Convoi de la liberté, les croix gammées de qui? Justin Trudeau soutient les néo-nazis en Ukraine

11/02/2022 (2022-02-11)

[Source : mondialisation.ca]

Par Prof Michel Chossudovsky

Trudeau a fait référence aux croix gammées, laissant entendre que les organisateurs du Freedom Convoy soutenaient les symboles néonazis.

Les médias sont passés à la vitesse supérieure :

« Le Canada a besoin d’une interdiction explicite des croix gammées et d’autres symboles haineux « répugnants », déclare un député du NPD.

Le leader parlementaire du NPD, Peter Julian, dit qu’il envisage de présenter à nouveau un projet de loi d’initiative parlementaire visant à interdire la vente et l’exposition de symboles haineux au Canada, comme les croix gammées et les drapeaux confédérés arborés par un convoi de camionneurs à Ottawa ces derniers jours.

… « D’autres pays interdisent les symboles nazis et je pense que beaucoup de Canadiens ont été horrifiés de voir le drapeau nazi sur la colline du Parlement. »

Il y a eu quelques manifestations signalées de croix gammées à Ottawa couplées à un drapeau confédéré, confirmées par le Times of Israel). L’objectif était de salir le Mouvement du convoi pour la liberté, sans parler de la confiscation des dons faits au Mouvement pour la liberté par des Canadiens d’un océan à l’autre en faveur de la « démocratie réelle ».

D’autres pays interdisent les symboles nazis ? Qu’en est-il du Canada ? Et l’Ukraine ? Et Trudeau ?

Ce que les médias ne reconnaissent pas, c’est que le premier ministre Trudeau a toujours soutenu la politique néonazie en Ukraine. Et la politique néonazie en Ukraine n’est pas un « mouvement marginal », elle est intégrée dans l’appareil militaire et de sécurité nationale, soutenu par les États-Unis et le Canada.

Aux frais des contribuables

Le bataillon Azov, qui fait partie de la Garde nationale ukrainienne sous la direction du ministère de l’Intérieur, est soutenu par les contribuables canadiens.

Le chef du parti néo-nazi Svoboda, Andrey Korubij, est un ami politique de notre premier ministre.

Faut-il s’inquiéter du fait que des forces canadiennes envoyées par notre gouvernement entraînent des forces paramilitaires nazies en Ukraine ?

Selon le Ottawa Citizen (9 novembre 2021)

« Les fonctionnaires canadiens qui ont rencontré les membres d’un bataillon ukrainien lié aux néonazis n’ont pas dénoncé l’unité, mais ont plutôt craint que les médias ne révèlent les détails de la rencontre, selon des documents récemment publiés.

Les Canadiens ont rencontré les dirigeants du bataillon Azov et ont été informés par eux en juin 2018. Les officiers et les diplomates ne se sont pas opposés à la réunion et se sont plutôt laissés photographier avec les responsables du bataillon, malgré les avertissements précédents selon lesquels l’unité se voyait comme pro-nazie. Le bataillon Azov a ensuite utilisé ces photos pour sa propagande en ligne, soulignant que la délégation canadienne avait exprimé « l’espoir de poursuivre une coopération fructueuse. »

Il existe de nombreuses preuves du soutien canadien et américain aux néonazis en Ukraine, qui remonte à l’Euromaïdan de 2014.

Le leader nazi Andriy Parubiy invité à Ottawa par Justin Trudeau

Andriy Parubiy cofondateur du parti social-national néo-nazi d’Ukraine (rebaptisé par la suite Svoboda) a été invité par Trudeau à Ottawa en 2016. Parubiy est un partisan du leader nazi de la Seconde Guerre mondiale, Stepan Bandera.

Le vice-président du Parlement ukrainien, Andriy Parubiy, s’est rendu à Ottawa en février 2016 et a rencontré le premier ministre. Lors de cette réunion (de gauche à droite), l’ambassadeur d’Ukraine au Canada Andriy Shevchenko, le vice-président de la Verkhovna Rada Andriy Parubiy, le Premier ministre Justin Trudeau et le député Borys Wrzesnewskyj.

Andrey Parubiy a également été reçu par le Congrès américain. (Voir la vidéo en anglais)

Michel Chossudovsky

Article original en anglais :

Freedom Convoy, Whose Swastikas? Justin Trudeau Supports Neo-Nazis in Ukraine, publié le 5 février 2022

Version française : Mondialisation.ca 
La source originale de cet article est Mondialisation.ca
Copyright © Prof Michel Chossudovsky, Mondialisation.ca, 2022

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires