0

Le roi et le mendiant

Un roi dans son palais,
Adorait son trône d’or.
Fort comme un lion,
Rusé comme un serpent,
Il méprisait le faible,
Et insultait le beau.
Partout à la ronde,
L’on s’en cachait bien loin,
Il avait tant d’ennemis,
Mais aussi tant d’armées,
Que la guerre sévissait,
Depuis qu’il était roi,
Depuis qu’il dominait.
Le peuple avait peur,
Le peuple avait froid,
Le peuple avait faim.
Mais le roi s’en fichait,
Il était tout puissant,
Il était sans rival.
Le peuple se cachait,
Quand les armes approchaient,
Le peuple se terrait,
Quand la mort parlait.
Un jour un mendiant,
Au palais arriva.
Le roi aussitôt,
Le mit au cachot.
Alors, le mendiant rit,
Car le roi, vaincu, il avait,
Car maintenant, manger, il pouvait,
Car maintenant, le froid était loin,
Car maintenant, libre, il était,
Dans cette prison de pierre,
Son esprit, libéré, s’était.

Poster un Commentaire / Post a comment

5000
  S’abonner  
Notifier de