Catégorie :Science

Enquête Choc — Les vaccins ont-ils vraiment sauvé l’humanité ?

Depuis 1900, les taux de mortalité ont connu une baisse spectaculaire de 74 pour cent dans les pays développés, en grande partie grâce à une nette diminution des décès dus aux maladies infectieuses. Quelle part de cette baisse est due aux vaccins ? L’histoire et les données fournissent des réponses claires qui comptent beaucoup dans le débat actuel sur les vaccins, car la course pour trouver celui contre le Covid-19 nous pousse vers un vaccin qui pourrait être obligatoire pour tous.

Lire la suite

5G, virus et covid-19

Le rayonnement électromagnétique 5G endommage l’ADN cellulaire humain.
Les cellules exposées (de toutes sortes ciblées dans l’organisme humain) réagissent en produisant une cascade de substances immunologiques protectrices.
Ces substances sont conditionnées dans une structure intracellulaire appelée endosome.
L’endosome est expulsé de la cellule, devenant ainsi un exosome (Prix Nobel de médecine 2013).(…)
Quand une cellule est empoisonnée, elle secrète des exosomes (ce qui fait partie du système immunitaire).
Elle peut-être empoisonnée par une maladie, une infection, des champs électromagnétiques, le stress ou la peur.
Le Dr Andrew (Andy) Kaufmann a pris au microscope des photos d’exosomes, et les a comparées avec des photos de ce que l’on prétend être le COVID-19.
Ces deux photos étaient exactement les mêmes.

Lire la suite

PÉTITION : LA 5G VIOLE LES DROITS DE L’HOMME : STOP 5G !

Chapitre 1 : Le déploiement de la 5G VIOLE LA DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME et le CODE DE NUREMBERG

Chapitre 2 : POLLUTION

Chapitre 3 : 5G ET SOCIÉTÉ — le BIG RESET

Chapitre 4 : DÉSASTRE ENVIRONNEMENTAL pré- déploiement et post-déploiement de la 5G

CHAPITRE 5 : Viol de l’ESPACE et des Traités internationaux de non-prolifération de technologies et armes dans l’Espace

Chapitre 6 : VIOLATION des CONVENTIONS INTERNATIONALES

Chapitre 7 : les NORMES internationales de sécurité établies par l’IRCNIP sont invalides

Lire la suite

Rapport d’enquête d’un groupe d’officiers de réserve sur la pandémie de COVID-19 et ses liens avec le SARS-CoV-2 et d’autres facteurs

Des cadres de réserve en France ont enquêté pendant 50 jours pour clarifier les problématiques liées à la « pandémie » de 2020. Le Rapport rendu a été interdit de diffusion pour l’instant. Toutefois, devant l’urgence et la gravité des faits, ils ont choisi de le communiquer tout de même à la société civile. Nous avons donc entre les mains la version « grand public » expurgée des références au Groupe et des sigles de l’Unité.

Lire la suite

“STOP ! Manipulations, masques, mensonges, peur…” un collectif international de professionnels de santé dénonce des “mesures folles et disproportionnées”

Un collectif de professionnels de santé a lancé ce jour un “Message d’alerte international” adressé aux gouvernements et citoyens du monde entier. Parmi les signataires, des médecins de nombreux pays et plusieurs professeurs en médecine dont le microbiologiste Martin Haditsh.
Le collectif revient sur la dangerosité réelle du virus, la manipulation des chiffres, le rôle de l’OMS, les conséquences du confinement ou du port du masque, et demande notamment aux gouvernements de “lever toutes les restrictions et les obligations sur les citoyens”.

Lire la suite

Un article du Dr Stefan Lanka 2020 réfute l’idée fausse du virus

L’idée fausse du virus est au cœur de l’opération Coronavirus, car sans le concept de la théorie des germes et sans l’histoire d’horreur du virus tueur, la plupart des gens n’achèteraient pas le récit officiel de la propagande COVID dirigé par le NOM [Nouvel Ordre Mondial]. Dans un article précédent sur la nature du virus, j’ai discuté des efforts héroïques du virologue allemand, le Dr Stefan Lanka, qui a remporté un procès historique en 2017. Il s’est rendue jusqu’à la Cour suprême allemande. Lanka a prouvé devant le plus haut tribunal du pays que la rougeole n’était pas causée par un virus et qu’il n’existait en fait pas de virus de la rougeole.

Lire la suite

Attaques orchestrées contre l’hydroxychloroquine, Jeff Yates, le désinformateur, et la censure

Même si de nombreux médecins à travers le monde disent avoir employé l’hydroxychloroquine avec succès pour traiter leurs patients, l’OMS recommande de ne pas l’utiliser pour traiter la COVID-19 en raison d’« importants effets secondaires ».
Pourtant, selon une lettre au rédacteur en chef de la revue Nature, écrite par un groupe de chercheurs chinois en mars 2020, « la chloroquine semble être le médicament de choix pour une utilisation à grande échelle en raison de sa disponibilité, de son innocuité éprouvée et de son coût relativement bas »

Lire la suite

Les tests de coronavirus positifs ne sont pas des «cas»: les experts de la santé démystifient le faux récit des médias mainstream sur la COVID-19

Les médias traditionnels affirment que le coronavirus (COVID-19) continue de se propager à travers le pays, mais est-ce que quelqu’un sait vraiment combien de cas il y a ? Selon le Dr Tim O’Shea, le nombre de cas de COVID-19 aux États-Unis d’Amérique peut être radicalement différent des tests positifs, qui, selon les médias, sont les mêmes lorsqu’il s’agit de deux choses différentes.
Dans le podcast thedoctorwithin du podcast d’O’Shea, il a expliqué aux auditeurs que les verrouillages de coronavirus en Amérique n’avaient «jamais été basés sur la science», mais plutôt sur la politique extrême.

Lire la suite

Message d’une personne travaillant et testant la sécurité des masques depuis plus de 20 ans.

J’enseigne et réalise des tests d’ajustement des respirateurs depuis plus de 20 ans et maintenant pour mon entreprise (…). Mes clients comprennent de nombreux départements gouvernementaux, nos militaires, des prestataires de soins de santé avec Alberta Health Services, des établissements d’enseignement et l’industrie privée. Je suis un auteur publié et une autorité reconnue sur ce sujet.
Les masques avec filtres respiratoires, en particulier les masques N95, chirurgicaux et non médicaux, offrent une protection COVID-19 négligeable pour les raisons suivantes :

Lire la suite

Ce que nous prépare la science: resterons-nous encore des humains?

Il est d’usage de dire et d’écrire que la science à terme, a vocation à tout expliquer et que rien n’arrête le progrès catalysé, justement, par une science conquérante dont on affirme qu’elle s’oppose à la religion en ce sens que les miracles sortent de plus en plus des laboratoires poussant ainsi les religions dans leurs derniers retranchements surtout quand elles font preuve de concordisme qui est la grande erreur à ne pas faire.
La science est par essence dynamique et donc sujette à un éternel réajustement, ce qui ne devrait pas être le cas des religions par postulat d’essence divine valables en tout temps et en tout lieu. Souvenons de Galilée – convoqué par l’Eglise, pour avoir affirmé simplement que la terre était ronde et tournait autour du soleil –. Son avocat dans sa plaidoirie eut cette phrase lumineuse : « Galilée ne vous dit comment aller au ciel, mais comment est le ciel ».

Lire la suite