Mois : mai 2019

LA MAGIE ou L’ART VIBRATOIRE DU CONTRÔLE DES ÉNERGIES !!!

Par cette vidéo, je me propose d'expliquer d'une perspective raisonnée, - en réconciliant mysticisme et science - ce qu'est véritablement la Magie ou l'art vibratoire des énergies par excellence. Et donc de remettre modestement dans le carcan de la vraie science (celle Hermétique) par un exposé (que j'espère le plus juste possible) de ce qu'est la Magie, comment celle-ci fonctionne et pourquoi elle fonctionne ainsi

Lire la suite

Serge Petitdemange: La Dette publique (française) N’existe pas!

Serge Petidemange nous explique comment l’argent est créé virtuellement. En nous diffusant des extraits de vidéos explicatives. Et il conclu que la Dette publique (française) n’existe pas. Elle sera effacée par son mouvement “Renaissance française” précise t-il. L’argent réelle re-créé servira au peuple, notamment aux écoles, hopitaux… et à la diffusion de l’énergie libre!

Lire la suite

La notion de navigateur

La notion de navigateur remplace avantageusement celles de dirigeant, de chef, de président, de roi, etc. Il gagne à être au service de ceux qui lui fournissent l'objectif comme de ceux qui préparent la feuille de route pour y parvenir au mieux. Il sait prendre les meilleures décisions face aux imprévus ou lorsque différents chemins sont possibles, mais il gagne aussi à faire valider ses décisions et ses choix par ceux qu'il est chargé d'amener à bon port. Il doit être au service de ces derniers, mais non pas leur tyran.

Lire la suite

La notion d’organisateur

L'organisateur est celui qui administre, organise, gère les projets selon les choix et décisions du navigateur promu (et révocable) par les autres membres d'un groupe. Il est en quelque sorte son copilote.

Lire la suite

La notion de motivateur

Le motivateur est celui qui stimule, encourage, motive, entraîne, enseigne ou encore anime les autres, pour notamment leur permettre de découvrir et d'exploiter au mieux leur potentiel.

Lire la suite

La notion de conciliateur

Le conciliateur est celui qui harmonise, réconcilie, favorise la coopération, la synergie... Il rend les êtres ou les choses matérielles compatibles. Il peut traiter de groupes humains ou de formes, de couleurs ou d'objets en général...

Lire la suite

La notion de découvreur

Le découvreur est celui qui enquête, cherche, investigue... Il sait trouver des solutions aux différents problèmes rencontrés, proposer des théories explicatives aux événements, démontrer la véracité ou la fausseté d'hypothèses ou de propositions.

Lire la suite

La notion de veilleur

Le veilleur est celui qui veille à la santé, au bien-être, au bon état des êtres vivants, des objets ou des structures. Il cherche à guérir, à préserver, à conserver, à entretenir...

Lire la suite

La notion de constructeur

Le constructeur est celui qui matérialise les projets, les idées, les concepts... Il concrétise, construit, élabore, met en formes, ceci en respectant généralement les rythmes naturels, les saisons, les rituels institués, les procédures ou les protocoles... Il travaille habituellement sur la matière, ou sur les structures humaines ou animales.

Lire la suite

Partage d’outils

Depuis 2015, il existe à Montréal un organisme à but non lucratif dont l'objet est une coopérative ou bibliothèque de partage d'outils. Il s'appelle La Remise. Son site est https://fr-ca.facebook.com/LaRemiseBiblidoutils/ Voir aussi : 1er anniveraire de La Remise

Lire la suite

Missions Apollo : La Russie veut vérifier si le voyage des Américains sur la Lune n’était pas un canular

On ne sait toujours pas comment les astronautes américains ont traversé les ceintures de Van Allen sans aucun signe d’irradiation radioactive ou d’apparition de cancers connexes plus tard dans la vie. Comme les doutes internationaux entourent les prétentions américaines, diffusées dans le monde entier depuis des années, selon lesquelles les États-Unis auraient débarqué des hommes sur la Lune, le chef de l’agence spatiale russe « Roscosmos » Dmitry Rogozin a proposé à plusieurs reprises de vérifier si les Américains étaient vraiment allés sur la Lune. Les États-Unis ont affirmé que six missions ont débarqué des hommes sur la Lune, à commencer par celle d’Apollo 11 en juillet 1969, au cours de laquelle Neil Armstrong est apparemment devenu le premier homme à marcher sur la Lune. Apollo 13 devait se poser sur la Lune, mais on a dit qu’il s’était limité à un survol en raison d’un dysfonctionnement à bord du vaisseau spatial. Étonnamment, les neuf missions habitées sont retournées sur Terre en toute sécurité. Comme l’a rapporté Forbes en 2015, la NASA a publiquement affirmé que « Les États-Unis ne possédaient plus la technologie ou le savoir-faire nécessaires pour renvoyer des astronautes sur la Lune ». Cette affirmation a déconcerté les experts, car il n’y a jamais eu de régression aussi soudaine et massive des connaissances scientifiques dans l’histoire connue. Même l’âge des ténèbres a été un processus qui a pris plusieurs siècles qui ont suivi la période classique se terminant avec Justinien. Don Pettit NASA : « We dont have the technology to do that anymore, we used to, but we destroyed it. » Avec ces doutes à l’esprit, et en réponse aux questions des journalistes, Dmitry Rogozin a fait la déclaration suivante lors d’une visite à la société russe Space Systems, avec le président moldave Igor Dodon, rapportée par RIA Novosti. « Nous nous sommes fixé une…

Lire la suite

Il suffit que 3,5% d’une population soit mobilisée pour qu’une lutte non violente renverse un gouvernement

Il suffit que 3,5% d’une population soit mobilisée pour qu’une lutte non violente renverse un gouvernement "Ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est d'ailleurs toujours comme cela que ça s'est passé." Margaret Mead 4 septembre 2018 - Laurie Debove L’une est chercheuse en violence politique et résistance citoyenne, l’autre est une experte des mouvements de désobéissance civile. Erica Chenoweth et Maria J. Stephan ont étudié les mouvements civils de lutte non-violente et en sont arrivées à cette conclusion surprenante : il suffit de mobiliser 3,5% d’une population pour qu’une résistance non violente ait gain de cause. « Pourquoi la désobéissance civile fonctionne » Alors qu’elle se destinait d’abord à une carrière militaire, la chercheuse Erica Chenoweth (Université de Denver et Harvard Kennedy School) n’aurait pas imaginé co-écrire le livre « Why Civil Resistance Works » (Pourquoi la désobéissance civile fonctionne) durant son parcours professionnel. Suite au défi lancé par Maria J. Stephan, experte en désobéissance civile et directrice du programme d’action non-violente à l’Institut de Paix des Etats-Unis, les deux femmes ont compilé et étudié les campagnes de résistance civile non violente entre 1900 et 2006. Résultat : ces mouvements ont été deux fois plus efficaces que les protestations violentes durant la même période. Leur livre, publié en 2011, présente les conclusions de leurs recherches : pourquoi la stratégie de lutte non-violente fonctionne mieux, mais aussi pourquoi elle échoue parfois. L’information la plus marquante de leur travail reste la « règle des 3,5% » : « Les chercheurs avaient l’habitude de dire qu’aucun gouvernement ne pourrait survivre si 5 % de sa population se mobilisait contre elle. Mais nos données révèlent que le seuil est probablement inférieur. En fait, aucune campagne n’a échoué une fois la participation active et soutenue de seulement…

Lire la suite

Gilets jaunes

Lu sur MSN ce matin : « Je n’ai jamais vu de ma vie un mouvement soutenu par 84 % des Français », disait sur la chaîne Europe 1 le philosophe Luc Ferry. L’ancien ministre estime que la crise est telle qu’elle justifie la dissolution de l’Assemblée nationale. » « Marginalisée par ce mouvement spontané qui défie les cadres traditionnels, l’opposition a réagi en rangs dispersés. Les présidents du Rassemblement national, Marine Le Pen, et de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, ont tous deux réclamé des élections législatives. Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, propose, lui, la tenue d’un référendum sur le plan de transition écologique et les hausses de taxes présentés la semaine dernière. » Moi, je sais pas trop…mais avec 80% de la population qui vivent le ras-le-bol général de l’esclavage de la taxation, il serait vachement temps que le gouvernement soit destitué de ces fonctions. C’est inadmissible de voir que les médias et Macron, souhaitent simplement voir « le mouvement s’éteindre tranquillement ». C’est une preuve formelle que ce gouvernement n’écoute carrément personne. Faudra-t-il se rendre à 100% pour être enfin écouté par ce monstre sanguinaire qui se croise les bras en attendant que son peuple meurt dans les rues ? Franchement inadmissible! Le côté positif : « Des gendarmes mobiles retirent à leur tour leurs casques en soutien aux Gilets Jaunes. A noter que c'est déjà la 7ème fois en 15 jours que des forces de l'ordre montrent leur soutient aux gilets jaunes (voir liens connexes). Par contre, c'est la première fois de la part de la gendarmerie (à ma connaissance). La scène se situe à Longeville-lès-Saint-Avold ou se situe un escadron de gendarmerie mobile. » A Pau, les policiers enlèvent aussi leurs casques face aux Gilets Jaunes http://www.fawkes-news.com/.../a-pau-les-policiers... Même des pompiers tournent le dos à…

Lire la suite

Cellulaire et cerveau font-ils bon ménage ?

La Vérif : cellulaire et cerveau font-ils bon ménage? Publié le lundi 5 février 2018 Un adolescent utilisant un téléphone cellulaire. Photo : Shutterstock/Champion studio On consacre en moyenne à son téléphone deux heures et demie par jour. Cela représente 38 jours dans une année et 6 ans et demi d'une vie d'adulte. Comprenons-nous vraiment l'effet des téléphones intelligents sur notre cerveau? Un texte de Vincent Maisonneuve et Nathalie Lemieux On utilise le téléphone intelligent pour toutes sortes d’excellentes raisons. La preuve, vous nous lisez peut-être sur votre cellulaire et, pour nous, c’est très bien ainsi! N’empêche, on commence à peine à mesurer l’impact de ces technologies sur nos vies, nos comportements, notre cerveau et nos rapports avec les autres. Ce qui se dégage des récentes études scientifiques, c’est qu’une utilisation abusive peut : créer une dépendance changer le fonctionnement du cerveau réduire nos capacités cognitives réduire notre capacité de concentration provoquer de l’anxiété affecter la posture et la respiration affecter la qualité du sommeil 1. La dépendance En octobre 2016, Frontier Psychiatry publiait une revue des différentes études sur la dépendance au cellulaire. En résumé, il y a un consensus scientifique sur l’existence d’une forme de dépendance au téléphone intelligent. Cette dépendance peut être associée à des épisodes d’insomnie, de stress, d’anxiété et, dans une moindre mesure, de dépression. Les auteurs vont même jusqu’à prétendre que des similitudes existent entre l’utilisation « problématique » du cellulaire et la consommation de tabac et d’alcool. 2. Changer le fonctionnement du cerveau Le professeur Hyung Suk Seo, spécialiste en neuroradiologie à l’Université de Corée à Séoul, a utilisé la résonance magnétique pour obtenir un portrait du cerveau d’adolescents accros à leur téléphone mobile. Dr Seo constate qu’une exposition soutenue au cellulaire modifie temporairement le fonctionnement des neurotransmetteurs. 3. Réduire les capacités cognitives…

Lire la suite

Gilets jaunes : le dessous des cartes

La vidéo suivante  présente une perspective approfondie des tenants et aboutissants du mouvement des Gilets jaunes : https://youtu.be/J18zukKyDZs Le présent blogue a traité divers sujets en relation, de près ou de plus loin, avec le contenu de cette vidéo dans les articles suivants qui représentent un complément d'information ou de réflexion : Note sur les Gilets jaunes et les mouvements sociauxNote sur le 11 septembre 2001, le terrorisme et la manipulation des foulesCellulaire et cerveau font-ils bon ménageEffets nocifs des ondes pulsées (Wi-Fi, cellulaires, compteurs intelligents...)Masse critiqueRegards sur l'ApocalypseEn pleine criseLa bureaucratie contre la libertéNote sur l'effondrement des civilisationsAccepter ou refuser l'implantL'immigrationLes machines pour jouer à DieuLes relations humainesL'âme d'une nationAmasser ou créerDépasser le conflitPensée multipleAprès le marketingComment s'unirSouveraineté

Lire la suite

Le capitalisme, basé sur la production par le besoin et la consommation par le désir

La vidéo suivante (lien ci-dessous "La naissance du capitalisme" -- durée 10 minutes) expose de manière simple les fondements du capitalisme : https://www.facebook.com/MonsieurTroll/videos/1369248453104497/ La conférence complète dont est issue la vidéo dure 1 h 10 mn : https://www.youtube.com/watch?v=fRV-yo5Ii9E Voir aussi : Amasser ou créer, Ne plus nourrir la Bête

Lire la suite

Des scientifiques expliquent comment le champ magnétique terrestre relie tous les êtres vivants.

Des scientifiques expliquent comment le champ magnétique terrestre relie tous les êtres vivants Par Jonathan ExoPortail - La science a récemment mis en lumière le fait que ce que nous percevions auparavant comme une aura humaine est une réalité. Tous nos corps émettent un champ électromagnétique, et ce fait joue un rôle très important bien au-delà de ce qui est couramment connu pour comprendre notre biologie, et l’interconnectivité que nous partageons avec toute vie. Par exemple, saviez-vous que le cœur émet le plus grand champ électromagnétique de tous les organes principaux du corps ? Ces champs et les informations qui y sont encodées peuvent changer en fonction de ce que nous ressentons, de ce que nous pensons et des différentes émotions que nous éprouvons. Le cœur envoie même des signaux au cerveau par l’intermédiaire d’un système de neurones qui ont à la fois une mémoire à court et à long terme, et ces signaux peuvent affecter nos expériences émotionnelles. L’information émotionnelle qui est modulée et codée dans ces champs change leur nature, et ces champs peuvent avoir un impact sur ceux qui nous entourent. Comme nous le dit Rollin McCraty, Ph.D. et directeur de la recherche à l’Institut de cardiologie, «nous sommes fondamentalement et profondément liés les uns aux autres et à la planète elle-même». «Les résultats de la recherche ont montré que lorsque nous pratiquons la cohérence cardiaque et que nous transmettons der l’amour et de la compassion, notre cœur génère une onde électromagnétique cohérente dans l’environnement local qui facilite la cohabitation sociale, à la maison, au travail, en classe etc. Au fur et à mesure que de plus en plus d’individus rayonnent la cohérence du cœur, cela crée un champ énergétique qui permet aux autres de se connecter plus facilement avec leur cœur. Donc, théoriquement, il est possible…

Lire la suite

France en ébullition ! Où allons nous ?

France en ébullition ! Où allons nous ? vendredi 4 janvier 2019 Auteur : Voltigeur Ce n’est qu’une réflexion personnelle et inquiète mais, je la partage avec vous. Peut-être avez vous un avis différent, dites moi. Je me demande chaque jour un peu plus, où va nous mener la politique mondialiste et maintenant totalitaire de Macron. Je vois d’un très mauvais œil, l’intervention de ce que l’on pourrait qualifier à présent de « milice dictatoriale », ces « forces du désordre » à la solde de l’exécutif dont le « méprisant oligarque » a acheté la « fidélité » pour une prime de 300 euros. Jusqu’à quand ? Esaü a bien vendu son droit d’aînesse pour un plat de lentille… Je leur rappelle qu’il doivent protéger le peuple dont-ils sont issus. Les ordres anticonstitutionnels qu’ils exécutent sans état d’âme, ne contribuent pas à apaiser les tensions croissantes, bien au contraire. Notre patrie qui se veut le phare des « droits de l’homme et du citoyen », donnant par la bouche de celui-là même qui bafoue ces mêmes droits, des leçons de démocratie à l’international, bascule dangereusement vers un point de non retour. Il n’a pas l’intention de rapatrier nos soldats des théâtres d’opérations extérieures, aurait-il peur que ceux qui défendent sa politique et la France, quitte à y laisser leurs vies, se rendent compte et n’acceptent pas la dictature de ce Napoléon en papier mâché ? Le grand débat national promis, risque de ne jamais avoir lieu. À chacune de ses interventions, le locataire de l’Élysée, mauvais gestionnaire d’un pays en faillite pour le peuple, mais très lucratif pour ses privilégiés amis, montre sa déconnexion totale de la réalité. Se contentant de poncifs éculés, d’insultes gratuites et infondées envers ceux qui défendent leurs droits fondamentaux et leur légitime volonté à une vie décente. N’ayant aucun pouvoir pour interpeler ce sourd congénital,…

Lire la suite

Voici tout ce qui ne va pas avec le féminisme dominant.

Voici tout ce qui ne va pas avec le féminisme dominant. Auteur : Caitlin JOHNSTONE Des médias comme MSNBC et Politico ont fait les manchettes enthousiastes avec des titres comme "Le complexe militaro-industriel est maintenant dirigé par des femmes" et "Comment les femmes ont pris le contrôle du complexe militaro-industriel". Apparemment, quatre des cinq meilleurs "entrepreneurs" de la défense américaine sont maintenant des femmes, dont je ne me donnerai pas la peine d’apprendre les noms ou d’en rendre compte parce que je m’en fiche. Ces manchettes sont ridiculisées, et à juste titre, par les critiques de l’état d’esprit au sein de l’establishmentet cette auto-parodie caricaturale du libéralisme d’entreprise. Presque tout dans le libéralisme américain se résume en fin de compte à promouvoir le meurtre de masse, l’exploitation et l’écocide à des fins lucratives tout en brandissant des banderoles "Ouais, Vive la diversité !" pour que la foule du politiquement correct puisse se sentir bien dans sa peau. Mais le fait que ces histoires existent et ont un auditoire illustre les échecs du féminisme dominant. Beaucoup d’hommes (et parfois des femmes servilement sectaires) aiment se plaindre du féminisme moderne comme si c’était quelque chose qui blesse les hommes, menace les hommes, diabolise les hommes ou les prive de leur place dans la société ou de tout autre prérogative auquel ils auraient droit. Tout cela n’est que bêtise et caprice d’enfant pour la perte de contrôle des hommes sur les femmes, contrôle qu’ils n’auraient jamais dû avoir, pour commencer ; ce sont des maîtres qui se plaignent de perdre leurs esclaves. Ce n’est pas ça le problème du féminisme dominant. Ce qui ne va pas avec le féminisme dominant est parfaitement illustré dans ce défilé médiatique célébrant l’ascension des femmes au sommet de l’industrie la plus dépravée sur terre.Voir l'image sur Twitter Le problème que le…

Lire la suite

176 000€ de salaire pour l’organisatrice du grand débat

« Non, pas ça ! Pas ça ! Pas ça !! 176 000€ de salaire pour l’organisatrice du grand débat !! » L’édito de Charles SANNAT par Charles Sannat Mes chères impertinentes, mes chers impertinents, Vous vous souvenez sans doute de notre jeune candidat à la présidentielle, notre Manu (militari ?), devenu entre-temps notre Jupiter, qui hurlait lors d’un de ses meetings « pas ça, pas ça, pas ça »… Je dois vous avouer que chaque jour, mes bras tombent un peu plus bas, et quand je vois le salaire de celle qui va animer le débat des pauvres gueux que nous sommes, j’ai envie de hurler « pas ça, pas ça, pas ça »… J’aurais beau dire que moi, je veux bien leur organiser bénévolement leur grand débat genre… pour le bien commun et dans un objectif de concorde nationale, même gratos, ils ne retiendront pas ma candidature !!! Je rappelle quand même, à toutes fins utiles, à nos fins limiers du Palais que les gilets jaunes, ils n’ont pas une thune, pas de flouze, de kopecks ou de blé. Pas plus d’oseille ou de fric… Les fins de mois sont difficiles, surtout pendant les 30 derniers jours… Et vous savez quelle est leur dernière idée géniale ? Filer 176 000 euros par an, soit presque 15 000 boules par mois, à l’organisatrice dudit débat… Hahahahahahahahaha !! Je rigole encore d’une telle finesse dans l’analyse qui a présidé à ces choix financiers. Tenez, lisez et pincez-vous pour y croire : « La lettre A révèle en effet que Chantal Jouanno va percevoir 176 000 euros de salaire en 2019 pour son poste de présidente de la Commission nationale du débat public, soit une rémunération mensuelle brute de 14 666 euros. C’est donc presque autant qu’Emmanuel Macron et Édouard Philippe, qui perçoivent tous deux des salaires…

Lire la suite

L’arnaque de la fausse panique de “La Guerre des Mondes”

L'arnaque de la fausse panique de "La Guerre des Mondes" Un auteur invité de Miles Mathis revient sur cette entourloupe de 1938, où le jeune Orson Welles récite un extrait du roman de H.G. Wells, célèbre auteur de science-fiction (mais aussi d'un livre intitulé "Le Nouvel Ordre Mondial"...). Si vous souhaitez écouter ce "monument" radiophonique, je vous mets le LIEN vers une vidéo. La Guerre des Mondes Un nouveau regard sur une ancienne arnaque Par les Self-Righteous Brothers Traduit par Apolline "Ce n'était qu'une tempête dans un verre d'eau" - Jack Parr Vous vous souvenez peut-être de la légendaire adaptation radio par Orson Welles du roman de H.G. Wells, La Guerre des Mondes, diffusée dans la soirée du 30 octobre 1938 sur CBS avec la troupe du théâtre Mercury. L'émission a acquis sa célébrité en causant une panique générale en Amérique car les auditeurs ont cru à un réel compte-rendu d'invasion extraterrestre – ou pour le moins nazie – dans le New Jersey. Cet événement perdure à ce jour comme le testament du pouvoir des médias de masse à nous mystifier. Et c'est exact, mais pas de la manière dont vous pourriez le penser. Voyez-vous, les médias – PBS et Radiolab inclus – continuent de se focaliser sur "l'hystérie collective" catalysée par l'émission de Welles, comme si cela démontrait le pouvoir des médias. Dans cette interprétation toujours en vogue, les citoyens américains des années 1930 nous apparaissent comme un troupeau naïf de gogos abrutis alors que nous, habitants éclairés de l'Amérique du 21ème siècle, affirmons notre avance et supériorité sur nos ancêtres moutonniers. Comme ils ont été stupides, ces millions d'Américains, d'avoir cru à une invasion martienne en l'entendant simplement à la radio ! Jamais nous ne serions tombés dans ce panneau, disons-nous. Mais c'est nous qui sommes les dindons de…

Lire la suite

Le champ magnétique terrestre fait des siennes et les géologistes ne savent pas pourquoi

Le champ magnétique terrestre fait des siennes et les géologistes ne savent pas pourquoi Le pôle nord magnétique de la Terre s'est éloigné du Canada en direction de la Sibérie, entraîné par la fonte de fer liquide au cœur de la planète. Le pôle magnétique se déplace si rapidement qu'il a contraint les experts en géomagnétisme du monde à faire un geste rare: le 15 janvier, ils mettront à jour le modèle magnétique mondial, qui décrit le champ magnétique de la planète et qui sous-tend toute la navigation moderne, les systèmes de gestion des navires en mer aux cartes Google Maps sur les smartphones. La version la plus récente du modèle est parue en 2015 et devait durer jusqu'en 2020, mais le champ magnétique change si rapidement que les chercheurs doivent maintenant le corriger. «L’erreur augmente constamment», déclare Arnaud Chulliat, géomagnétiste à l’University of Colorado Boulder et aux centres nationaux d’information sur l’environnement de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration). Le problème tient en partie au pôle en mouvement et en partie à d’autres changements au plus profond de la planète. Le barattage de liquide au cœur de la Terre génère la majeure partie du champ magnétique qui varie avec le temps, à mesure que les flux profonds changent. En 2016, par exemple, une partie du champ magnétique s'est temporairement accélérée, en profondeur sous le nord de l'Amérique du Sud et dans l'est de l'océan Pacifique. Des satellites tels que la mission Swarm de l’Agence spatiale européenne ont suivi ce changement. Au début de 2018, le modèle magnétique mondial était en difficulté. Des chercheurs de la NOAA et du British Geological Survey d’Edimbourg vérifiaient annuellement dans quelle mesure le modèle captait toutes les variations du champ magnétique terrestre. Ils se sont rendus compte que c'était tellement imprécis que c'était…

Lire la suite

Alexandre Soljenitsyne : «Les hommes ont oublié Dieu»

«Les hommes ont oublié Dieu» - Le discours de Templetonpar Alexandre Soljenitsyne Il y a plus d'un demi-siècle, alors que j'étais encore enfant, je me souviens d'avoir entendu un certain nombre de personnes âgées offrir l'explication suivante des grands désastres survenus en Russie: les hommes ont oublié Dieu; c’est pourquoi tout cela est arrivé. Depuis près de cinquante ans, j'ai travaillé sur l'histoire de notre révolution. Au cours de ce processus, j'ai lu des centaines de livres, recueilli des centaines de témoignages personnels et j'ai déjà contribué à huit de mes propres travaux pour nettoyer les décombres laissés par ce bouleversement. Mais si on me demandait aujourd’hui de formuler le plus précisément possible la cause principale de la révolution ruineuse qui a englouti quelque soixante millions de personnes de notre peuple, je ne saurais le dire plus précisément que de répéter: les hommes ont oublié Dieu; c’est pourquoi tout cela est arrivé. Qui plus est, les événements de la révolution russe ne peuvent être compris que maintenant, à la fin du siècle, dans le contexte de ce qui s'est passé depuis dans le reste du monde. Ce qui émerge ici est un processus de portée universelle. Et si j'étais appelé à identifier brièvement le trait principal de tout le vingtième siècle, je ne pourrais rien trouver de plus précis et concis que de répéter encore une fois: les hommes ont oublié Dieu. Les défaillances de la conscience humaine, privée de sa dimension divine, ont été un facteur déterminant dans tous les crimes majeurs de ce siècle. Les défaillances de la conscience humaine, privée de sa dimension divine, ont été un facteur déterminant dans tous les crimes majeurs de ce siècle. La première de celles-ci est la Première Guerre mondiale, et on peut y retrouver une grande partie de la situation…

Lire la suite

Le féminisme est une maladie et la masculinité est en le remède.

Le féminisme est une maladie et la masculinité est en le remède. Par Brandon Smith − Le 25 janvier 2018 − Source Alt-Market.com De nos jours, il semble que tout le monde jusqu’à la grand-mère gender-fluide a une vision « profonde » de l’esprit et du monde des hommes. Les médias parlent des hommes et de la masculinité avec des tons aigus de peur mêlés de mépris, comme si nous étions une dangereuse anomalie génétique aberrante qui doit être étudiée sous un microscope spécial qui protégera l’observateur d’être influencé par nos phéromones vitrioliques. Le problème est que la plupart de ces « experts » de la virilité ne sont pas du tout des hommes, ou que leurs observations du comportement masculin sont teintées de ressentiments profondément enracinés. C’est-à-dire qu’ils ne sont guère objectifs. J’ai récemment lu un article de The Atlantic intitulé « La psychologie a une approche plus saine pour bâtir des hommes en meilleure santé ». Écrit peu de temps après l’échec embarrassant de la campagne publicitaire « Masculinité toxique » de Gillette, je suppose que The Atlantic, comme beaucoup d’autres médias grand public, tente de rallier les troupes de gauche pour défendre un partenaire idéologique dans ce crime. YouTube lui-même a aidé Gillette en supprimant les pouces négatifs du décompte des votes de la vidéo, ce qui prouve que YouTube (propriété de Google) n’est pas une entreprise mais une machine de propagande, pure et simple. Comme je l’ai noté dans des articles précédents sur la psychologie non seulement des globalistes, mais aussi des idiots utiles de la gauche politique qu’ils aiment exploiter, ce genre de personnes présentent souvent plusieurs des traits des sociopathes narcissiques. J’ai observé que les sociopathes narcissiques ont tendance à venir en aide aux autres sociopathes narcissiques lorsqu’ils font face à leurs dévoilements ou à des poursuites. Ils ne sont pas aussi isolés les uns des autres que beaucoup le supposent. En fait, ils « s’organisent » et agissent…

Lire la suite

La Russie et l’Europe face à la décadence des valeurs

La Russie et l’Europe face à la décadence des valeurs Le problème des valeurs Les valeurs ne sont pas une connaissance. Le vrai, le bien et le beau sont des objectifs pour l’action. Leur origine n’est pas la création par un petit père des peuples, ou par une commission interministérielle mais elle est immémoriale.   L’Europe et la Russie partagent des valeurs communes parce qu’elles sont issues de la même civilisation, issue de la Grèce et de Rome, transfigurées par le christianisme. Refuser que l’Europe soit « un club chrétien », comme l’ont dit plusieurs politiciens comme Jacques Delors ou le premier ministre turc Erdogan, revient à nier l’identité historique de l’Europe. Les valeurs montrent leur importance sociale à travers leurs fruits. Le meurtre ou la malhonnêteté ne sont pas généralisables. La société s’effondrerait. L’honnêteté ou le respect de la vie sont généralisable. Le fait d’avoir des enfants aussi. C’est le signe qu’on est en présence de valeurs authentiques. Le problème des valeurs est qu’elles ne sont pas issues de la raison comme l’ont montré des philosophes comme Hume ou le prix Nobel Hayek. Elles se situent entre l’instinct et la raison. Le 18esiècle européen avec son culte de la raison et son éloge de la libération de la nature, donc des instincts, a été une catastrophe pour les valeurs. La raison, cette « crapule » comme disait Dostoïevski, a servi à justifier les instincts. Or les hommes ont une vie instinctive chaotique à la différence des animaux. L’homme a par nature besoin des disciplines de la culture, de la civilisation, comme l’a écrit l’anthropologue Arnold Gehlen. Du 18e siècle à nos jours, on a assisté en Occident à la destruction des valeurs traditionnelles issues du christianisme et du monde gréco-romain. Quatre faux prophètes ont joué un rôle majeur : Voltaire, Rousseau, Marx et Freud. Au 20e siècle,…

Lire la suite

« L’oligarchie au pouvoir » de Yvan Blot

« L'oligarchie au pouvoir » de Yvan Blot Sous une apparence de démocratie, le pouvoir réel est en fait oligarchique, c’est-à-dire dans les mains d’un petit groupe d’individus. Ce pouvoir vacille : les pôles de résistance de la société civile s’affirment de jour en jour. En dernier ressort, seule la démocratie directe pourra délivrer les Français de l’oligarchie. Telle est la triple thèse d’Yvan Blot dans cet ouvrage roboratif que nous fait découvrir Henri Dubost avec beaucoup d’élégance. Défiance du peuple, défiance envers le peuple Si, selon Aristote, l'aristocratie (gouvernement des meilleurs pour le bien commun) dérive nécessairement en oligarchie (gouvernement de quelques-uns pour leur bien personnel), force est de constater que la démocratie (idéalement « gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », selon la formule d'Abraham Lincoln) est paradoxalement également sujette aux mêmes dérives oligarchiques. En France, mais aussi dans de nombreux pays occidentaux, on constate une méfiance croissante du peuple à l'encontre du système politique et des instruments de contrôle de l'opinion publique, médias et instituts de sondages. Il y a dix ans, les Français accordaient la note de 4,7 sur 10 à leur système politique ; elle n'est plus que de 3,7 sur 10 dans l'enquête de Bréchon et Tchernia de 2009, relève Yvan Blot. Si 73% des Français ont une image positive de l'armée et de la police, en revanche le parlement, bien qu'élu, ne recueille que 45% de bonnes opinions et les politiques ,18% ! Quant aux médias, 68% de nos concitoyens les considèrent comme « peu ou pas indépendants ». Des scores obtenus, il faut le remarquer, avant la nauséabonde saga Strauss-Kahn, le scandale Karachi ou encore les révélations des pléthoriques mises en examen tant dans les rangs du PS que de l'UMP. Le parfum de pourriture avancée qui flotte sur le monde politico-médiatique ne…

Lire la suite

J’accuse !

Juif je suis, et Gilet Jaune J’accuse ! Auteur : Serge GROSSVAK J’accuse les hautes sphères politiques et médiatiques pour leur manipulation et leur trahison de la juste lutte contre l’antisémitisme. J’accuse les pouvoirs politiques et médiatiques d’avoir construit de toute pièce l’accusation d’antisémitisme contre les Gilets Jaunes, contre le peuple rebelle. J’accuse les principales autorités juives de pervertir la lutte contre l’antisémitisme par sa mise au service de visées politiciennes. Le coeur me déchire de devoir formuler si graves accusations mais aujourd’hui, comme du temps de Zola, un travestissement des faits à caractère racial est commis à seule fin de protéger le pouvoir. Le coeur me déchire parce qu’étant juif ce à quoi j’assiste m’est plus blessant encore que les plus abjectes campagnes antisémites : cette manoeuvre contre le peuple trouve soutien et complicité dans les plus hautes autorités juives censées me représenter. Au coeur des faits réels qui ont donné lieu à travestissements figurent 3 événements. Le premier, pas nécessairement par ordre chronologique, est constitué par 3 actes antisémites concomitants. Les croix gammées sur les portraits de Simone Veil, la destruction des arbres souvenir d’Ilan Alimi, l’inscription « Juden » sur la devanture d’un magasin dont le propriétaire est juif. A ce jour nul ne sait quels sont les auteurs de ces actes odieux. A ce jour, nul ne peut être désigné coupable de ces gestes ignobles. A ce jour, nul individu, nul groupe ne peut être jeté à la vindicte. J’attends avec impatience que ceux-ci soient identifiés afin qu’ils soient condamnés, mais encore plus parce que je voudrais être certain que ces gestes infâmes ne sont pas le fruit d’un de ces groupuscules extrémistes qui infestent la communauté juive. Chacun a ses hypothèses, pour les uns l’origine vient des Gilets Jaunes, pour moi il faudrait regarder du côté des Ldj et…

Lire la suite