En finir avec le lobby LGBTQI (clavier azerty)

01/05/2023 (2023-05-01)

Par Lucien SA Oulahbib

Il faut soutenir sans tarder cette pétition lancée par l’humoriste Greg Toussaint « touche pas à mon gosse » contre l’activisme, pis, le nouvel esprit de « Terreur » qui se répand quasiment jusque dans les maternelles alors que déjà peu de gens se rendent compte que dans cet acronyme dit LGBTQI+++ (clavier azerty) les mots femme et homme ont disparu…

C’est qu’aujourd’hui les franges les plus sectaires de ce mouvement ont pris le pouvoir en imposant peu à peu l’idée que non seulement ces termes ne doivent plus être prononcés, mais qu’au fond si une femme, hétéro, est harcelée, voire agressée, eh bien elle l’aura cherché. Mais oui, au lieu de se voiler (!) comme le conseillent sans le dire bien sûr les néo-féministes appelant plutôt à élargir les trottoirs à Paris, à excuser en disant que ces « racisés » n’auraient pas les « codes » ou en niant carrément le viol individuel s’il s’agit d’une « blanche », voire le relativisant lorsqu’il s’agit d’un crime de masse comme à Cologne une certaine nuit de la Sainte Sylvestre…

Or, il ne semble pas que ces harceleurs et violeurs aient été des suprématistes blancs, pas plus que la majorité actuelle des « anti-homosexuels » ne provient de « l’extrême droite » (en particulier paganisée…), mais plutôt de tous ces alliés djihadistes, de fait, que les promoteurs néo-léninistes à la NUPES et dans le macronisme « hot » protègent, voire laissent prospérer par clientélisme et aussi idéologie nihiliste.

Et ce n’est d’ailleurs pas en promouvant la sodomie hétéro comme le fait l’actuel ministre français de l’Économie dans son dernier ouvrage, ce soi-disant pourfendeur de l’économie russe, que l’on arrivera à faire avancer l’esprit de tolérance, si cher à un Voltaire et à Locke, alors que celui-ci s’avère être tous les jours bafoué par tout un quarteron d’ » intellectrons », nouvelle espèce d’électrons libres et d’histrions lumpen qui essaiment partout cette nouvelle Terreur du Clavier azerty celle qui « au nom de la vertu » avait dit Robespierre montre sa « puissance » en réduisant au silence par la censure ou la nouvelle virilité, émasculant à qui mieux mieux quasiment jusque dans les berceaux désormais.

Sauf que ce lobby n’a d’autant pas lieu d’être promu que son action s’avère confuse et surtout contre-productive. Elle est d’une part confuse parce qu’elle confond sciemment orientation et sexe, « on naît homosexuel, on ne choisit pas de l’être » (énonce Jacques Balthazart), et d’autre part contre-productive parce qu’elle fournit des armes à ceux qui précisément refusent ce fait bio-psychologique en se montrant en effet très hostiles envers l’homosexualité, allant jusqu’à agresser et même tuer, et pourtant ce lobby azerty ira chercher partout leur alliance, ou l’absurde assumé par des pompiers pyromanes qu’il faut bouter déjà hors de l’école de la Nation qui n’est pas seulement un « vivre », mais aussi un « être ensemble » : on ne partage pas seulement une destinée, mais aussi des acquis civilisationnels…

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires