Me de Araujo-Recchia — Illégalité des mesures Covid, action collective contre l’état. Mise à jour

Me de Araujo-Recchia — Illégalité des mesures Covid, action collective contre l’état. Mise à jour

19/02/2021

[Source : France Liberté]

Virginie de Araujo-Recchia est avocate au barreau de Paris, titulaire d’une maîtrise en droit européen et international, puis un D.E.S.S. en droit commercial international à l’université Paris Descartes, elle a rejoint le cabinet d’avocats international Clifford Chance, puis Ernst & Young et le Cabinet Pierre Boudriot, spécialisé en droit fiscal et en droit de la propriété intellectuelle. Enfin elle a fondé son cabinet en 2014.
Principaux sujets dans cet interview :

  • Action collective avec une coalition internationale d’avocats pour poursuivre les états et leurs mesures liberticides, première phase de dédommagement
    (contactez son cabinet pour obtenir un dossier en réparation si vous avez été lésé par les mesures anti-constitutionnelles du Covid)
  • Violation du bloc constitutionnel, de l’Habeas corpus et de la Déclaration Universelle des droits de l’homme
  • L’inutilité du masque, atteinte aux droits et aux enfants
  • La médecine allopathique, les Rockefeller
  • La suppression et la diabolisation volontaire de la médecine alternative par Big pharma et les gouvernements corrompus
  • Le test PCR : un très probable accès clandestin au cerveau par le nez, la gorge pour porter atteinte à la glande pinéale via la plaque Cribriform (visuels dans la vidéo 58″28)
  • Ancienne égypte: les esclaves subissaient le même sort comme la punition suprême (visuels dans la vidéo 1″06″16)

Nous invitons donc les citoyens qui souhaiteraient rejoindre cette action collective, à envoyer un email à l’adresse suivante d’ici le 21 février 2021:

Stop_mesures_liberticides@protonmail.com

Rapport Dictature 2020 – Terrorisme d’Etat, atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation et crime contre l’humanité
https://www.legavox.fr/blog/maitre-de…​

Les tests PCR du Covid peuvent-ils être un moyen d’infecter ou d’implanter subrepticement des personnes ?
https://www.association-evidence.com/…


De Stop_mesures_liberticides@protonmail.com :
Sujet : Stop mesures liberticides / Infos demandeurs

Madame, Monsieur,

Suite à votre demande,  je vous prie de trouver ci-dessous la présentation de notre action Citoyenne qui sera diligentée rapidement par Me DE ARAUJO-RECCHIA devant le Juge Judiciaire.

Cette voie de justice est composée de Magistrats non révocables par le pouvoir politique en place donc indépendants au sens de l’article 16 de notre Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 par opposition à la justice administrative (tribunaux administratifs, Cours d’Appel administrative et Conseil D’État) qui n’est pas une justice indépendante.
Anselme BATBIE qui fut auditeur au Conseil d’État en 1847 les qualifiait déjà de “corps semi-politique [–] composé de membres révocables”. Un juge révocable n’est évidemment pas indépendant dans son jugement, c’est un juge qui ne froisse pas le pouvoir politique en place !

Cette action en référé collective est ouverte aux citoyens résidents de France et aux associations ayant intérêt à agir afin de demander la cessation des mesures dites de confinement et de couvre-feu et l’indemnisation du préjucide moral subi.

Nous ne pourrons donc malheureusement pas traiter les demandes des résidents de Suisse, Belgique, Canada et Israël notamment.

Afin de prendre en charge les frais d’huissier et administratifs, nous vous remercions de bien vouloir procéder à un virement bancaire de 5 euros par le biais du R.I.B. ci-joint [S’adresser à Stop_mesures_liberticides@protonmail.com] en indiquant « Action collective – votre nom et prénom » (les donations supplémentaires seront appréciées afin de récompenser son excellent travail et sa courageuse implication de Citoyenne essayant de défendre nos libertés fondamentales conquises par nos ancêtres en 1789).

Toutes les informations nécessaires pour alimenter votre réflexion sur votre participation ou non à cette action de reconquête de nos libertés sont dans cette interview:

https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/interview-me-virginie-de-araujo-recchia-avocate-au-barreau-de-paris

Nous vous remercions de ne pas la contacter par téléphone car elle ne pourra pas répondre à tant de personnes individuellement. Les questions pourront être posées uniquement par courriel à cette adresse (merci de ne lui envoyer que des questions importantes). 

La copie de l’assignation vous sera envoyée par courriel après dépôt au Greffe.

Nous vous remercions par avance de votre participation.

Bien cordialement,

JL DUHAMEL
Juriste / MBA


S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments