Catégorie :Politique

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner que la quasi-totalité de ces petits soldats, décrits dans le livre de François Ruffin, penche à gauche et à l’extrême gauche. L’expérience vécue par Malha, 22 ans, d’origine kabyle, mais qui se définit comme « étant Française par l’esprit » a de quoi alarmer sur les conditions dans lesquelles sont formées les cohortes de journalistes qui peuplent la presse mainstream qui vous informe quotidiennement.

Lire la suite

La mascarade du Capitole et la fiction démocratique

Tel un bouillon de culture, l'état de décomposition avancée dans lequel se trouve le système politique des "États désunis" délivre au moins un enseignement : il témoigne de la vanité de ses prétentions démocratiques. Trump a beau s'ériger en victime, il est l'un des acteurs de cette démocratie-pour-rire, de ce cirque à ciel ouvert que les médias occidentaux feignent de prendre au sérieux, parce qu'il faut bien accréditer cette fiction pour justifier leur propre existence.

Lire la suite

La fin de la mondialisation

La mondialisation, alias globalisation, alias village global, alias… Nouvel Ordre Mondial est un système imposé par une caste élitiste. Comme tout système matériel, elle finira par disparaître, car la matière est caractérisée par des limites autant spatiales que temporelles, au contraire de l’esprit. En attendant, la masse des hommes se contraint à vivre dans ce système de plus en plus coercitif. Pourtant, en connaissant son moteur et ses mécanismes fondamentaux, il est possible d’en accélérer la chute, alors même que les élites espèrent illusoirement le rendre immortel. Elles le renforcent législativement par des lois contrôlantes, scientifiquement par des technologies invasives, politiquement par la fusion du marxisme et du capitalisme, etc.

Lire la suite

États-Unis – La question de l’adéquation

Une insurrection ? Pas vraiment. Une insurrection est un soulèvement contre l’autorité et ce qui s’est passé à Washington le 6 n’était pas un soulèvement. C’était une manifestation pacifique qui a tourné à la violence avec l’aide de quelques provocateurs. Elle a été facilement gérée et ce qui importe ici, c’est que l’écrasante majorité des gens qui sont venus au Capitole n’avaient aucune intention de « se soulever » ou d’être des insurgés. Ils sont venus pour manifester. J’ai déjà démontré ce qu’est une véritable insurrection, évoluant vers un soulèvement. On peut comprendre qu’une bimbo de CNN déblatère des conneries sur le sujet, mais...

Lire la suite

Il n’existe que deux partis dans le monde : celui des mondialistes pour le Grand reset et celui des anti-mondialistes pour le Grand réveil

"Sur le plan géopolitique , nous avons souvent eu par le passé, comme c'est encore le cas aujourd'hui, bien des divergences et des conflits avec les États-Unis. Nous nous battons souvent dans des camps différents. Mais ce qui se produit aux États-Unis aujourd'hui relève davantage de la question des principes que de toute autre considération. La moitié des États-Unis est soumise au régime totalitaire de l'autre moitié, et une véritable dictature de la gauche libérale y a été instaurée. Dans une telle situation, nous sommes de fait obligés d'exprimer notre pleine solidarité avec la moitié opprimée." — Alexander Dugin

Lire la suite

Le dernier combat de Trump

Le président Trump a été battu de manière décisive, sinon à la loyale. Les espoirs de millions d'électeurs américains ont été écrasés et anéantis. La saga de l'homme orange est terminée. Les vainqueurs ont utilisé un stratagème : ils ont sacrifié le caractère sacré et la sécurité du Capitole, ils ont permis aux intrus d'entrer, ils leur ont permis de prendre des selfies dans le bureau du porte-parole du Congrès, puis ils ont simulé l'horreur et l'indignation. Les tentatives d'appel à la transparence électorale ont été pulvérisées en temps réel, alors que des foules énormes étaient dispersées. Les votes des grands électeurs ont été certifiés, l'ascension de Biden assurée, et les partisans de Trump sont gratifiés du titre de "terroristes nationaux".

Lire la suite

Les démocrates paniquent? Où est passé l’ordinateur de Pelosi?

Une offensive sans précédent de la censure dans les médias sociaux dominants, envers les conservateurs en général, et le président Trump et ses proches soutiens en particulier. Le président Trump n'a pas terminé son mandat, pourtant Facebook, Instagram et Twitter ont supprimé son compte. Selon les dernières nouvelles du 8 janvier, les comptes du président Trump, des avocats Lin Wood et Syndey Powell ont tous été supprimés. Alors beaucoup cherchent une solution de repli et se tournent vers l’application Parler. Pourtant, Parler aussi est visé par cette offensive de la big tech : Google, Apple et Amazon ont ciblé la plateforme dans une action qui semble coordonnée.

Lire la suite

Les Démocrates en mode panique ?

Le journaliste Alex Newman dit que si vous pensez que Joe Biden est tout proche de devenir le prochain président des Etats-Unis, grâce à la certification qui ne saurait tarder, eh bien, il y a de fortes chances que vous vous trompiez ! Ce n’est pas encore terminé, et je peux vous affirmer que les comploteurs du coup d’état du Deep State ont tous peur que le président invoque ce qu’on appelle « la loi de l’insurrection ».

Lire la suite

Des questions concernant le chaos au Capitole auxquelles il faut absolument apporter des réponses. MàJ

Un autre point de vue que celui des media mainstream français. Le premier lien ouvre sur une vidéo de twitter qui montre sur la droite des gens qui regardent tranquillement et en face des gens qui veulent entrer et la police du capitole qui ouvre les barrière pendant qu’un individu au premier plan leur dit d’accélérer. (MàJ : vidéo 14 min).

Lire la suite

Qui était derrière les événements du Capitole ? MàJ2

Énième False Flag. Soulèvement d’ailleurs bien toléré des soi-disant pro-Trump expliqué aux moins nuls : « on soupçonne de plus en plus que la prise d’assaut du Capitole a été initiée par des provocateurs de gauche. Une photo a émergé de l’individu «Viking» qui a mené l’action d’assaut aujourd’hui. Cette même personne – portant la même tenue et une peinture faciale presque identique – aurait également été aperçue lors d’un rassemblement BLM plus tôt cette année… Étant donné que les gauchistes ont truqué tout le reste – les médias, la Big Tech, les élections, l’histoire des États-Unis, etc. – personne ne serait surpris s’ils truquaient également les événements au Capitole. » Twitter et Facebook censurent et même ferment les comptes du Donald. Ce dernier est dégagé…

Lire la suite

Claire Edouards, retraitée de l’ONU, balance tout sur le plan élitiste et génocidaire Covid-19 + 5G + vaccins

Claire Edwards a été membre de l’ONU en tant que rédactrice et formatrice en écriture interculturelle de 1999 à 2017. Elle cite tous les noms des responsables de la mascarade Covid-19. Elle explique très clairement que les personnes ne sont pas « malades du COVID-19 », mais elles sont impactées par les symptômes des EXPOSITIONS AUX RADIATIONS ÉLECTRO-MAGNÉTIQUES 5G.

Lire la suite

« Trump : Nous ne pouvons pas permettre la tenue d’une élection complètement frauduleuse ! » L’édito de Charles Sannat

(...) Du côté des Etats-Unis, nous avons du nouveau. Trump a parlé dans une vidéo. En gros il a encore expliqué et réexpliqué les fraudes qui pour lui sont manifestes.(...) Il a dit que la famille Biden avait reçu des millions d’euros de la part du parti communiste chinois ce qui est un évident motif de trahison et de collusion avec l’étranger. Il a enfin conclu en disant que jamais il ne pouvait accepter la tenue d’une élection totalement frauduleuse. Il a introduit en expliquant qu’il avait le devoir de protéger le droit de vote des Américains ! Trump vient également de refuser de signer le plan d’aides sur lequel les démocrates et les républicains viennent de s’accorder, se payant au passage le luxe d’expliquer que la prochaine administration sera peut-être lui !! Pourquoi a-t-il refusé ces aides ? Parce qu’elles ne sont pas suffisantes, et surtout, qu’ont été glissés dans ce paquet des milliards de dollars donnés à des « special interests » et autres lobbies !

Lire la suite