cas d’infection respiratoire aiguë (IRA) vus en consultation (ou en téléconsultation) de médecine générale a été estimé à 82 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [69 ; 95]). Ce taux est en diminution depuis la semaine 2021s12 (données consolidées : 114 [103 ; 125]).

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Île-de-France (169 [128 ; 210]), Grand Est (120 [58 ; 182]) et Pays de la Loire (113 [0 ; 228]).

Surveillance de la COVID-19 : La semaine dernière (2021s15), le taux de positivité au SARS-CoV-2 des patients consultant pour une IRA était de 3%, 42% et 39%, respectivement chez les 0-14, 15-64 et 65 ans et plus. Ces estimations sont stables dans toutes les tranches d’âge. Le taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 (COVID-19) vus en consultation de médecine générale a été estimé à 27 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [21 ; 32]), ce qui représente 17 764 [14 109 ; 21 419] nouveaux cas de COVID-19 ayant consulté un médecin généraliste. Ce taux est en légère diminution depuis la semaine 2021s12 (données consolidées : 34 [29 ; 39], soit 22 569 [19 268 ; 25 870] nouveaux cas d’IRA dus à la COVID-19 vus en médecine générale).

Surveillance de la GRIPPE : il n’y a pas de circulation active des virus grippaux en médecine générale et pédiatrie. La semaine dernière (2021s15), aucun virus grippal n’a été détecté.

Surveillance des autres virus respiratoires : circulation des VRS, métapneumovirus et rhinovirus observée en semaine 2021s15.

IC95: Intervalle de confiance à 95%

Remarque pour les pigeons : Le seuil épidémique a été modifié en juillet 2020 par les autorités sanitaires françaises sans que la population en soit avertie. (FranceSoir)


Les vautours singeant Machiavel

Pour éviter un déferlement le 1 mai, ils n’ont rien trouvé de mieux que de faire encore des promesses aux pigeons :
le 3 mai le déconfinement va commencer… patati , patata

(Pat Le Guen était le réalisateur de l’émission pour enfants Le Club Dorothée diffusée sur la chaîne télévisée française TF1 du 2 septembre 1987 au 30 août 1997. De nos jours, il est très désavantageusement remplacé par les productions Macron.)


Nous vous souhaitons un très agréable 1 mai 2021.


Notes : Les vautours et les pigeons

  1. [1] en émeute, en émoi[]
  2. [2] les colombes, oiseaux du char de Vénus[]
  3. [3] Prométhée, enchaîné à un rocher du Caucase, avait le foie rongé chaque jour par un vautour[]
  4. [4] enflammées[]
  5. [5] la race, la nation[]
  6. [6] réconcilier[]
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments