La guerre bactériologique est en marche — « Nous sommes en guerre ! »

La guerre bactériologique est en marche — « Nous sommes en guerre ! »

18/07/2021 (2021-07-17)

[Source : Sott.net]

Par Dr David Martin — Bitchute/Odysee
mar., 13 juil. 2021 14:59 UTC
Le Dr David Martin lors d’une conférence tenue en Californie en mai 2021.

Commentaire : Le Dr David Martin faisait partie des intervenants dans le documentaire Plandemic: Indoctornation.

Quant au contenu de cette vidéo doublée, voir aussi notre récent Focus Seconde Guerre froide — Le Covid/Sras-CoV-2 est une arme biologique fabriquée à Fort-Detrick aux États-Unis et envoyée en Chine pour la cibler et l’incriminer

Il aborde l’histoire du développement de l’arme biologique du SRAS, qui a été initialement financée pour la recherche sur le SIDA/VIH en 1999, et il a lâché cette bombe sur le public :

Anthony Fauci a dépensé, écoutez bien ce chiffre, 191 MILLIARDS de dollars, pas 3,7 millions, pas 30 millions, 191 MILLIARDS de dollars de fonds contrôlés pour la bio-armement de virus contre l’humanité.

[Note de Joseph : en fonction des arguments scientifiques présentés dans l’article Pour en finir avec les virus et le Nouvel Ordre Mondial, une arme bactériologique bactérienne ou virale aura peu de chances de réellement se répliquer à l’intérieur d’un organisme vivant et c’est probablement la raison de l’échec d’une telle arme qui selon les prévisions de l’Event 201 aurait dû faire 65 millions de morts. Une arme bactériologique ne peut tuer que par contact direct, en tant que poison auquel on est directement exposé. Si les virus et les bactéries ne sont pas les causes réelles des maladies prétendument virales ou bactériennes, dites “infectieuses”, mais en sont plutôt des conséquences ou des mécanismes de réparation, comme exposé dans l’article évoqué ci-dessus, alors un “virus” aura beau être modifié chimiquement, il ne se répliquera pas davantage dans les cellules humaines que ne le font les virus naturels. Ceux-ci ne sont pas formés à cause d’une invasion de virus depuis l’extérieur, mais par les cellules corporelles ou comme résultat de dégradation de ces dernières (suite à un empoisonnement ou à une déficience en nutriments), selon les types de ces composants qui ont été appelés “virus”. Il est plus que temps pour l’Humanité d’abandonner la théorie virale fallacieuse et jamais réellement démontrée dans le cadre d’une démarche scientifique rigoureuse, mais qui est devenue une religion à laquelle presque tous les êtres humains croient aveuglément sans jamais la remettre en question. Il est temps d’arrêter d’avoir peur des bactéries et des virus et de comprendre que ceux-ci sont naturellement présents dans le corps, respectivement par dizaines de milliers de milliards et centaines de milliers de milliards, car ils y fonctionnent en symbiose et y remplissent diverses fonctions précises.]

Et c’est l’argent du contribuable américain qui a été dépensé.

Merci beaucoup pour votre aide afin que je puisse améliorer ma chaîne.

Dr Fauci a dépensé, écoutez bien, 191 milliard de dollars. Pas 3,7 millions, pas 30 millions, 191 milliards de dollars de fonds alloués pour l’armement biologique contre l’Humanité. Ceci est un programme d’arme biologique pour nous tuer. Voila ce que c’est. Et ce n’est pas que pour nous tuer, c’est pour procéder à une dépopulation massive. Vous avez un virus, vous avez une arme biologique.

En 1999, cet armement a été évoqué explicitement dans le premier rapport NIAID. Et DURC était impliqué, tout comme un tas d’agences de La Défense. Ce qui a été fait spécifiquement en 1999, l’épithélium du poumon humain était visé pour la première fois car le Coronavirus était plutôt inoffensif pour la plupart des humains. Mais l’epithelium du poumon humain est explicitement visé afin que cela devienne pathogène pour le poumon humain.

Nous avons construit le Sras. Les humains ont construit le Sras et ce sont les contribuables américains qui ont payé cela. En 1999, nous avons construit une arme biologique. J’ai écrit mon premier briefing en 2001, et j’ai mentionné les armes biologiques et la sécurité globale. En 2003, en Slovénie. En 2004, en République Islamique d’Iran à la Conférence sur les armes biologiques en Iran. Ce sont des faits historiques qui ne sont pas nouveaux. C’était connu, et en 2005, ils ont fondé l’initiative DARPA.

Source de la vidéo doublée : Liberty Voice sur Odysee
Source de la vidéo en version originale (anglais) : Bitchute

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments