Étiquette : Trump

Révolution de couleur aux Etats-Unis

Le complexe militaro-sécuritaire, avec l’aide des médias et des Démocrates, se propose de transformer l’élection de novembre en une révolution de couleur. La C.I.A. a beaucoup d’expérience en matière de révolutions de couleur, puisqu’elle en a déclenché dans plusieurs pays dont le gouvernement ne lui convenait pas. Comme nous le savons depuis les attaques de John Brennan (ancien directeur de la C.I.A.) contre le Président Trump, ce dernier déplaît lui aussi à la C.I.A. Du point de vue de cette agence, Trump ne diffère pas d’Hugo Chavez, de Nicolas Maduro, de Charles De Gaulle, de Manuel Zelaya, d’Evo Morales, de Victor Yanukovitch et de beaucoup d’autres.

Lire la suite

Médicament miraculeux ou bien Vaccin ?

“Dans une vidéo extrêmement importante de la conférence de l’Institut Schiller qui s’est achevée le 6 septembre, l’ancien sénateur de l’État de Virginie et juge-avocat général Richard Black constate que des généraux à la retraite, maintenant actifs contre Donald Trump, enfreignent l’article 88 du Code uniforme de justice militaire. Il nomme les noms et dit ce que le président devrait ordonner au secrétaire à la Défense Mark Esper de faire si Esper ne le fait pas lui-même.(…)
Le 2 octobre 2020, Donald Trump annonçait qu’il se rendait à l’hôpital militaire Walter Reed(…)
J’ai eu l’audace de présumer que ceci faisait partie d’une stratégie visant à mettre K.-O. le Big Pharma…”

Lire la suite

Les deux témoins – antithèse

L’article Les deux témoins soulevait l’hypothèse que les deux témoins de l’Apocalypse puissent être les actuels présidents des deux pays du monde les plus puissants sur le plan militaire (bien sûr dans la perspective qui considère ce texte comme réellement prophétique et se rapportant à notre époque). Dans ce présent et court article, nous présentons une vidéo qui expose des faits et leur interprétation dans un sens qui tend à mettre à mal cette hypothèse au moins en ce qui concerne Trump.

Lire la suite

Covid-19 — Les articles écrits et publiés par Guy Boulianne depuis le 25 décembre 2019 et avant

“J’ai écrit des articles presque quotidiennement concernant la crise de Covid-19 et tous les sujets qui y sont rattachés, par exemple les études scientifiques, les mesures sanitaires, le globalisme, la grande réinitialisation, la vaccination ID2020, le déploiement du réseau 5G, etc. J’ai fait ceci toujours avec l’objectif de bien informer les gens au mieux de mes capacités. Par contre, j’en arrive aujourd’hui à un constat personnel : malgré tous les efforts que les gens investiront à vouloir modifier le cours des événements, rien ne changera puisque cette crise que nous vivons aujourd’hui a été préparée de très longue date par des puissances qui nous dépassent. Rien ne sera fait par l’humain.”

Lire la suite

Le vaccin rend(ra) libre

“Oui, on commence à se lasser de tourner en rond toujours sur les mêmes sujets ! Aussi je vous demande de réaliser que c’est l’avenir de l’humanité et de la planète entière qui se joue en ce moment-même par un immense bras de fer avec les forces du mal pour qui le mensonge est la seule référence morale. Tant pis pour ceux qui refusent d’enlever la purée qu’ils ont dans les yeux. Moi j’ai des bonnes nouvelles, mais pas pour tout le monde…”

Lire la suite

D’après Trump et son fils, l’élite militaire invente des guerres pour assurer le profit d’intérêts privés!

Depuis le Président Eisenhower et un peu plus tard John Fitzgerald Kennedy, aucun Président US en exercice ou non n’a osé s’attaquer frontalement ou même évoquer le gigantesque complexe militaro-industriel US et sa véritable faune de lobbyistes parasites dont le seul intérêt est d’inventer des guerres (et des prétextes de conflits) rien que pour le profit et uniquement le profit de leurs intérêts privés.

Lire la suite

Comment leurs masques rendent bêtes et méchants

Le masque comme on sait ne prétend pas (ou plus) nous guérir de cet affreux virus qui ne tue plus personne et ne sert qu’à établir le nouvel ordre mondial et son grand Reset, en abolissant ce qui restait de liberté et en diminuant la population de deux milliards à coups de vaccins – pour commencer. A court terme on a pu voir aussi que le masque altère la santé et le caractère de la personne humaine, raison pourquoi certains le veulent définitif et obligatoire. Quand on hait (Gates-Attali-Davos-Soros, etc.) on ne compte pas.
Mais voyons ce qui dit un psychiatre du système, préposé à la manipulation – ou à la location – du cerveau humain et de ses clics acheteurs. Patrick Fagan dans un article puissant paru dans le mensuel britannique The Critic explore les raisons pour lesquelles les masques “rendraient les gens stupides” et seraient une forme de “déshumanisation.”

Lire la suite

Fraude ou médecine ? Ces concoctions bizarres et profondément dangereuses que l’on appelle encore « vaccins »

“(…)Lorsque vous aidez une famille à gérer ses finances, il est crucial de comprendre tous les risques auxquels elle peut faire face. Sa prospérité financière dépend de l’atténuation réussie de tous les risques — qu’ils soient financiers ou pas — qu’ils rencontrent dans leur vie quotidienne. Les risques non financiers peuvent avoir un impact majeur sur l’affectation des ressources de la famille, y compris en termes de temps, d’actifs, d’argent et de capacité de concentration.
Nombreux sont mes clients et leurs enfants à avoir été dévastés et épuisés par les échecs du système de santé et la corruption — et le catalyseur le plus fréquent de cette dévastation a été la mort et les blessures causées par les vaccins. “

Lire la suite

Bill Gates, « expert en santé publique » : investir dans les vaccins, c’est payant!

Dès le début de la pandémie de coronavirus, Bill Gates est devenu un expert des pandémies, des maladies infectieuses, des vaccins, et des mesures de santé publique. Il fait depuis office de personne ressource pour les grands médias sur tout ce qui touche le coronavirus.
La liste d’entrevues des grands médias avec Bill Gates à ce sujet est consternante.

Lire la suite

COVID-19 : qui est complotiste?

Personne n’aime cette étiquette : « complotiste », « théoricien de la conspiration ».
Depuis le 11 septembre 2001, ce mot déjà ancien est utilisé pour disqualifier toute personne qui tient des propos contraires aux versions officielles.
Analysons cette phrase car chaque mot est important.
Par officielles, beaucoup veulent dire : gouvernementales.
Ce n’est pas tout à fait ça.

Lire la suite

Information contrôlée : Bill Gates, Jeff Yates, le vaccin contre la COVID-19 et la «controversée hydroxychloroquine»

En bon soldat de la pensée unique, Jeff Yates ne perd jamais de temps avant de se porter à la défense de la vision de l’ordre établi que l’on se doit d’adopter de nos jours afin d’éviter, au pire, le dénigrement et/ou la censure, au mieux, le qualificatif « controversé ».
Le lendemain d’une conférence de presse tenue par des médecins préconisant l’hydroxychloroquine comme traitement contre la COVID-19, conférence censurée par YouTube, Facebook, Twitter et Google, le décrypteur s’est empressé de mettre le public en garde contre la vidéo de cette conférence qu’il qualifie de « controversée » car elle contredit l’ensemble des recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Lire la suite

Note sur la lecture des événements

Il paraît étonnant de constater comment une suite d’événements durant une période donnée peut être interprétée de manière radicalement différente selon les personnes qui se livrent à ce type d’exercice. Cela paraît flagrant dans le cas du premier mandat présidentiel de Trump aux États-Unis, à tel point qu’on peut le considérer comme un cas d’école. Selon les a priori, les intérêts, la couleur politique, les affinités ou les répulsions affectives, etc. du lecteur et interprète de la période considérée, la lecture événementielle et son interprétation peuvent produire aussi bien un rapport circonstanciel relativement fiable qu’un véritable roman déconnecté des faits.

Lire la suite

Mensonges des responsables américains du groupe de travail COVID

Alerte à la sécurité nationale américaine : les enquêtes militaires révèlent l’histoire de la fraude dans le domaine de la science des vaccins par les dirigeants du groupe de travail COVID de la Maison Blanche.
Les enquêteurs militaires américains ont prouvé que l’actuel directeur du CDC, Robert Redfield, qui est en charge du développement du vaccin COVID et dirige le groupe de travail COVID de la Maison Blanche, a un passé documenté de falsification de données scientifiques, a violé son serment et a menti à plusieurs reprises au Congrès et à la communauté scientifique internationale.

Lire la suite

Un vétéran de la télévision grand public admet « Nous sommes un cancer et il n’y a pas de remède »

Ariana Pekary, productrice de MSNBC, a expliqué que la raison pour laquelle elle a décidé de quitter son emploi était que les grands médias bloquent la « diversité de pensée » au profit de la promotion de voix hystériques pour l’audience et qu’un vétéran de la télévision lui a avoué « nous sommes un cancer et il n’y a pas de remède ».

Lire la suite

Facebook et Mark Zuckerberg se placent au-dessus de la souveraineté des états — un séisme social

Le rôle des GAFAM dans la crise du Covid-19 (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) devient de plus en plus contesté. D’un côté ils ont facilité le télétravail, la continuité de l’activité, le lien social et l’échange d’information avec une augmentation du trafic et de l’usage des services et outils offerts. D’un autre leur rôle de « média » devient de plus en plus contesté culminant avec la déclaration de Mark Zuckerberg ce mercredi 29 juillet lors d’une audition sur la loi antitrust :
“Si quelqu’un dit que l’hydroxychloroquine est un remède contre la COVID, nous le retirerons”

Lire la suite

Gestion des épidémies – Étude sur l’exploitation médiatique, commerciale ou politique de la peur, et sur l’avènement d’un totalitarisme “sanitaire”

La thèse que les entreprises “d’information” et certains scientifiques propagent concernant covid-19 est la suivante :covid-19 est un virus nouveau. Il en résulte que (i) il n’existe ni médicament spécifique ni vaccin ; (ii) personne n’est immunisé (absence d’anticorps) ⇒ il n’existe pas de barrière physiologique à sa propagation, qui est alors rapide. Par conséquent, pour éviter le risque de surcharge du système hospitalier, il faut imposer le confinement général des populations, ce qui aura pour effet de retarder et d’abaisser le sommet de la courbe épidémique. On gagnerait ainsi du temps pour augmenter la capacité hospitalière et développer des médicaments/vaccins spécifiques avant le pic épidémique.Ce raisonnement peut sembler imparable, et pourtant il est totalement erroné car :
– une partie de la population est immunisée de naissance et/ou par immunité croisée (anticorps non-spécifiques);
– certains médicaments non spécifiques sont efficaces;
– il est n’est pas possible de développer les capacités hospitalières de façon substantielle et des médicaments/vaccins spécifiques réellement efficaces en moins de cinq ans.

Lire la suite