La mutation du virus chez un traiteur juif qui infecte toute l’Afrique est venue de Beverly Hills

La mutation du virus chez un traiteur juif qui infecte toute l’Afrique est venue de Beverly Hills

29/11/2021 (2021-11-29)

Par Jon Rappoport

Tony Fauci, Le Grand Père Blanc (les pères blancs étaient des missionnaires catholiques envoyés en Afrique — NDT), est en train de voler vers l’Afrique pour sauver le continent de la dernière mutation du virus, qui trouve son origine chez un traiteur de Beverly Hills.

Tony Fauci a fait une déclaration devant des journalistes au LAX (nom de l’aéroport de Los Angeles — NDT) avant de s’envoler :

« Nous savons maintenant que ce que nous appelons SARS-CoV-6 a fait un saut d’espèces fin octobre d’un sandwich au pastrami (spécialité gastronomique de la ville de New York et qu’on trouve chez les traiteurs haut de gamme américains — NDT) de chez le traiteur Fineberg sur Rodeo Drive, sur un client Fred Reilly. Reilly s’est envolé vers le Botswana où il a infecté trois joueurs de football qui faisaient du travail au noir comme agents de sécurité à une réception des Nations Unies ».

Fauci va expliquer à l’Afrique que le nouveau médicament de IG Farben, le RP-1984, qui a été stocké depuis 20 ans, puisqu’il a échoué à freiner la progression de la leucémie chez les rats, sera parachuté sur le continent.

Le médicament attaque toutes les cellules du corps, les empêchant de se répliquer. L’espoir c’est qu’il empêchera également le variant deli de se répliquer avant qu’il ne tue l’hôte (l’être humain).

« Les premières données semblent prometteuses », a déclaré Fauci. « Bien sûr, des confinements pendant au moins un an, la vaccination, le port du masque et la distanciation devront être religieusement appliqués », a-t-il ajouté.

« En raison des fermetures d’entreprises, la plupart des pays africains sombreront dans une dette irréversible et désespérée. Le Fond Monétaire International, comme à son habitude, va dépanner ces pays par des prêts. Cependant, cette fois-ci, les Nations Unies inaugureront une nouvelle monnaie numérique pour l’Afrique ».

La monnaie, a affirmé Fauci, inclura le Revenu de Base Universel pour toutes les personnes en Afrique — aussi longtemps qu’ils obéissent aux diktats gouvernementaux sans interrogations ou protestations.

À la Maison-Blanche Joe Biden a dit « Je ne mange pas de pastrami. Jill l’infirmière (qui veille sur moi — NDT) ne me le permettrait pas ».

Le propriétaire du Deli, Hank Fineberg, a dit au Los Angeles Times,

« Ce n’est pas de notre faute. Nous achetons nos pastramis à Gornish Garnish, un grossiste de Brooklyn. Pour quelle raison le CDC n’enquête pas sur eux ? En plus, aucun de nos clients n’a en fait été malade. Alors, quel est le problème ? ».

Le Times attribue le plongeon de la Bourse au variant deli. On peut également s’interroger sur la décision du Gouverneur de Californie, Gavin Newsom, de « laisser Rodeo Drive ouvert aux chalands ».

Bill Gates presse les gens à manger un succédané de pastrami fabriqué à partir de feuilles d’érable séchées, d’un dérivatif de résine de pin et de mica salé. (le mica est un des trois composants du granite avec le quartz et le feldspath — NDT)

Une nouvelle étude publiée par le New England Journal of Medicine (une des revues prestigieuses du domaine médical — NDT) conclut que

« le variant deli amène le corps à produire différents ensembles d’anticorps, certains d’entre eux ressemblant au SARS-CoV-2 originel. Le corps est alors confronté à la perspective d’anticorps attaquant des anticorps, ce qui entraîne un cycle tourbillonnaire ressemblant à un trou noir dans l’espace… »

NBC déclare,

« les dirigeants de Black Lives Matters se concertent avec des fonctionnaires à la Fondation Ford, pour élaborer une réponse aux nouvelles que le variant deli est en train de balayer l’Afrique ».

CBS :

« En Afrique, les principaux symptômes associés au variant deli sont la perte de poids, la déshydratation et la diarrhée. Ces symptômes proviennent habituellement de la malnutrition et de la famine, mais des chercheurs disent que c’est le variant qui est maintenant le principal coupable… »

Hier à la Maison Blanche, le Porte-Parole du Président, Jen Psaki, a dit aux journalistes,

« Le sombre hiver est arrivé en avance. Il est là. Le variant deli nécessitera de nouveaux confinements et fermetures de commerces. Le Président Biden publiera dans les prochains jours un large éventail d’obligations vaccinales. Pour le moment, il est en réunion avec les chercheurs du NIH (National Institute of Health – Institut National de la Santé – NdT) et se penche sur les dernières données de taux d’infection. À cet égard sa formation en analyse statistique lui servira bien… »

Un journaliste de FOX News a demandé,

« Est-ce que Noël sera annulé ? »

Psaki a répondu

« Le shopping aura lieu. Mais Jésus est né qu’une seule fois. Est-il nécessaire de continuer à célébrer cet événement ? Le Secrétaire d’État va rencontrer le Pape François pour discuter de la question ».

Le journaliste de FOX a poursuivi avec une autre requête :

« Qu’en est-il au sujet de tous ces migrants qui traversent la frontière mexicaine ? Combien sont porteurs du variant deli ? »

Psaki :

« Nous avons un nouveau programme de dépistage de masse appelé Baguette magique. Il peut surveiller des milliers de personnes en même temps et détecter la présence de virus. Jusqu’à présent nous n’avons trouvé qu’une seule personne à la frontière qui était infectée avec le variant deli – an ancien habitant du Montana (le Montana est un État du nord des États-Unis – NDT). Il a fait l’objet d’une chasse à l’homme de la part du FBI, en raison du fait qu’il était présent lors de l’intrusion dans le Capitole du 6 janvier. Il est maintenant en détention à L’Hôpital Walter Reed. Il ne présente pas de symptôme, ce qui est un peu un mystère.

Le directeur sortant du NIH, Francis Collins, a apporté lors d’une audioconférence ce matin avec des journalistes des précisions sur plusieurs problèmes posés par le variant deli : « Le nouveau variant produit différents effets dans différentes populations. En Afrique nous voyons des pertes de poids, des déshydratations et des diarrhées. En Amérique du Sud, le principal symptôme est une toux sèche. En Australie c’est une douleur passagère à la jambe et de la colère. En Europe un engourdissement des extrémités et une pauvreté accrue. Aux États-Unis un déclin de l’immunité conférée par le vaccin, une passivité hypnotique, et paradoxalement, une présence aux matches de football… »

Le Sénateur Chuck Schumer a déposé un projet de loi qui compensera les victimes du variant deli, sous la forme d’une carte fédérale qui peut être utilisée pour des achats de biens et de services d’un montant de 900 dollars. Les médecins qui diagnostiqueront recevront également une carte, d’un montant de 3900 dollars pour chaque cas de variant identifié.

Ne sortez pas de chez vous sans elle. En fait, ne quittez pas la maison. Confinez-vous.

Traduction Jean Bitterlin, le 29 novembre 2021.

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires