1

Deux humanités ?

Dans certains milieux ou réseaux ésotériques ou spirituels, il existe depuis quelques décennies une théorie de plus en plus en vogue selon laquelle une partie non négligeable des êtres humains n’auraient pas d’âme. Avant d’examiner les conséquences possibles d’une telle vision des choses et notamment à qui elle peut profiter, nous en ferons un court résumé et une rapide évocation de ses origines plus lointaines. La théorie évoquée présente diverses variantes, mais expose le plus souvent que près de la moitié des êtres humains, d’origine pré-adamique, seraient dénués d’âme et donc de simples « portails organiques » tout juste bons à se… Continuer la lecture

2

Effets de l’art moderne

Si l’on définit l’art comme la matérialisation, la manifestation, la représentation ou l’expression d’un ensemble de sensations, d’émotions ou de sentiments et comme un moyen de les faire rejaillir, il existe alors une relation étroite entre l’art d’une civilisation et la vie sensorielle, émotionnelle et sentimentale des individus qui la composent. Autrement dit, en étudiant les différentes formes d’art d’une civilisation, on peut connaître en particulier les émotions et les sentiments qui y dominent et l’influencent. On pourra notamment savoir si ceux-ci favorisent l’élévation des âmes ou au contraire leur descente dans le matérialisme. De ce point de vue, qu’en… Continuer la lecture

3

La loi de dégradation ou d’augmentation du désordre et du chaos

La matière de l’univers est sujette à une grande loi universelle implacable appelée en physique la loi d’entropie. Celle-ci peut être plus facilement comprise comme étant la Loi de dégradation, ou encore la Loi d’augmentation du désordre et du chaos. Appliquée au départ aux objets et systèmes matériels organisés, spécialement dans l’étude des transferts de chaleur d’un objet ou d’un système à l’autre (par exemple entre une plaque chauffante et une casserole d’eau), elle peut être généralisée à tout système, tout objet, tout corps matériel, tout être vivant constitué de matière… Elle peut donc aussi concerner les organisations humaines. L’entropie… Continuer la lecture

0

LA PERFECTION RELATIVE.

LA PERFECTION RELATIVE. Ce soir, en questionnement intérieur, je me demandais ce que signifiait être parfait. -Est-ce que le cheval est parfait? -Est que l’arbre est parfait?-Est-ce qu’un lac est parfait?-Est-ce que la nature est parfaite? Alors, pourquoi l’homme n’est-il pas parfait demandais-je? La réponse ne se fit pas attendre « Parce qu’il croit être imparfait. » répondit la source. « Voyons ce qu’il y a à dire sur la croyance. La croyance n’est pas mauvaise si celle-ci permet à un être de se servir d’elle dans un sens de dépassement. D’avoir foi en ses actes et volonté d’agir pour… Continuer la lecture

0

QUELQUES PERLES.

la science-fiction reste fiction tant que la science ne l’a pas encore validéRéflexe-ïon et philo mène de croissance. Quelques textes pondus au fil du temps… « Dans bien des cas, les autres ne sont que le reflet de nous-mêmes, notre part de peur, insécurité, insuccès, etc. Quand on se regarde dans un miroir c’est pour “s’arranger”, et voir si on a pas un petit quelque chose sur la bouche, etc. C’est ainsi qu’il faut voir les autres. Mais…et c’est la beauté de la vie, l’autre est aussi un autre qu’il faut décoder, apprécier, comprendre, car après tout, nous sommes aussi… Continuer la lecture

6

INTERACTION DIVINE

INTERACTION DIVINE Un homme en réflexion méditative avec la source. -Bonjour Grand Architecte. Puis-je solliciter ta présence un petit instant? -Bien sûr, je t’écoute. -Voilà. Mmm, je…je n’arrive pas à comprendre tes aspirations. -Que veux-tu dire exactement? -Depuis des années, tu fais en sortes que l’homme ne comprenne absolument pas tes motivations. Pourquoi nous avoir créés…si tu nous laisses dans l’indifférence? -L’indifférence comme tu le dis, provient de ton attente. As-tu une attente envers moi? -BIEN SÛR. J’aimerais que tu transformes le monde en perfection. Que tu supprimes les injustices, les maladies, les manipulations. -Tu voudrais finalement que JE fasse… Continuer la lecture

3

Les machines pour jouer à Dieu

Depuis seulement environ deux siècles, l’Homme a inventé des machines et des instruments. Ceux-ci fonctionnent avec des énergies non animales et non humaines, alors qu’avant il utilisait ses muscles ou ceux de ses animaux domestiqués. Il a créé des machines de plus en plus perfectionnées, des plus minuscules, aussi petites que des microbes, jusqu’aux plus gigantesques, comme les accélérateurs de particules qui s’étendent sur quelques dizaines de kilomètres. Avec elles, il est parvenu à décoder les gênes microscopiques des êtres vivants, et à observer des étoiles lointaines. Il a pu s’enfoncer profondément dans les océans comme les poissons, voler plus… Continuer la lecture

3

Amasser ou créer

Encore sous l’influence de l’instinct de survie et des peurs qui y sont reliées, et stimulés dans ce sens par la publicité et le marketing, de nombreux êtres humains tendent à amasser une grande quantité d’objets matériels qu’ils utilisent en définitive très peu. La société de surconsommation fonctionne en stimulant le désir vers la possession matérielle qui ne peut que s’accompagner de gaspillages et d’une croissance des pollutions. Pourtant, si l’on veut un monde plus harmonieux et plus sain, il conviendra de stimuler le désir humain prioritairement dans une nouvelle direction, plus constructive. La nature de l’Homme se résume-t-elle à… Continuer la lecture

0

L’incongruité (humour)

L’incongruité   Il était une fois…“un quelque chose, non défini mais accompli”, une sorte de principe, omnipotent, indescriptible, une conscience, toute puissante, transcendante, quelque chose, au commencement des commencements, d’inimaginable ! Ce quelque chose, dont on aurait pu croire qu’il se suffisait à lui-même, et que certains, avec cette manie de classer, d’étiqueter, de mettre un nom sur tout appelèrent « Dieu ». Un nom c’est un nom, et plus pratique que pas de nom, car l’on se retrouve sans y prendre garde, avec des Truc et des Machin en veux-tu en voilà ! Donc Dieu, puisque c’est son nom le plus courant, se… Continuer la lecture

4

Comment s’unir

De manière générale, notre époque connaît deux mouvements d’ensemble distincts : un mouvement vers la matière, le matérialisme, les préoccupations existentielles… et un autre vers le ciel, le spirituel, les préoccupations essentielles… Cela a probablement été le cas depuis les origines de l’Humanité, en des proportions variables, certaines époques étant dominées par la tendance spirituelle et d’autres par la tendance matérielle. La particularité de la nôtre est un clivage croissant entre ces deux mouvements. Le monde matérialiste et technologique évolue vers une recherche de plus en plus poussée de contrôle sur toutes les dimensions de la vie matérielle et tend à… Continuer la lecture

0

Un système presque gratuit

En attendant un monde de gratuité totale, de don désintéressé et de partage des ressources (dans dix mille ou cent mille ans, peut-être), sortons malgré tout du moule de l’économie et de la finance modernes. Envisageons un monde réalisable à plus brève échéance, dans lequel presque tous les biens et services pourraient être gratuits. Comment cela pourrait-il être facilement possible ? Si l’on considère l’argent comme une forme d’énergie pouvant faciliter les échanges, alors le plus logique est d’en mesurer la valeur en unités d’énergie, par exemple en joules ou en Calories. Lorsqu’un être humain effectue un travail (que ce soit… Continuer la lecture