Dr de Chazournes : des nouvelles concernant les AMM

Dr de Chazournes : des nouvelles concernant les AMM

17/08/2021 (2021-08-17)

[Source : Ciel Voilé (cielvoile.fr)]

Outre le fait que les « vaccins » arrivent à péremption en octobre 2021, le Docteur Philippe De Chazournes, médecin de la régul du 15, à l’ile de la Réunion, et Membre du Conseil Scientifique Indépendant nous fait cette déclaration incroyable mais vraie qui pourra peut être nous libérer de ces poisons.

Philippe de Chazournes :

« J’ai plusieurs nouvelles intéressantes pour nous tous .
Premièrement, les labos (Pfizer, Moderna, Astra-zenea et Janssen) n’ont pas respecté les protocoles de phase III.
Deuxièmement, sachez qu’aucun des labos n’a renouvelé sa demande d’AMM (autorisation de mise sur le marché) conditionnelle qui devait être faite à 6 mois.
Donc, officiellement, les vaccins actuels N’ONT PAS D’ AMM !!!
C’est Maître Ludot qui vient de me le dire.
L’ANSM est bien embêtée par les décisions du président !…
Maitre Ludot va donc assigner en justice le Ministre de la Santé et tous les labos !
Pas d’AMM (autorisation de mise sur le marché) pas, de vaccination obligatoire ?

Me Emmanuel Ludot : avocat au barreau de Reims, spécialisé dans les contentieux.

Diffusez largement cela et contactez maître Ludot pour vos démarches individuelles » »

Dr De Chazournes Philippe

En fait, Me Ludot soupçonne que ce renouvellement n’ait pas été fait (c’est très important de savoir), mais il lui manque la preuve contrairement à ce qu’affirme ce médecin de la Réunion.

Me Ludot que certains ont joint, a fait parvenir le courrier qu’il vient d’envoyer à la Commission Européenne ( pdf ci-dessous) pour lever ce doute, s’ils veulent bien répondre.

Affaire à suivre…

Moralité : même le diable se prend les pieds dans les méandres de l’administration Française !

Recherche de l’association Ciel voilé :

Voici un extrait de l’article suivant :

Le prémisse 9 explicite la durée de validité de l’AMM conditionnelle qui est de un an :

« Conformément au règlement (CE) no726/2004, les autorisations de mise sur le marché conditionnelles auront une durée de validité d’un an renouvelableLe délai pour l’introduction d’une demande de renouvellement doit être de six moisavant l’expiration de l’autorisation de mise sur le marché et l’avis de l’Agence européenne des médicaments (ci-après dénommée « l’Agence ») sur la demande devra être adopté dans les quatre-vingt-dix jours suivant la réception de celle-ci. Afin d’assurer que les médicaments ne sont pas retirés du marché sauf pour des raisons de santé publique, pour autant que la demande de renouvellement soit introduite dans les délais, l’autorisation de mise sur le marché conditionnelle doit être valable jusqu’à ce que la Commission prenne une décision fondée sur la procédure d’évaluation de la demande de renouvellement ».

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires