StarLogin 8

Astrologie horaire


L'astrologie horaire établit la carte du ciel d'un événement astrologique passé ou futur, pour répondre à une question concernant cet événement. Pour une question relative à un événement futur supposé ou probable, on peut établir la carte pour son moment envisagé ou bien établir celle du moment où la question est posée.

Définition de la question à poser

Se limiter à une seule question précise et claire (qui ne doit pas être formulée par jeu ou par simple curiosité).

Celle-ci doit contenir une idée d'effet, répercussion ou conséquence.

Elle doit avoir un sujet et un objet reliés de manière évidente ou non, tels que:

  • sujet connu - objet inconnu
    Exemple : quel était le propos (objet) de telle rencontre (sujet) ?
  • sujet inconnu - objet connu
    Exemple : quel type de gouvernement (objet) sera instauré dans tel pays (sujet) ?
  • sujet et objet connus avec lien non encore connu
    Exemple : le consultant (sujet) doit-il se marier (objet) ?
  • sujet et objet connus dont on veut connaître les circonstances
    Exemple : la femme du consultant (sujet) vivra-t-elle bien son accouchement (objet) ?
  • sujet et objet connus dont on veut connaître les causes
    Exemple : pourquoi cet individu (sujet) a-t-il démissionné (objet) ?

Calcul de la carte de l'événement

Voir cartes du ciel.


Examen préliminaire de la carte

Une première analyse permet de retenir ou d'écarter au besoin la question:

  • Si l'ascendant tombe dans les trois premiers degrés de son signe, le problème posé n'est pas encore mûr et il faudra attendre au moins la prochaine lunaison avant de le reformuler.
  • S'il tombe dans les trois derniers degrés de son signe, l'événement arrive à sa conclusion et plus rien ne peut le modifier.
  • Si le maître de la maison VII ou celui de la IX est rétrograde, ou quand ces maisons contiennent des astres rétrogrades ou le signe du Scorpion, les astrologues considèrent habituellement l'interprétation irréalisable.
  • Si le Noeud lunaire Descendant se trouve en maison I, des astrologues considèrent que le consultant a un but caché inavouable.
  • Si la Lune se trouve à la fin d'un signe et ne forme d'aspect avec aucun astre, on peut considérer que le problème se résoudra tout seul si le thème est heureux ou bien qu'il est bloqué par des influences cachées sinon.
  • Si la même planète gouverne la maison I et celle de la question, on prend la Lune et non l'ascendant pour représenter le consultant.

Principales règles d'interprétation

Caractère favorable de la réponse à la question

  • Quand les astres significateurs du consultant et ceux de la question posée sont en maisons angulaires (I, IV, VII, et X),
  • Quand ils forment des aspects harmonieux entre eux (sextil ou trigone, principalement),
  • Ou quand ils échangent leurs domiciles (un des astres est dans le signe maîtrisé par l'autre, et réciproquement).

Caractère défavorable de la réponse à la question

  • Quand les significateurs forment des aspects dynamiques ou de tension (carré ou opposition),
  • Quand le maître de la maison VIII est le même que celui de la maison relative à la question,
  • Quand les significateurs tendent à s'éloigner l'un de l'autre en raison de leur déplacement relatif (indice de désaccord final entre deux parties),
  • Quand l'un des significateurs devient rétrograde avant une conjonction (indice de résistance ou de marche arrière),
  • Quand les significateurs sont en conjonction mais dans des signes différents,
  • Quand les significateurs sont en carré ou opposition de la Lune ou de la Part de Fortune,
  • Quand la Part de Fortune est en carré ou opposition de la Lune, Mars ou Saturne,
  • Ou quand l'astre le plus proche du Milieu du Ciel est en "chute"...

Caractère ambigu de la réponse à la question

  • Quand il existe de nombreux indices de caractère défavorable aussi bien que de caractère favorable, on peut considérer alors que la situation est ambiguë, confuse ou inextricable.

Datation des événements
(règles indicatives mais non systématiques)

  • Signes fixes (Taureau, Lion, Scorpion et Verseau)
    • en maisons angulaires (I, IV, VII et X) : périodes en mois
    • en maisons succédantes (III, VI, IX et XII) : périodes en années
    • en maisons cadentes (II, V, VIII et XI) : périodes en longs cycles
  • Signes mutables (Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons)
    • en maisons angulaires : périodes en semaines
    • en maisons succédantes : périodes en mois
    • en maisons cadentes : périodes en années
  • Signes cardinaux (Bélier, Cancer, Balance et Capricorne)
    • en maisons angulaires : périodes en jours
    • en maisons succédantes : périodes en semaines
    • en maisons cadentes : périodes en mois

Planète située en début de maison : action en début de vie du consultant ou de l'entité concernée,

Planète conjointe à l'Ascendant : action durant toute la durée de l'événement,

Planète en milieu de maison : action en milieu de vie,

Planète en fin de maison : action en fin de vie.

Lorsque deux signes occupent la même maison, on peut considérer que le premier agit surtout pendant la première moitié de la vie ou de l'événement, et le second pendant l'autre moitié.