Courte note sur la dimension occulte des masques

Courte note sur la dimension occulte des masques

Par Joseph Stroberg

D’un point de vue spirituel, les masques empêchent à la lumière intérieure (provenant de l’Esprit ou de l’essence de l’Homme) de s’exprimer à l’extérieur. La lumière ne pouvant jaillir, seule l’ombre se manifeste. En conséquence, l’individu n’a plus de retenue morale ou de conscience et ses instincts bestiaux se manifestent sans contrôle. Les masques contribuent à faire sortir le pire de l’Homme et à éteindre ce qu’il y a de meilleur en lui. Ils le réduisent ou le ramènent à une condition purement animale où les instincts (tels celui de survie et celui d’accouplement) et les émotions (particulièrement la peur) ont la priorité. Son mental et donc ses facultés de réflexion et de discernement étant mis en veilleuse, il devient aisément manipulable et servile. Il ne discute plus les ordres, même les plus extravagants et incohérents, même ceux qui nuisent à sa santé et à son bien-être ainsi qu’à ceux de ses proches. Ces derniers peuvent aussi bien devenir à ses yeux des ennemis qu’il convient de dénoncer pour peu qu’ils ne se plient pas aux mêmes ordres.

Voir aussi, de Nicolas Bonnal : Comment leurs masques rendent bêtes et méchants

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments