StarLogin 8

Glossaire de termes astrologiques et/ou astronomiques

A B C D E F
G H I J K L M
N O P Q R S T
U V W X Y Z

A


B


C


D


E


F


G


H


I


J


K


L


M


N


O


P


Q


R


S


T


U


V


W


X


Y


Z


Abenragel

Domification basée sur la trisection des arcs semi-diurnes et semi-nocturnes du point Ascendant, puis l'intersection avec l' écliptique des grands cercles passant par l'intersection du méridien et de l'horizon et par les points de trisection.

Abenragel


Âge

Moment du cycle de phases lunaires par rapport à la nouvelle lune, exprimé en jours.

L'âge vaut donc :

  • 0 pour chaque nouvelle lune,
  • 29,53 juste avant chaque nouvelle lune,
  • et 14,76 (= 29,53 / 2) lors de chaque pleine lune.

Albategnius

Domification basée sur la trisection des arcs semi-diurnes et semi-nocturnes du Soleil.

Albategnius


albédo

Pouvoir réflecteur d'un astre, exprimé en fraction de lumière réfléchie sur lumière reçue.


Alcabitius

Domification basée sur la trisection des arcs semi-diurnes et semi-nocturnes du point Ascendant ou Descendant, puis l'intersection avec l'écliptique des cercles horaires passant par les points de trisection.

Alcabitius


Âme

Aspect conscience d'un être vivant, naissant de l'interaction entre la vie et la Matière.


antique

Domification basée sur des maisons de 30° sur l'écliptique, comme pour Maternus, mais avec l'Ascendant situé au milieu de la première maison.


aphélie

Point le plus éloigné de l'orbite d'un astre autour du Soleil.


ascendant

Point d'intersection de l'horizon Est avec l'écliptique.


ascension droite

L'ascension droite est la première des coordonnées équatoriales. Elle correspond à l'angle entre le point vernal et la projection orthogonale de la position de l'astre ou du point du ciel considéré sur l'équateur.


aspect

Écart angulaire particulier existant entre la longitude de deux astres ou points du ciel, observé depuis le lieu de l'événement astrologique considéré.

Un "aspect" de trigone correspond par exemple à une différence de longitude de 120 degrés environ. L'aspect étant considéré à un "orbe" de quelques degrés ou fractions de degrés près, suivant les astres ou points qui s'aspectent, un écart de 127° existant entre le Soleil et la Lune a encore valeur de trigone, mais cette même valeur entre Pluton et un noeud lunaire, par exemple, ne représente plus un trigone, en raison des orbes plus réduits que l'on attribue généralement aux aspects potentiels entre deux astres ou points du ciel de moindre influence.


astral

Zone de substance, de conscience, d'énergie et de vibration intermédiaire entre le matériel ou physique et le mental. Les êtres humains, comme les animaux d'ailleurs, possèdent un corps ou "véhicule" de nature astrale grâce auquel ils expérimentent émotions, désirs et sensations. Ils l'utilisent pratiquement chaque nuit lors du sommeil pour voyager hors du corps physique et ramener au réveil, sous forme de rêves, les scènes vécues alors, ceci de manière plus ou moins déformée.


astrologie

Science dont l'objet est l'étude de l'interaction entre le macrocosme et le microcosme , et notamment entre le système solaire (dont la Terre) et l'être humain pris individuellement ou collectivement.


astronomie

Science dont l'objet est l'étude physique des objets visibles ou observables qui occupent l'espace: galaxies, étoiles, planètes, etc.


astéroïde

Petit corps céleste invisible à l'oeil nu depuis la Terre et gravitant dans certaines zones du système solaire. La grande majorité des astéroïdes connus dans le système solaire se situe dans la "ceinture" entre Mars et Jupiter.


ayanamsa

Décalage en longitude qui existe entre le zodiaque sidéral et le zodiaque tropical.

Il vaut environ 23° dans la seconde moitié du XXème siècle.


azimut

Première des coordonnées locales. Elle correspond à l'angle existant entre le méridien du lieu et le plan vertical passant par l'astre ou le point du ciel considéré.


Barycentre

Point d'équilibre entre tous les objets considérés, compte tenu de l'influence ou de la masse qu'on leur attribue.


bi-horaire

Domification basée sur l'égalité des maisons en ascension droite à partir du méridien, chaque maison valant 2 heures sidérales.


Bissectrices

Domification basée sur une détermination géométrique angulaire de l'étendue des maisons.

bissectrices


bulle d'aide

Court texte explicatif du logiciel, contenu dans un petit rectangle.


Campanus

Domification basée sur l'intersection de l'écliptique par 6 plans régulièrement répartis (de 30° en 30°) autour de l'axe intersection du méridien et de l'horizon.

Campanus


causal

Zone de substance, de conscience, d'énergie et de vibration existant dans la partie supérieure du mental et correspondant aux idées abstraites, non formulées, et destinées à être traduites plus concrètement par les hommes grâce à leur intellect ou "mental concret". L'âme se situe sur ce "plan" d'existence particulier qui, contrairement aux plans physique, astral et mental inférieur, ne possède plus de "forme".


comète

Astre présentant un noyau de taille réduite (de l'ordre de quelques kilomètres ou centaines de mètres), constitué de glace et de particules solides, et qui émet une queue ou "chevelure" double lorsqu'il se rapproche du Soleil. Cette dernière est constituée par les poussières arrachées de la comète par le rayonnement solaire (produisant une queue incurvée et brillante) et par les matières gazeuses résultant du réchauffement de la comète par le Soleil (et donnant une queue droite et plus pâle directement opposée à ce dernier).


combinaison, composite

Combinaison de deux ou plusieurs cartes du ciel obtenue en calculant pour chaque astre (ou point du ciel) la position moyenne du même astre dans chacune des cartes initiales, à condition que ces cartes soient calculées dans le même système de coordonnées.

Le Soleil composite de trois cartes pour lesquelles la longitude du Soleil vaudrait respectivement 120°, 245° et 200° aurait pour position: (120°+245°+202°)/3 = 189°.


conscience

Faculté pour une entité de percevoir, de connaître ou d'appréhender sa propre réalité par rapport à celle du monde extérieur. Elle ne peut naître que de l'interaction entre une Vie (un Esprit) et une Forme substantielle.


constellation

  • (Astronomie) : Groupement apparent d'étoiles sur la sphère céleste, de telle sorte qu'elles semblent dessiner une figure particulière lorsqu'on les joint par des traits imaginaires. Exemples : constellations de la Grande Ourse, du Taureau, du Grand Chien.
  • (Esotérisme) : Zone de la sphère céleste d'où émane une énergie typique, en tant que constituant ou représentant d'une entité cosmique.

contextuelle

Aide qui apparaît en fonction du contexte actif (fenêtre)... lorsque l'on appuie sur la touche F1, et qui explique une ou plusieurs fonctionnalités ou caractéristiques de ce contexte.


coordonnées

Mesures angulaires ou de distance servant à repérer la position d'un objet, d'un astre ou d'un point par rapport à un autre.


cuspide

Point initial et maximal de l'influence d'une maison astrologique


cycle

Mouvement mutuel répétitif de deux astres, de telle sorte qu'ils répètent le même aspect après une ou plusieurs périodes du cycle.


déclinaison

Seconde des coordonnées équatoriales, tropicales et sidérales. Elle correspond à l'angle entre l'astre ou le point du ciel considéré et l'équateur.


Demi-grand axe

Le demi-grand axe d'une orbite elliptique est la moitié de la distance qui sépare les deux points les plus éloignés de cette orbite (l'aphélie et le périhélie dans le cas d'une orbite autour du Soleil, ou l'apogée et le périgée quand l'astre gravite autour de la Terre).


densité

  • (Astronomie ou physique) : concentration matérielle (caractérisée par la "masse") d'un objet par rapport à celle de l'eau (pour un solide) ou de l'air (pour un gaz).
  • (Ésotérisme) : quantité de substance dans un espace-temps donné.

dimension

  • (Mathématiques) : axe de déplacement, d'extension ou d'expansion-contraction qui est unique ou linéairement indépendant d'axes du même type.
    Un cube possède trois dimensions : la hauteur, la largeur et l'épaisseur.
  • (Esotérisme) : état de conscience ou mode de perception de la réalité.

dipolaire

Dë à l'existence de deux charges électriques ou magnétiques de signes opposés et situées à une certaine distance l'une de l'autre.


directions primaires

Système prévisionnel basé sur le calcul d'une carte à partir de celle de référence, selon la correspondance:

1 degré de rotation apparente d'un astre sur la voûte céleste du fait de la rotation de la Terre sur elle-même équivaut à 1 an.


directions secondaires

Système prévisionnel basé sur le calcul d'une carte à partir de celle de référence, selon la correspondance:

la variation effective de la longitude d'un astre en 1 jour équivaut à 1 an.


directions symboliques

Système prévisionnel basé sur le calcul d'une carte à partir de celle de référence, selon la correspondance:

augmentation artificielle de la longitude d'un astre de 1 degré pour 1 an


domification

Séparation du zodiaque en douze secteurs construits à partir du lieu de l'événement, selon une règle particulière qui dépend du système utilisé.


éclipse

Phénomène d'alignement de trois astres. Depuis la Terre, deux types d'éclipses dues au Soleil et à la Lune peuvent être observées: l'éclipse de Soleil pendant laquelle la Lune s'interpose entre celui-ci et l'observateur; et l'éclipse de Lune, au cours de laquelle la Lune passe dans la zone nocturne ou "cône d'ombre" de la Terre.


écliptique

Plan de l'orbite terrestre autour du Soleil, où se déplacent les planètes et le Soleil dans leur mouvement apparent autour de la Terre.


coordonnées écliptiques

Coordonnées géocentriques (ou planétocentriques) basées sur l'écliptique.


ellipticité

Caractère plus ou moins aplati d'une sphère ou d'un cercle.


émotionnel

De la nature des désirs et émotions et relevant de ce que l'on nomme "mirage" en ésotérisme.


énergie

  • (Physique) : capacité d'un système de produire un travail (dont celui qui consiste à se déplacer ou à se déformer); l'élément subtil possédé par le système et dont la quantité diminue au profit du travail qu'il fournit.
  • (Esotérisme) : capacité d'une entité de se mouvoir, se transformer, agir, réfléchir, etc...; l'élément subtil utilisé par l'entité pour accomplir toute forme d'action, y compris celle de penser.

L'énergie se transforme en travail et le travail peut permettre de produire de l'énergie.


entité

Être et/ou groupe d'êtres doué à des degrés divers, selon sa nature, des trois aspects: Vie, Conscience et Forme, du moins lorsqu'il se trouve dans les plans d'existence phénoménale.


équateur

Plan perpendiculaire à l'axe de rotation de l'astre considéré.


équatoriale diisogone

Domification basée sur l'intersection avec l'écliptique de plans coupant l'équateur en trois parties égales entre le méridien et le demi-plan passant par l'Ascendant, et en trois autres parties égales entre le méridien et le demi-plan passant par le Descendant (le point opposé à l'Ascendant).


équatoriales

Coordonnées géocentriques (ou planétocentriques) basées sur l'équateur et l'axe des pôles.


équinoxe

Chacun des deux moments de l'année - printemps et automne - où la durée du jour et celle de la nuit sont égales.


ésotérisme

Science des causes cachées des phénomènes et de l'univers, par opposition à ce qui est apparent ou "exotérique".


espace-temps

  • (Physique) : lieu des phénomènes observables. L'espace-temps est le contenant des phénomènes, dans leur aspect extension ou quantité (partie spatiale) et dans leur aspect durée (partie temporelle). Il est perçu par l'être humain comme ayant trois dimensions d'espace et une de temps.
  • (Esotérisme) : lieu de manifestation de la vie dans la "forme". L'espace-temps est le réceptacle pour la manifestation quantitative et qualitative cyclique de la vie dans la forme.

esprit

Aspect animateur et causal des entités et de l'Univers.


éther

Partie supérieure du plan physique, médium de la vitalité. Substance vitale constituant ces sous-plans. Plus généralement, il s'agit de la substance la plus subtile de chaque plan.


éthérique

De la nature de l'éther.


étoile

Astre producteur d'énergie dont une partie est visible sous forme de lumière.


événement

Tout fait individuel ou collectif, phénomène humain, culturel, social, politique ou d'une autre nature, ou toute situation ou action banale ou remarquable, se déroulant sur Terre ou même ailleurs, que l'on peut mieux expliquer, connaître ou comprendre par le biais de l'astrologie.


excentricité

Caractéristique du caractère plus ou moins allongé ou au contraire circulaire de l'orbite d'une planète.


force

  • (Physique) : toute cause capable de déformer un corps ou d'en modifier le mouvement (direction et/ou vitesse).
  • (Esotérisme) : conséquence de l'impact d'une énergie dans la forme. par exemple, une énergie de courage donne la force d'affronter une situation donnée, de relever tel défi, d'accomplir une certaine action ou de prononcer telles paroles.

forme

  • (Physique) : délimitation spatiale particulière d'un système.
  • (Esotérisme) : lieu d'organisation et de densification de la substance constitutive de l'univers; agrégat local de substance physique, astrale ou mentale plus ou moins organisée.

fréquence

Nombre de vibrations, cycles ou autres phénomènes répétitifs se déroulant par seconde. La fréquence est l'inverse de la période.


galaxie

Groupement de plusieurs millions ou milliards d'étoiles.


géocentrique

Qui à pour centre la Terre.


Graduelle

Domification basée sur une détermination algébrique "géométrique" de l'étendue des maisons.


harmonique

Domification basée sur une détermination géométrique de l'étendue des maisons.

Harmonique


hauteur

Seconde des coordonnées locales. Elle correspond à l'angle entre l'astre ou le point du ciel considéré et l'horizon.


hauteur d'échelle

Altitude à laquelle l'atmosphère d'un astre perd la moitié de sa pression.


héliocentrique

Qui à pour centre le Soleil.


humain

Entité appartenant au quatrième "règne" de la nature après les règnes minéral, végétal et animal, quelle que soit l'astre où cette entité vient en incarnation.


incarnation

Fait pour une entité d'insuffler sa vie dans une forme pour développer l'aspect conscience. Des entités s'incarnent dans les règnes minéral, végétal, animal ou humain, alors que d'autres, nettement plus évoluées s'incarnent dans des planètes, des étoiles, des systèmes solaires ou même des galaxies.


inclinaison orbitale

Angle entre le plan de l'orbite d'un astre et l'écliptique.


inertie

  • (Physique) : faculté de résistance au mouvement ou à la modification de celui-ci.
  • (Esotérisme) : résistance au changement, quelle que soit sa nature (changement de caractère, d'humeur, de croyances, d'idéaux, d'idées, etc...).

intuition

Sens subtil ou moyen de perception de la réalité qui permet de d'affranchir des mirages de l'astral et des illusions du mental et de la raison. Il se révèle plus fiable et plus universel que les 5 sens ordinaires ou que des sens astraux du type de la clairvoyance ou de la clairaudience.


karma

Partie de la Loi de Loi de Causalité qui exige la compensation à tout abus dans l'utilisation des énergies physiques, astrales (ou émotionnelles) et mentales, d'autant plus quand cette utilisation est consciente.


fond du ciel

Point opposé du Milieu du ciel.


Koch

Domification basée sur la trisection en ascension droite des semi-arcs diurnes du Milieu du ciel et des semi-arcs nocturnes du Fond du Ciel (le point opposé au Milieu du Ciel), puis par la détermination des cuspides orientales sur l'écliptique à partir de demi-grands cercles horizon-Est, et des cuspides occidentales à partir de demi-grands cercles horizon-Ouest.


latitude

Mesure de l'angle entre la position d'un astre, d'un point virtuel du ciel ou d'un lieu et le plan équatorial.

Seconde des coordonnées écliptiques; elle correspond alors à l'angle entre l'écliptique et l'astre ou le point de ciel considéré.


locales

Basées sur la latitude et la longitude du lieu d'observation. Elles sont "topocentriques" lorsque centrées sur le lieu d'observation, mais "géocentriques" lorsque centrées sur le centre de l'astre.


Loi de causalité

Loi selon laquelle toute cause a des effets et tout effet est issu de causes. En particulier, tout événement ou phénomène tangible est obligatoirement la conséquence de faits au moins intangibles ou subtils.


longitude

Mesure de l'angle entre le méridien du lieu et celui passant par la ville de Greenwich en Grande Bretagne.

Première des coordonnées écliptiques, tropicales et sidérales; elle correspond alors à l'angle entre le point vernal et le plan orthogonal à l'écliptique et passant par l'astre ou le point du ciel considéré.


macrocosme

Grande entité de l'Univers, ou l'Univers lui-même.


magnitude

Mesure de l'éclat visuel des astres de telle sorte qu'un astre de magnitude x est 10 fois plus lumineux qu'un autre de magnitude x+1. On distingue le magnitude "visuelle" (qui mesure la luminosité apparente des astres depuis le lieu d'observation) de la magnitude "absolue" (qui mesure la luminosité des astres comme s'ils se trouvaient tous situés à la même distance du lieu d'observation).


maison

Domaine d'existence représenté sur une carte du ciel par la zone entre deux cuspides.


masse

Quantité de matière, mesurée en kilogrammes (kg).


Maternus

Domification basée sur des maisons de 30° sur l'écliptique, en partant de l'Ascendant, ou bien du Milieu du ciel.


matière


mental

De la nature des idées et pensées concrètes ou abstraites.


méridien

Plan passant par les pôles géographiques.


microcosme

Petite entité de l'Univers, telle qu'un être humain par exemple.


Milieu du ciel

Intersection entre le méridien du lieu et l'écliptique, du côté Sud.


Mi-point

Point milieu entre deux astres ou points sur le zodiaque.


moment d'inertie

Caractérise la plus ou moins grande vitesse d'un objet en rotation sur lui-même et la plus ou moins grande difficulté à modifier cette vitesse, du fait de son inertie.


Nadir

Point de la sphère céleste situé à la verticale de l'observateur, sous ses pieds.


noeud

Point d'intersection entre une orbite et un plan de référence tel que l'écliptique.


nodale

Domification basée sur des maisons égales à 30° sur l'écliptique à partir du noeud lunaire Nord.


obliquité

Inclinaison, en degrés, entre le plan écliptique et l'axe de rotation d'un astre.


occultisme

Science qui a pour objet l'étude des phénomènes occultés aux sens et moyens d'observation ordinaires derrière les phénomènes tangibles.


orbe

Incertitude ou tolérance angulaire sur la valeur théorique d'un aspect, de telle sorte qu'un écart entre deux astres puisse être considéré comme représentant tel aspect, même si sa valeur n'est qu'approximativement exacte.

Exemple : Si l'orbe admis pour un trigone entre le Soleil et Mars est de 9° et que l'écart entre ces deux astres est de 113° au lieu des 120° théoriques pour un trigone, on considère malgré tout cet écart comme un trigone, car 120° plus ou moins 9° couvre l'intervalle 111° à 129° qui contient effectivement l'angle 113°.


orbite

Ligne de déplacement d'un astre autour d'un autre.

L'orbite de la Terre autour du Soleil est un cercle légèrement aplati nommé ellipse.


projection orthogonale

Projection suivant une direction perpendiculaire au plan sur lequel on projette, comme se projetterait sur un sol horizontal l'ombre d'un objet produite par une source lumineuse lointaine surplombant verticalement ce dernier.


part

Point d'une carte du ciel calculé en ajoutant l'écart angulaire entre deux astres ou points du ciel à la position d'un troisième.

En coordonnées tropicales, la part que l'on nomme "Fortune" se calcule par: longitude de l'Ascendant + (longitude de la Lune moins longitude du Soleil)


périhélie

Point le plus proche de l'orbite d'un astre autour du Soleil.


période

Durée d'un phénomène répétitif. La période est l'inverse de la fréquencefrxxe9quence.

Exemple : si un objet tourne sur lui-même en une période de 10 secondes, sa fréquence de rotation est 1/10=0,1 cycles par seconde (ou 0,1 "hertz").


personnalité

Constituant de l'être humain résultant de l'intégration en un tout homogène de ses "véhicules" ou corps physique, astral et mental.


pesanteur

Attraction gravitationnelle d'un astre, du fait de sa masse.


phase

Aspect montré par la Lune à la Terre, du fait de son éclairement par le Soleil : "pleine lune" (complètement éclairée), premier ou dernier "quartier" (éclairement à moitié), ou "nouvelle lune" (aucun éclairement), par exemple. Il en est de même pour tout satellite naturel d'une planète par rapport à celle-ci, du fait de l'éclairement fourni par l'étoile centrale, ou de toute planète par rapport à une autre, comme Vénus par rapport à la Terre.


physique

De nature tangible, concrète, formelle, ou matérielle.


Placidus

Domification basée sur l'équipartition horaire de tous les arcs semi-diurnes et semi-nocturnes.

Placidus


plan


planète


poids

Force exercée par un objet ou par une entité, du fait de la pesanteur.


pôle

Point d'un astre (ou de la sphère céleste) perpendiculaire à l'équateur. Le sens de rotation de l'astre permet de définir le pôle Nord comme étant celui vers lequel se déplacerait l'astre s'il tournait à la manière et dans le sens d'un tire-bouchon que l'on enfonce. Le pôle Sud est le pôle opposé.


Porphyre

Domification basée sur la division sur l'écliptique de l'arc Ascendant-Fond du Ciel en trois angles égaux, et de l'arc Milieu du ciel-Ascendant en trois autres angles égaux.


portée topographique

Distance de l'horizon.


pression

Force exercée par unité de surface. Plus la surface sur laquelle s'exerce une force donnée est petite, plus la pression résultante est importante.

Ainsi, le poids d'un homme sur la neige peut le faire s'y enfoncer de plusieurs centimètres, mais lorsqu'il chausse des skis ou des raquettes, il augmente la surface de contact avec la neige et diminue par conséquent la pression, de sorte qu'il ne s'enfonce presque plus.


précession des équinoxes

Mouvement de toupie de l'axe de rotation terrestre dans le sens rétrograde, de sorte que le pôle Nord géographique n'est pas fixe mais décrit un cercle dans le sens des aiguilles d'une montre (ou "trigonométrique inverse"). Ce mouvement possède une période de plus de 25000 ans.


rayon équatorial

Rayon moyen d'un astre dans le plan équatorial (plan de l'équateur).


rayon polaire

Rayon moyen d'un astre dans un plan passant par les pôles géographiques.


rayonnement solaire

Ondes électromagnétiques émises par le Soleil, principalement sous forme de lumière, mais aussi de rayons ultraviolets et infrarouges... du fait de sa production d'énergie lors de ses réactions internes de fusion thermonucléaire.


Regiomontanus

Domification basée sur l'intersection de l'écliptique par 6 plans répartis autour de l'axe intersection du méridien et de l'horizon, de manière à couper l'équateur tous les 30°.

Regiomontanus


règne

Groupement d'espèces vivantes ou d'entités de même nature et de niveaux de conscience voisins.

Le premier règne (le moins évolué) est le règne minéral, puis viennent, dans l'ordre, les règnes végétal, animal, humain, et "Hiérarchique" (en cours de manifestation).


réincarnation

Processus qui consiste pour une entité, en tant qu'âme, à revenir plus ou moins régulièrement en incarnation dans le même règne, jusqu'à ce que sa maîtrise du ou des types de "véhicules" ou corps utilisés par ce règne soit parfaite et que la conscience qu'elle puisse y exprimer y atteigne un optimum, à force d'expérimentations multiples et diversifiées. Ce processus est régi par la Loi du karma.

Le passage d'un règne à l'autre n'intervient qu'au cours d'une phase critique, "initiatique", caractéristique du règne initial :

  • radioactivité, pour passer du règne minéral au végétal;
  • radiation parfumée, du végétal à l'animal;
  • radiation dévotionnelle par la domestication, de l'animal à l'humain.

Du règne humain à la Hiérarchie, la méthode de transfert se complexifie et le karma individuel doit disparaître.


révolution

Parcours elliptique ou cyclique d'un astre autour d'un astre "central", telle que la révolution de la Terre autour du Soleil au cours d'une année.


révolution sidérale

Révolution repérée par des étoiles considérées comme fixes pour l'astre central, et non pas par rapport à l'astre qui tourne autour.


rotation

Mouvement circulaire ou cyclique d'un astre sur lui-même, tel que celui de la Terre en 24 heures.


satellite

Astre secondaire moins massif tournant autour d'une planète, telle la Lune pour la Terre.


sexagésimal

Reposant sur la base 60, comme dans les heures, minutes et secondes: 60 secondes = 1 minute, et 60 minutes = 1 heure.


sidéral

Coordonnées basées sur l'écliptique et repérées non pas par rapport au point vernal, mais par rapport aux constellations (repère considéré comme fixe par rapport au système solaire).


signes

Zones du zodiaque ayant 30° et dont la première, nommée "Bélier" débute au point vernal.


Soi

L'homme intérieur ou la nature intime et spirituelle d'une entité.


solaire

Domification basée sur des maisons égales à 30° sur l'écliptique, à partir du Soleil.


solstice

Moment de l'année où la durée du jour est minimale ou maximale. Au solstice d'hiver, la durée du jour est minimale, et à celui d'été, elle est maximale, dans l'hémisphère Nord.


sphère céleste

Voûte des cieux autour d'une planète.


substance

Ensemble des énergies fondamentales qui résultent de la première différenciation du temps et de l'espace. Agrégat des vies atomiques et subatomiques dont toutes les formes sont construites dans l'espace-temps.


subtil

A l'inverse de la densité, de la matérialité, du caractère tangible ou formel.


comparaison, synastrie

Comparaison de deux cartes du ciel établies dans les mêmes systèmes de coordonnées et de domification :

  • aspects formés entre les astres et points de la première carte avec ceux de la seconde
  • position des astres de la première dans les maisons de la seconde, et réciproquement.

synodique

Révolution ou intervalle de temps entre deux apparitions successives de la même phase de l'astre considéré par rapport à la Terre et au Soleil.


température du corps noir

Température d'une étoile assimilée à un corps "noir" d'où ne sortirait aucune lumière, parce que seule la surface de l'étoile est considérée comme l'émettrice effective de la lumière et que la partie interne se comporte comme une pièce obscure absorbant toute lumière éventuelle.


transit

Position apparente d'un astre à la même longitude qu'un astre d'une carte de référence (ou en aspect avec celui-ci), à une date postérieure à celle d'établissement de la carte de référence.

Exemple : transit de Saturne à l'opposé de sa position initiale, environ 15 ans après.


tropicales

Coordonnées basées sur l'écliptique et l'équateur, et repérées par rapport au point vernal.


vecteur

Élément mathématique caractérisé par une direction, un sens, et une intensité ou valeur mesurable.


vernal

Le point vernal est l'intersection de l'écliptique et de l'équateur, du côté où le premier passe au Nord du second. A l'équinoxe de printemps (vers le 21 mars), le Soleil est dans la direction du point vernal. Celui-ci est pris comme origine du zodiaque tropical, ce qui veut dire que sa longitude est le zéro degré du signe du Bélier.


verticale

Sur un astre donné et en un lieu donné, la verticale est la direction qui passe par le centre de gravité de l'astre, soit celle qui est matérialisée par un fil à plomb placé en ce lieu.


vie

Aspect de l'Univers qui en imprègne toutes les formes, toute la substances, toute l'énergie, la matière, la lumière, les atomes, les entités...


vitesse d'évasion

Vitesse nécessaire à un corps matériel pour échapper à l'attraction gravitationnelle d'un astre.


Wiesel

Domification analogue à la Bi-horaire, mais débutant à l'Ascendant.


zénithale-horizontale

Domification basée sur l'intersection de l'écliptique par 6 plans régulièrement répartis (de 30° en 30°) autour de l'axe Zénith-Nadir.

zenithal


Zénith

Point de la sphère céleste situé à la verticale de l'observateur, au-dessus de lui.


zodiacale

Domification analogue à celle de Maternus, mais débutant au zéro degrés du signe de l'Ascendant.


zodiaque

Zone de la sphère céleste dans laquelle se situent le mouvement apparent du Soleil et des planètes.