LE DISCERNEMENT

LE DISCERNEMENT

14/01/2021 (2021-01-14)

Par Alliance

LE DISCERNEMENT

Commençons avec cette petite réflexion sur les états émotionnels changeants de l’homme mû par les impressions et les idées à la mode.

Il y a à peine 60 ans, le chanteur américain bien connu mondialement Elvis Presley fut catalogué de « Diable » parce qu’il bougeait les jambes trop «érotiquement » au goût des décideurs de cette époque. Les parents (en général) refusaient aveuglément que leurs enfants regardent se produire ce phénomène à la télévision. Il chantait certes merveilleusement, mais l’orgueil qu’il semblait avoir et la confiance qu’il dégageait, attaquait les puristes au plus haut degré.

Voyant cela et étant pleinement conscient de ses réelles valeurs catholiques, il se mit à chanter des cantiques religieux pour faire taire ses dénigreurs. En deux temps, trois mouvements, le voilà propulsé à l’opposé total! Ce n’est plus du tout un homme diabolique, c’est un Ange. Une icône aujourd’hui, un être carrément divin. Vous pouvez même, à certains endroits, vous procurer la statuette Elvis et faire une prière qui semble-t-il, pourra exaucer vos voeux comme s’il s’agissait d’un statuette de la vierge Marie. Ceci devrait porter à réflexion sur nos pensées fortement colorées par nos élans de passion du moment.

Personnellement, j’aimais le son de sa voix…sa façon unique d’exprimer ses différences, la puissance des impressions magnétiques qu’il dégageait sur les fidèles franchement fanatiques ou simplement épris de tendresse pour sa voix enchanteresse, le suivant partout aveuglément et s’arrachant les objets lui ayant appartenu ne serait-ce qu’un court instant. Mais tout de même, oublions ce qu’il représenta finalement pour chacun et soyons francs avec nous-mêmes sur ce phénomène de vedettariat parmi tant d’autres. Avouons honnêtement qu’il ne faut pas grand-chose à l’homme, pour transformer un être infernal en divinité spirituelle.

Aujourd’hui, presque tous, admettent, qu’il était franchement ridicule de juger la valeur d’un homme pour de simples mouvements de jambes. Et pourtant… tous les jours, nous commettons encore et encore les mêmes incompréhensions de valeur sur les autres. Il faudrait en être conscient et briser ce cercle vicieux une fois pour toute. Regardons l’autre derrière l’image qu’il produira dans notre esprit. Nos limites déterminent nos perceptions. Quittons alors nos limites. Au lieu de bêtement se faire une conception du personnage, pourquoi ne pas simplement étudier son comportement et prendre le meilleur de ce qu’il donne.

Michel Alliance

+++++++

On ne bâtit pas une demeure
dans le confort de la sécurité
mentale de notre SAVOIR,
mais bien dans la remise en
question de nos fausses croyances
et valeurs. Ayez l’intime conviction
que tout ne sera pas comme
on le VOUDRAIT, mais bien
comme il le FAUDRAIT !

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments