Lettre ouverte à Mr Michel Onfray, philosophe et polémiste

06/09/2022 (2022-09-06)

Par DR Gerard Delépine

Monsieur,

Ce fut un immense plaisir de vous entendre sur Cnews sur l’émission de Yvan Rioufol, le dimanche 4 septembre 2022, plaider avec détermination et éloquence pour la sortie de l’Europe de Maastricht. Ce fut un ravissement de vous entendre défendre une ligne politique souverainiste cohérente en cette période où tant de politiques se comportent en girouettes, mais toujours pro Maastricht, pour plaire aux électeurs d’après les sondages biaisés dont nous abreuvent les médias dominants.

Créer un mouvement d’union large pour le Frexit qui se présenterait aux élections européennes donnerait enfin de l’espoir à la majorité des classes populaires et devrait les motiver pour sortir de l’abstention où les a enfermés jusqu’à présent l’absence d’alternance politique crédible.

Mais pour être totalement crédible, il est nécessaire que vous constatiez et admettiez votre erreur lorsque vous avez réclamé une « obligation vaccinale » anti-covid comme Ursula von der Leyen le demandait. On peut comprendre que vous ayez « cru » en un médicament abusivement qualifié « vaccin » présenté comme « la solution » à la crise covid. Je ne conteste pas non plus votre droit à vous le faire injecter, mais votre célébrité utilisée dans cette manipulation mondiale nous a attristé, effondré.

Ce traitement est expérimental, car ses essais phase 3 ne sont pas terminés (ils le seront peut-être en 2023). Imposer une obligation pour un médicament expérimental est contraire au code de Nuremberg(([1] https://famous-trials.com/nuremberg/1903)), base de l’éthique médicale depuis 1946(([2] https://nouveau-monde.ca/les-decisions-du-proces-de-nuremberg-sont-dune-brulante-actualite/)), mais aussi à la déclaration d’Helsinki de l’Association Médicale Mondiale(([3] https://www.wma.net/fr/policies-post/declaration-dhelsinki-de-lamm-principes-ethiques-applicables-a-la-recherche-medicale-impliquant-des-etres-humains/)), et à la convention d’Oviedo(([4] https://www.coe.int/en/web/bioethics/oviedo-convention)), texte juridique contraignant que la France a signé et transposé en droit national.

L’avis du conseil de l’Europe du 27 janvier 2021(([5] https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-9-2021-004802_FR.html)) l’a rappelé en demandant instamment aux États membres et à l’Union européenne de :

« s’assurer que les citoyens sont informés que la vaccination n’est PAS obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ne souhaite pas le faire personnellement » et « de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner ».

L’absence de consentement libre et éclairé pour un traitement expérimental a, en effet, été le principal motif de la condamnation des médecins nazis lors du procès de Nuremberg.

Je suis médecin, j’ai exercé en France près de 50 ans. De principe je ne suis ni pro ni anti-vaccin. J’ai toujours défendu les vaccins efficaces sans danger qui permettent d’éviter les maladies graves. Je suis contre les vaccins inutiles et contre les vaccins insuffisamment étudiés comme celui contre la dengue (qui a causé des centaines de morts aux Philippines), comme le vaccin Gardasil (qui augmente paradoxalement le risque de cancer invasif du col) et, pour l’instant, contre les pseudos vaccins Covid dont l’efficacité prétendue est contredite par les données officielles de l’OMS.

Les données officielles de l’OMS confirment en effet que loin d’éradiquer la maladie les campagnes de vaccination ont été suivies d’une accélération des contaminations (rythme mensuel de nouveaux cas par million multiplié par 3).

Cet échec des pseudo vaccins n’est pas dû aux non-vaccinés comme tente de le faire croire la propagande dominante, car les données officielles de l’OMS montrent que ce sont les pays très vaccinés qui souffrent de cette explosion de contaminations.

L’inefficacité totale des pseudo vaccins à prévenir les transmissions, maintenant prouvée, enlève toute justification à une éventuelle obligation vaccinale. De même les vaccins ne sont pas efficaces contre les formes graves, car les mortalités n’ont pas diminué depuis les vaccins.

Toutes les données présentées, officielles et publiées par l’OMS, démentent formellement la propagande officielle de la prétendue utilité des injections anti-covid. L’acceptation apparente des injections par la population a été extorquée par des mensonges permanents sur la nature et l’efficacité des pseudovaccins et des chantages répétés d’une violence extrême excluant des catégories de professionnels de leur sacerdoce et les discriminations exercées contre les vaccino prudents :

car la sécurité alléguée des vaccins n’a pas été confirmée, bien au contraire. De nombreux médecins le craignaient d’emblée, car leur élaboration a utilisé des techniques nouvelles jamais employées en infectiologie, a souvent sauté les étapes de sécurité :

pas d’études animales sérieuses, essai mélangeant phase 2 et 3, trop peu de sujets dans les essais, études sur des sujets en bonne santé de 18 à 55 ans qui ne constitue pas la population pour laquelle le vaccin pouvait être utile), recul de suivi ridicule (quelques semaines) et leur mise sur le marché trop rapide.

De même leurs indications, qui pouvaient se discuter pour les personnes à risques (pour lesquels existaient d’emblée des traitements précoces efficaces) n’auraient jamais dû concerner la majorité de la population (les moins de 65 ans) qui ne risquait presque rien et les enfants qui ne risquaient rien du tout. De ce point de vue, les chiffres actuels des organes officiels de surveillance des accidents vaccinaux (VAERS aux USA et Eudravigilance en Europe) sont angoissants et confirment qu’on aurait dû appliquer le principe de précaution tant que les essais n’étaient pas terminés.

Compte tenu de ces données, il paraîtrait utile que vous reveniez sur votre position passée sur l’obligation pseudo vaccinale (que d’ailleurs aucun pays démocratique n’a imposée). Étant donné la propagande actuelle pour un xième booster, et surtout pour l’injection des jeunes selon les préconisations de la Commission européenne que le gouvernement français suit rigoureusement, et par ailleurs votre célébrité, vous pourriez aider à protéger singulièrement les enfants et les jeunes.

Il est toujours difficile de reconnaître ses erreurs passées, mais une telle attitude grandit ceux qui en sont capables. La Première ministre norvégienne, Erna Solberg, a reconnu à la télévision que le confinement était inutile et qu’elle l’avait décrété par peur ; elle a été félicitée pour cela par ses compatriotes. Merci de l’imiter !

Je regrette d’avoir été aussi long, mais l’énoncé des faits avérés est nécessaire tant les mensonges officiels sont permanents. Je reste à votre disposition pour vous fournir tout renseignement que vous pourriez désirer sur ce problème. En vous souhaitant beaucoup de succès dans vos projets.

Bien à vous.

DR Gerard Delépine, chirurgien orthopédiste cancérologue et statisticien


image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

(8 commentaires)

  1. Albert Bourla, PDG de Pfizer, au Washington Post, le 10 mars 2022 :

    « L’ARNm était une technologie qui n’avait jamais livré un seul produit,

    ni un vaccin, ni aucun autre médicament. »

     

    « C’était contre-intuitif de choisir l’ARNm. » Albert Bourla, PDG de Pfizer.

    https://rumble.com/vx9z0b-ctait-contre-intuitif-de-choisir-larnm.-albert-bourla-pdg-de-pfizer.html

    Rumble, le 13 mars 2022. Durée = 01:57 – VOSTFR.

     

    Albert Bourla on why mRNA technology was « counterintuitive » to producing an effective vaccine.

    https://www.youtube.com/watch?v=t9_YRw7jBF4

    Washington Post, le 10 mars 2022. Durée = 01:57 – VO.

  2. Je suis totalement en phase avec cet article.
    Pour moi Michel Onfray est devenu inaudible le jour où il s’est prononcé ferment en faveur du « vaccin ». Le philosophe submergé par sa trouille a perdu ce jour-là tout esprit critique. Et c’est fâcheux pour un philosophe !

    1. La peur de mourir a du être plus forte que tout au-dessus du raisonnement philosophique du personnage. Je n’arrive toujours pas à comprendre M. Delépine, ces injections n’ont aucune action de protection sur tous du plus petits ou plus âgés, c’est juste un crime contre l’humanité, il ne peut sûrement pas le dire ainsi, bon, les médecins sont décevants.

  3. Il a été crée une route vaccinale allant directement des industriels du vaccin aux populations, les contrôleurs ne contrôlant plus rien (EMA par exemple). Ils seraient plutôt là pour accélérer la circulation. Cette route à sens unique ne s’est pas construite en 2020. Elle a été banalisée au fil du temps par notre acceptation passive. « C’est un vaccin, donc c’est bien et plus nous serons nombreux à le recevoir et meilleure sera la santé publique ! »
    Cette autoroute vaccinale à sens unique a tout d’abord été construite par la vaccination antivariolique face à une maladie grave qui traumatisait les populations. Mais que fut le rôle de la vaccination dans la lutte contre la variole ? C’est une affaire complexe qu’on ne peut expédier en une ligne. Je me permets de renvoyer à certains de mes nombreux articles :

    Aimsib 14 aout 2022 :
    https://www.aimsib.org/2022/08/14/le-probleme-de-la-variole-eradiquee/

    Aimsib décembre 2019 :
    https://www.aimsib.org/2019/12/22/eradication-de-la-variole-les-grandes-manoeuvres-ont-commence/

    Aimsib mai 2020
    https://www.aimsib.org/2020/05/10/eradication-de-la-variole-la-desastreuse-vaccination-des-sujets-contacts/

    Aimsib septembre 2020
    https://www.aimsib.org/2020/09/06/vaccinez-les-tous-confinez-les-ensemble-le-triste-exemple-de-1974/
    Mon blog : octobre 2013
    http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2013/10/16/28149160.html
    Communication affichée au congrès Adelf-Sfsp de Bordeaux (2013)
    https://storage.canalblog.com/42/31/310209/121014493.pdf

  4. L’économiste Olivier Delamarche a très bien résumé la situation :

    « Le Covid, l’Ukraine, etc… C’est un énorme Détecteur à Cons ! Grâce à ça, on a pu faire la liste exhaustive des débiles profonds »
    Et Onfray a fait définitivement la preuve que soit il lui manquait une case, soit il fait partie de l’opposition contrôlée. J’obterai pour le 2ème cas de figure.

  5. Excellent résumé très édifiant de la stratégie mensongère internationale gato-schwabienne à diffuser amplement.

    Merci

    Un « ‘détail » qui n’en est pas vraiment un de fait : depuis 1988 l’abréviation française en France de « monsieur » n’est plus Mr; mais M. (point)

    Mr (sans point) en anglais britannique
    Mr. (avec point) en anglais étatsunisien (et pas illogiquement étatsunien !!!!!!)

  6. Vous écrivez :

    « J’ai toujours défendu les vaccins efficaces sans danger qui permettent d’éviter les maladies graves »

     Ayant eu la chance d’être contre-informé sur la légende pasteurienne depuis le printemps 1972, y compris grâce à un livre de son neveu Adrien Loir, je serais très heureux si vous pouviez me « déniaiser » en une cinquantaine de lignes avec références à quelques auteurs aussi « scientifiques » et critiques qu’indépendants, car je continue de trouver les vaccins « à l’ancienne » , surtout imposés quasi sans distinction du statut physique de chaque enrichisseur des laboratoires et autres médecins, plus que globalement nuisibles, quoiqu’exceptionnellement mortels.

    Merci beaucoup

  7. Très bon commentaire, mais trop sympa pour Onfray. Outre son soutien au passe vaccinal dictatorial, il avait comparé les non-vaccinés à la racaille et à ceux qui transmettraient de manière irresponsable le Sida sur un ton de suffisance hautaine qui est sa marque de fabrique. Des propos aussi bêtes et outranciers sont bien indignes de quelqu’un que j’ai apprécié jusqu’il ait fait ce dérapage inqualifiable. Il est trop prétentieux et imbu de lui-même pour qu’il s’excuse. Pour ma part j’avais annulé mon abonnement a Front Populaire au moment de ces insultes aux non-vaccinés et j’ai décidé depuis de plus jamais écouter Onfray. Il n’a aucun intérêt.

    https://lemediaen442.fr/michel-onfray-compare-les-non-vaccines-a-des-contaminateurs-du-sida-et-violeurs-de-jeunes-filles/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *