Catégorie :Alliance

DÉBATS EN HAUT.

Par Alliance DÉBATS EN HAUT. Pas un seul jour ne passe sans que l'homme avisé et de belles réflexions, puissent s'enrichir de nouvelles découvertes que lui procurent les merveilles de la vie. Des événements à première vue dépourvus d'intérêt peuvent cependant prodiguer un enseignement d'une belle richesse pour celui qui sait observer la nature des échanges comportementaux. Ce jour-là, dégustant mon café matinal bien assis sur les marches de ma galerie, un événement anodin captiva subtilement mon attention. Depuis plusieurs minutes maintenant, une petite abeille semblait prisonnière du parasol qui se trouvait tout à côté de moi. Elle n'était pas réellement captive, mais cherchait de toute évidence une façon de contourner cet obstacle. Elle tournait en rond sans cesse, en espérant y découvrir une faille ou plutôt une porte de sortie, mais sans succès apparent. Sa réaction première fut de monter le plus haut possible avec espérance de reconquérir le ciel. Après de longues minutes et voyant que tous ces efforts n'apportaient aucune satisfaction, elle s'immobilisa, probablement convaincu qu'il n'y avait plus d'espoir.Elle avait tourbillonné plusieurs fois en vain, cherchant une escapade possible sans jamais comprendre la simplicité de ses buts. Elle voulait reconquérir son ciel perdu et bien sûr, toutes ces tentatives tendaient vers le haut. Pourtant, si elle avait pu concevoir un raisonnement, il lui aurait été si simple de se sortir de ce piège. Quelques coups d'aile vers le bas l'auraient libéré de cette éprouvante emprise en quelques secondes. Cette anecdote m'a permis de comprendre que l'être humain de façon générale, n'échappe pas à ce principe. Il faut parfois savoir redescendre sur le plancher des vaches avec modestie, broyer son orgueil de conquêtes blessées, pour ensuite atteindre de nouveaux sommets. Il m'est donc venu cette réflexion au même moment.L'homme ne progresse pas avec l'orgueil de son savoir.Il…

Lire la suite

LE CIEL EN POISSON.

Par Alliance LE CIEL EN POISSON. Un poisson en rencontre un autre :-Salut mon ami. Toi qui es souvent perçu comme un peu fou par les classes dirigeantes de notre communauté intellectuelle, j’aimerais avoir ton avis. Régulièrement, des amis disparaissent sans laisser de trace. Est-ce un châtiment divin? Une malédiction? Un Dieu punitif selon toi? -Salut mon ami, tout ce que je sais, c’est qu’on dit dans les branches ésotériques que les victimes auraient, juste avant de disparaître dans un éclair vers le ciel, aperçues quelque chose qui ressemble à un ver ou une mouche, mais qui selon certain, une fois avalé, te propulserait en une seconde vers cet espace sans eau au-dessus de nos têtes. La plupart des gens du village n’y croient pas ou ne veulent pas en parler, mais moi, je connais quelqu’un qui à été témoin de ceci et qui affirme qu’il s’agit de vérité. -Si ce que tu dis est vrai, je souhaite rencontrer ce ver merveilleux qui me fera voir les cieux et m’approcher de Dieu. En un instant, je serai près de LUI. Ne serait-ce pas merveilleux? -Moi mon ami, les gens disent que mon orgueil est démesuré en affirmant que Dieu fait partie de moi. Il reste que je préfère reconnaître mon Dieu intérieur, mon instinct me dit que cette voie est plus sage. Michel Alliance

Lire la suite

LE DISCERNEMENT

Par Alliance LE DISCERNEMENT Commençons avec cette petite réflexion sur les états émotionnels changeants de l’homme mû par les impressions et les idées à la mode. Il y a à peine 60 ans, le chanteur américain bien connu mondialement Elvis Presley fut catalogué de « Diable » parce qu’il bougeait les jambes trop «érotiquement » au goût des décideurs de cette époque. Les parents (en général) refusaient aveuglément que leurs enfants regardent se produire ce phénomène à la télévision. Il chantait certes merveilleusement, mais l’orgueil qu’il semblait avoir et la confiance qu’il dégageait, attaquait les puristes au plus haut degré. Voyant cela et étant pleinement conscient de ses réelles valeurs catholiques, il se mit à chanter des cantiques religieux pour faire taire ses dénigreurs. En deux temps, trois mouvements, le voilà propulsé à l’opposé total! Ce n’est plus du tout un homme diabolique, c’est un Ange. Une icône aujourd’hui, un être carrément divin. Vous pouvez même, à certains endroits, vous procurer la statuette Elvis et faire une prière qui semble-t-il, pourra exaucer vos voeux comme s’il s’agissait d’un statuette de la vierge Marie. Ceci devrait porter à réflexion sur nos pensées fortement colorées par nos élans de passion du moment. Personnellement, j’aimais le son de sa voix…sa façon unique d’exprimer ses différences, la puissance des impressions magnétiques qu’il dégageait sur les fidèles franchement fanatiques ou simplement épris de tendresse pour sa voix enchanteresse, le suivant partout aveuglément et s’arrachant les objets lui ayant appartenu ne serait-ce qu’un court instant. Mais tout de même, oublions ce qu’il représenta finalement pour chacun et soyons francs avec nous-mêmes sur ce phénomène de vedettariat parmi tant d’autres. Avouons honnêtement qu’il ne faut pas grand-chose à l’homme, pour transformer un être infernal en divinité spirituelle. Aujourd’hui, presque tous, admettent, qu’il était franchement ridicule de juger…

Lire la suite

INTERACTION DIVINE

Par Alliance INTERACTION DIVINE Un homme en réflexion méditative avec la source. -Bonjour Grand Architecte. Puis-je solliciter ta présence un petit instant? -Bien sûr, je t’écoute. -Voilà. Mmm, je...je n’arrive pas à comprendre tes aspirations. -Que veux-tu dire exactement? -Depuis des années, tu fais en sortes que l’homme ne comprenne absolument pas tes motivations. Pourquoi nous avoir créés...si tu nous laisses dans l’indifférence? -L’indifférence comme tu le dis, provient de ton attente. As-tu une attente envers moi? -BIEN SÛR. J’aimerais que tu transformes le monde en perfection. Que tu supprimes les injustices, les maladies, les manipulations. -Tu voudrais finalement que JE fasse comme TOI tu veux? -Bennn...oui...un peu. -Pourquoi ne pas le faire par toi-même? -Impossible! Je suis juste un homme. -Impossible pour moi aussi dans ce cas. Je ne suis qu’un architecte de mondes physiques. Si tu construis disons, un pneu demain matin...pourras-tu lui empêcher d’être manipulé par les routes? Les intempéries? Les clous au sol? Les débris de verres? Moi, je suis créateur. Je peux prévoir ce qu’il « risque » d’arriver à ma création, mais aucunement modifier son itinéraire. Ce n’est pas mon boulot. Pourquoi voudrais-tu que je me mêle de ton destin? -Pour ne plus souffrir, voyons! -Si tu ne veux plus souffrir, quittes la vie physique et viens me rejoindre. Ici, il n’y a plus de souffrance. Mais il ne se passe rien non plus. C’est la perfection. Ni soif, ni désir, ni dépassement de soi. -Tu veux rire? J’AIME la vie. Je ne veux pas la perdre. -Qu’aimes-tu de la vie, si elle t’apporte peines et souffrances? -Ben...tout le reste. Les belles choses de la vie. Manger, boire, fêter, écouter de la musique, lire, regarder la nature, les vastes colorient qui habite ce monde. Les diversités des créations, les divertissements illimités... -Donc, ce n’est…

Lire la suite

ÉCHECS ET MATH-HIER.

Par Alliance ÉCHECS ET MATH-HIER. Sujet à forte tendance hermétique, dont le profane pourra tout de même soutirer quelques éléments de réflexion. J’apprécie le jeu d’échecs. Bien que je me débrouille de belle façon, je n’en suis pas nécessairement un grand virtuose. C’est un passe-temps occasionnel comme tant d’autres, mais qui m’a permis un jour, de faire un rapprochement avec les principes de l’homme. J’ai par la suite constaté que les francs-maçons utilisaient beaucoup cet emblème. Il faut croire qu’ils en ont perçu quelques similitudes. Sont-ils conscients de cette dualité ? J’en suis presque certain, car contrairement aux peuples laissés dans l’ignorance, ils en ont le savoir ancestral et ne serait-ce que pour cette raison, ils obtiennent mon respect sur cette facette du jeu. Pour ceux qui ne connaissent pas ce jeu, rapidement... l’idée est simple, mettre échec et mat le roi de l’adversaire en utilisant le cavalier, la tour, le fou, le roi, la reine et les pions.Toutes les pièces conservent leur identité propre tout au long du jeu, sauf le pion (la chenille humaine) qui peut se métamorphoser en reine (papillon) ou en toute autre pièce selon son désir. Le jeu d’échecs est une science des embûches et stratégies. Un des secrets de ce jeu consiste à prévoir les coups de l’adversaire, utiliser une contre-attaque, mentir sur nos intentions en attaquant de revers, préparer des stratégies dans le but de décimer l’armée de l’autre et donc de faire prisonnier le roi adverse, auquel cas vous gagnez la partie. Comme il s’agit d’un jeu à saveur mystique, il est souvent représenté par le blanc contre le noir, le yin et le yang de nos perceptions polarisées. C’est le combat de l’apprenti ( qui détient néanmoins tout le potentiel) à posséder la maîtrise totale de son environnement avec le temps.Dans…

Lire la suite

LA SAGESSE DU MAÎTRE

Par Alliance J'ai lu un texte il y a plusieurs années qui m'avait touché par son enseignement.Malheureusement, incapable de le retrouver, je me suis permis d'en ériger un autre dans le même style bien qu'il soit fort différent sur la conclusion.Voici donc ma petite contribution. LA SAGESSE DU MAÎTREUn jour, un PM ( Petit-Maître) aspirant à devenir GMS (Grand-Maître de Sagesse) demanda audience auprès d'un GMS dont il ne connaissait que le nom et la grande sagesse légendaire.Il fut reçu quelques jours plus tard au palais. On étudia son parcours et le Grand-Maître très réceptif et accueillant, accepta sans aucune difficulté sa demande. Elle sera pleinement analysée lors des 3 prochains mois. En gage de bonne foi, comme le voulait la coutume, il lui fut donné un nouvel apprenti (mieux formé que celui qu'il avait depuis des mois) qui veillerait à ce qu'il ne manque de rien durant ce temps de validation. Il lui faudrait souvent de l'aide pour mener à bien durant les prochaines semaines, les divers travaux et recettes mystiques à présenter pour acquisition du droit de passage. Tout se passa merveilleusement bien.L'apprenti était fort efficace, toujours prêt à service son nouveau Maître sans jamais grognasser, tel que le font les secondes classes bien élevées en sagesse. Il fut d'une aide précieuse pour le Petit-Maître dont les impératifs et devoirs pour l'obtention du poste convoité demandaient souvent le recours d'une autre personne avec au moins une base de science ou de connaissances mystiques.Le Petit-Maître lui, exigeant le meilleur de son nouvel apprenti ainsi que de lui-même et il était clair qu'il était le seul Maître à bord pour cette réussite. Il n'était pas question de perdre le statut de Grand-Maître et donc, tout fut mis en œuvre pour conclure l'examen de passage. Le Petit-Maître par souci de perfection,…

Lire la suite

LE MUR DES LAMENTATIONS.

Par Alliance LE MUR DES LAMENTATIONS. Il y avait un jour, deux hommes vieillissants assis et adossés à un vieux mur de pierre défraîchie, mais toujours solide et infinis d’un côté comme de l’autre. Cette muraille était également immense en hauteur comme en longueur. Elle semblait ne pas connaître de fin, ni de gauche, ni de droite et impossible à contourner. Le premier homme aux cheveux gris dit :- Cher ami, je me demande bien et ce, depuis très longtemps, si quelque chose de merveilleux se cache à nos yeux derrière ce rempart insurmontable à première vue? Le deuxième homme aux cheveux blancs répondit :- Personnellement, je ne vois pas l’utilité d’en acquérir la connaissance, mais si cela t’intéresse vraiment, regarde à ta gauche, derrière le gros arbre, tu y trouveras une échelle de longueur aussi infinie que cette citadelle. Intimement, j’en connais l’existence, mais ne désire aucunement en bénéficier. Libre à toi de faire selon ta volonté. Le premier prit donc l’échelle qui était de hauteur suffisante et vint l’appuyer à la cloison rocheuse. D’un pas déterminé et avec lenteur, il gravit une a une les palettes de bois lui donnant accès enfin, à ce savoir nouveau qui nourrissait son cerveau imaginatif depuis un moment. Bien sûr, l’effort était appréciable pour le vieil homme, car l’échelle était vraiment très haute. Plusieurs heures de travail laborieux, mais néanmoins méthodique, un pas en appelant un autre, résolu à conquérir ce ciel si convoité. Sa détermination fut récompensée. Une fois au sommet, le vieil homme s’illumina. Il y avait à l’horizon des choses merveilleuses. Des couleurs chatoyantes, magnifiques, magiques comme des soleils de pureté enivrants et de suaves expressions d’arc-en-ciel de vie. Des étoiles et des univers illimités…solennité féerique dans un silence patriarcal. Quelle splendeur se dit-il. Calme et beauté sans nom.…

Lire la suite

UN MONARQUE EN POTENTIEL.

Par Alliance UN MONARQUE EN POTENTIEL. Ps: Si l'étalage d'une partie de ma vie ne vous intéresse pas vraiment, je vous propose de passer directement à la dernière partie:  "Ma Biographie" Commencement: Tout à vraiment commencé pour moi en 1995, suite à ma miraculeuse survie d'une péritonite aiguë qui dura 5 mois avant d'être diagnostiquée ( 48h suffit habituellement pour être en danger de mort). Je continuais même le travail malgré la douleur que je croyais musculaire jusqu'au jour ou mon visage fut si blême que ma femme m'ordonna d'aller consulter. Il était illogique que je survive et pourtant. J'avais 33 ans. Un peu plus tard, un ami voyant m'avait prédit que j'écrirais un jour sur le Web. À cette époque, je n'avais même pas encore d'ordinateur, ça me semblait une prédiction absurde, d'autant plus que je n'en voyais vraiment pas l'intérêt. Qu'est-ce qu'un petit artiste comme moi pourrait bien écrire à part sur l'art me disais-je? Et pourtant, 5 ans plus tard, autour de 2000, ma vie Internet débuta sur un forum Essénien ou je me surpris à écrire des choses si ésotériques, que je dû me relire souvent pour me prouver à moi-même que ce texte venait bien de moi. Je signais sous le nom Batiste 333... un nom venu spontanément. Et puis, quelques semaines plus tard, je tombais sur un forum ésotérique (ou avec le temps, certains me firent passer pour un perturbateur, un dérangé, un ennemi alors qu'au fond, je travaillais si fort pour ouvrir les voies de la conscience). Dure rançon de la gloire me direz-vous, car au lieu d'être félicité pour mes oeuvres, pour avoir apporté des éclaircissements sur le sens de la vie, sur comment fonctionne les plans de vie, pour avoir presque sacrifié ma vie (on a même tenté de m'éliminer), je…

Lire la suite

QUELQUES PERLES.

Par Alliance la science-fiction reste fiction tant que la science ne l'a pas encore validéRéflexe-ïon et philo mène de croissance. Quelques textes pondus au fil du temps... « Dans bien des cas, les autres ne sont que le reflet de nous-mêmes, notre part de peur, insécurité, insuccès, etc. Quand on se regarde dans un miroir c'est pour "s'arranger", et voir si on a pas un petit quelque chose sur la bouche, etc. C'est ainsi qu'il faut voir les autres. Mais...et c'est la beauté de la vie, l'autre est aussi un autre qu'il faut décoder, apprécier, comprendre, car après tout, nous sommes aussi son reflet. »Alliance. « L’éducation, c’est relatif.Vous aurez beau lire tous les magazines à sensations, les nouvelles télévisées et journalistiques, vous en serait toujours au premier stade. Celle d’une information inadaptée, ciblée pour des raisons marketings ou stratégique et le peu qui nourrira votre savoir, ne fera jamais de vous une personne éduquée. Vous serez plutôt un critique qui considère que sa laine est supérieure à celles des autres moutons.La véritable éducation demande de s’affranchir de croire pour bien savoir. » Alliance. "Chercher le siège de l'esprit dans le cerveau, reviendrait à chercher le sport dans les tendons."Alliance "Inspire,expire. Avoir de l’inspiration, c’est absorber la viepour expirer de nous-mêmes, la création." All. "L'homme est, et restera guerrier.C'est un Demi-Dieu préférant honneurs à modestie.Quand le sens du mot amour sera enfin compris,il ne restera...que les pierres à embrasser." Alliance "Ne pas connaître ses erreurs, c’est un manque d’expériences.Vivre de ses erreurs, c’est un manque d’intelligence."All. "La vie fatigue souvent l’homme.Le sommeil par contre, énergise l’homme.Comment blâmer ceux qui ne veulent s’éveiller?"All "J’ai tellement appris à croire,Que je ne sais toujours rien." All. "La science-fiction reste fiction tant que la science ne l'a pas encore validé". All. "Quand on pense…

Lire la suite

PEUT-ON RÉELLEMENT ÊTRE HEUREUX?

Par Alliance PEUT-ON RÉELLEMENT ÊTRE HEUREUX? « Ce qui est important dans la vie est-ce la carrière, ou est-ce d’être heureux ? » me demandait l’autre jour un de mes amis. Un choix de carrière intéressant peut évidemment rendre heureux, personne n’oserait dire le contraire. Mais qu’est-ce qui importe tant que ça au fond ?1- Être bien dans sa peau?2- Avoir un(e) conjoint(te) parfait(e)?3-Dialogue, attention, compréhension, sexe, amis ?4- Avoir le travail idéal? Bon, quand je regarde cette définition, je me dis que j’ai de la chance, ma vie contient un pourcentage de ces choix. Le hic dans tout ça, c’est que je ne suis pas plus heureux que les autres. Peut-être que la raison réelle vient du fait que l’homme n’arrive jamais à se satisfaire et encore plus si l’on est moindrement trop perfectionniste? Soyons francs, il y a tant de routes qui mènent au bonheur ou au malheur comme; connaître de belles personnes ou de conquérir des possibilités illimitées dans tous les domaines qu’on ne voudrait pas se contenter d’avoir seulement un de chaque quand on pourrait aisément avoir beaucoup plus. D’ailleurs, on nous a motivé (conditionné devrais-je dire) à voir les choses ainsi; ne jamais se satisfaire, acheter toujours plus, poursuivre des buts illusoires de complaisance et même l’amour axée sur des soupapes évasives comme la porno. Honnêtement, on y échappe pas vraiment tellement elles sont omniprésentes dans la vie matérielle et fade d’aujourd’hui. Alors, comment se soustraire à l’étalage publicitaire qui imprime en nous l’idée du manque continuelle, et ce, à tous les niveaux? Comme d’autres l’expriment également, il faut savoir se contenter d’être heureux de ce que l’on a, mais sans faire abstraction de poursuivre des buts supérieurs. Non dans le but de conquérir des valeurs matérielles ou gratifiantes pour l’ego, mais plutôt comme un…

Lire la suite

LA PERFECTION RELATIVE.

Par Alliance LA PERFECTION RELATIVE. Ce soir, en questionnement intérieur, je me demandais ce que signifiait être parfait. -Est-ce que le cheval est parfait? -Est que l’arbre est parfait?-Est-ce qu’un lac est parfait?-Est-ce que la nature est parfaite? Alors, pourquoi l’homme n’est-il pas parfait demandais-je? La réponse ne se fit pas attendre « Parce qu’il croit être imparfait. » répondit la source. « Voyons ce qu’il y a à dire sur la croyance. La croyance n’est pas mauvaise si celle-ci permet à un être de se servir d’elle dans un sens de dépassement. D’avoir foi en ses actes et volonté d’agir pour ce qu’il croit être essentiel ou important. Réaliser son être en permettant à son ignorance d’en apprendre un peu plus sur lui-même et son environnement. Avoir la croyance (dans le sens de foi) qu’il vaudrait mieux ne pas rester prit dans une croyance, car elle empêche aussi d’avancer. Avoir la croyance (dans le sens de foi) que la vie sait ce qu’elle fait malgré nos doutes et nos rages. Quitte le doute inutile qui te laisse sur place en conservant le doute raisonnable…celui qui permet de ne pas être sûr, mais d’avancer et de vérifier par la suite ton chemin. N’hésite jamais de demander aux autres si tu es sur le bon chemin, mais ne crois pas aveuglément leurs réponses, car peu d’humains sont certains de leurs propres routes puisque nous en sommes tous pèlerins. Écoute, observe et fait un choix, le tien, en connaissance de cause et avec la meilleure détermination possible pour ton propre respect et celui des autres. Donc à la question Pourquoi l’homme ne serait pas parfait? Parce qu’il refuse la responsabilité de ses actes. Il préfère blâmer le ciel et les hommes…comme tu le fais aussi parfois toi-même, dans ta non-compréhension du pourquoi…

Lire la suite

CETTE PETITE CHOSE…

Par Alliance CETTE PETITE CHOSE… La vie…C’est cette petite chose que l’on savoure avec délectation, quand tout va bien et que nous exécrons quand tout va mal. Qu’une simple minute de joie conserve sa gloire l’instant d’une heure éternelle et qu’une heure triste, s’évade de notre conscience l’espace d’une simple seconde. La vie…C’est ce silence étoilé que le soir, nous contemplons, pour comprendre l’absence de clameur qui caractérise l’univers, sourd de nos nombreuses attentes. Le bruit incessant de l’importance que l’on se donne, sachant le regard silencieux du ciel, devant nos frêles bravades. La vie…C’est d’essayer d’exister en dehors de nous, sachant très bien que l’univers intérieur est plus vaste encore. Que la vie physique soit impossible sans l’action qui la complète, que l’esprit soit invivable sans la vibration qui l’accompagne. La vie…C’est le plaire et le déplaire pour mieux sentir que la réalité nous échappe, indifférente reste-t-elle, devant notre amour-propre blesser par tant de jugement sur une valeur tronquée par nos propres limitations. La vie…C’est ce silence naturel devant la mort d’une fourmi et le fourmillement inlassable devant l’éloquence d’une célébrité. Un interminable et médiatique échange de procédés devant la mort d’un homme de guerre abattu pendant son travail et cette nonchalance devant des peuples affligés. La vie…C’est de pouvoir crier liberté sans ressentir la gêne de l’irréalisme. L’idée qu’un monde meilleur commence par ceux qui habitent ce monde. Que le renard le plus futé soit-il, ne peut empêcher des milliers de poules d’avoir enfin une tête. La vie…C’est des idées hauts et des vides et haut. Des idées devenues prisons, des idées devenues oppressantes, des idées devenues omniprésentes. Se faire des idées sur l’importance des mots décideurs, n’est qu’une idée en l’air de plus… La vie…C’est cette diversité qui finalement nous procure l’intime conviction, que nous existons puisque…

Lire la suite

Quand la Boue Sol montre l’ensemble.

Ce que les forces involutives n'ont pas compris, c'est qu'elles pensaient que tout se passerait selon leur perception. C'est-à-dire un homme du style Jésus qui deviendrait vedette et que l'on pourra salir et détruire. Ceux qui devaient faire le travail l'ont fait dans l'ombre depuis 2002.

Lire la suite

Ce que vous devez savoir maintenant!

Par Alliance Les plus grandes vibrations du monde sont souvent les plus élémentaires. Ce que vous devez savoir maintenant! Les vibrations un peu partout sont souvent basses, très basses. Certains alimentent la peur de la fin du monde, la zizanie, l’intolérance, la souffrance et la colère. Je ne fais pas parti de ceux-là. Je pense qu’il est maintenant l’heure de vous éveiller vous aussi. Cessez de tomber dans ce piège planifié par les forces involutives, vous valez bien plus que ça. Votre vie, notre vie physique est courte, mais tout est imprégné dans la matière vibratoire; vos émotions, vos actes, vos pensées. Mais qui en détient le contrôle? Chaque pensée nourrit une force. Chaque création mentale vous fait être co-créateur avec la source. L’astral le sait. Les forces le savent. Et vous? Le savez-vous? Vous rendez-vous compte de votre implication ? Très peu d’entre vous en sont réellement conscients. Comprenez enfin. L’Esprit créateur, l’essence de la Source est en vous telle que le stipule la Bible dans le passage « Dieu vous a fait à son image ». Personne n’a jamais compris cette phrase avant moi. Simplement parce que vous regardez les choses du point de vu de l’homme rationnel, l’homme croyant, l’homme physique. Laissez-moi vous faire une révélation. Vous cherchez une ressemblance physique avec le créateur. Un vieux sage à barbe blanche assis sur un nuage et qui comme vous, serait de forme humaine. Vous êtes loin du compte. Réellement très loin. Réfléchissez et brillez! C’est l’Esprit créateur en vous qui est le point entre lui et vous. Pas la forme humaine, pas l’appat-rance, simplement la faculté de créer. La Source est avant tout créatrice. Qu’est-ce qui nous différencie des autres formes de vie sur Terre? Votre Esprit créateur. Celle qui vous rend unique et en même temps semblable à Dieu.…

Lire la suite

Au Québec, c’est OUFFF!

Soyons franc. Ça ne sert à rien d'être complotiste ou conspirationniste. Suivez les consignes d'Arruda chaque mois et vous en arriverez au même résultat. Les textes suivants proviennent réellement de journaux et médias traditionnels. Quelques exemples au hasard.

Lire la suite