0

Le défi de l’intelligence

L’intelligence d’un être humain peut être considérée comme une bénédiction, mais elle s’accompagne d’un des plus grands défis qui soient. S’il est facile à un individu doté d’une intelligence remarquable de résoudre des problèmes et de faire la part des choses entre la vérité d’une part et le mensonge, l’illusion ou la fausseté de l’autre, il lui est alors d’autant plus difficile de l’effectuer de manière réellement humble. Si la compréhension et l’entendement sont favorisés par un mental vif, la logique, le discernement, des capacités d’analyse et de réflexion, la lumière ainsi produite risque de se porter excessivement sur lui-même au lieu de demeurer principalement sur les objets ou les êtres étudiés. L’orgueil devient alors le principal piège de l’intelligence. Son plus grand défi est la recherche d’une véritable humilité. Continuer la lecture

0

Un point de vue à contre-courant sur Greta et le Climat

Comme le savent peut-être les lecteurs de SOTT, les prophéties, c’est mon « affaire » depuis plus de 25 ans. Et j’en ai souvent bavé. En dépit d’un « palmarès » plus long que les deux bras, j’ai souvent l’impression d’être Cassandre.
Cela fait maintenant quelques années que je n’ai rien écrit publiquement, mis à part mes posts sur notre forum, et la raison en est principalement le « complexe de Cassandre » susmentionné. J’ai fini par me rendre compte que rien, absolument rien n’inverserait la machine et ne préviendrait la dégringolade de l’humanité, désormais au bord de l’extinction. En outre, dès le début, on s’est employé énergiquement à étouffer mes avertissements et à me mettre hors jeu, pour ainsi dire.
(…)
Quoi qu’il en soit, je ne suis pas encore morte, et tout se déroule globalement selon les prédictions de notre « projet prophétique » – l’Expérience cassiopéenne – et nous avons une bonne idée de la façon dont ça va se terminer. Continuer la lecture

0

L’Homme programmé ou l’Homme libre ?

Certains théoriciens pensent que le libre arbitre humain n’existe pas, parce que l’Homme serait programmé et ne réagirait qu’en fonction de sa programmation. Quelles sont les principales implications et la plausibilité d’une telle hypothèse ? Avec quel type de création universelle serait-elle compatible ? Nous verrons comment la notion de chaos peut être déterminante dans la tentative d’apporter des réponses, puisqu’il semble que l’univers soit né du chaos et destiné à y retourner. Continuer la lecture

0

Créationnisme, darwinisme… Pourquoi pas ni l’un ni l’autre ?

De ces deux théories, laquelle est vraie : le créationnisme, ou le darwinisme ? D’ailleurs, pourquoi faudrait-il choisir entre les deux ? Apparemment, nombreux sont ceux qui omettent la possibilité que ces deux théories soient fausses. Contrairement à ce que certains pourraient prétendre, tant le créationnisme que le darwinisme relèvent plus de l’idéologie que de la science, alors il n’est guère surprenant que ces deux théories – ou du moins, la façon dont on nous les présente – ne soient pas vraiment étayées par cette dernière. Continuer la lecture

0

Vie et mort des systèmes

(…)tout système combine une dimension matérielle ou substantielle d’une nature plus ou moins tangible et un animateur subtil qui lui insuffle mouvement et vie. Que ce soit pour un atome, pour une galaxie ou pour l’univers, l’animateur sera ici nommé Esprit.(…)
Par nature, l’Esprit d’un système est en perpétuelle expansion, mais il se heurte à l’inertie de la matière qui tend à conserver sa forme. L’expansion de l’Esprit dans un système tend à l’organiser de manière progressivement plus complexe, passant de formes sommaires, telles que les virus, puis les bactéries à des formes de plus en plus complexes, telles que celle d’un être humain ou d’une société d’êtres humains. Continuer la lecture

0

Note sur la respiration de l’Humanité

À l’image d’un individu, l’Humanité « respire ». Elle alterne des phases d’inspiration et d’expiration. En tant qu’organisme collectif, elle ne respire pas de l’air, mais de la conscience. Lors d’une phase d’inspiration, la société renaît, évolue, s’organise en formes de plus en plus complexes. Les individus et les groupes particulièrement inspirés créent des chefs-d’oeuvre dont certains peuvent franchir les siècles. Les arts fleurissent. De nouvelles ressources sont découvertes. Des réseaux de communication se tissent. Des religions naissent et d’autres sont en pleine expansion. La conscience se tourne dans toutes les directions et guide les réalisations humaines. La foi des êtres humains… Continuer la lecture

1

La faillite de la science matérialiste ?

La science moderne a émergé approximativement au moment de la Révolution française, il y a maintenant plus de deux siècles. Depuis lors, l’Humanité s’est lancée dans une course au « progrès » technologique qui en est directement issu et qui lui reste étroitement associé. Un tour d’horizon rapide permettra de déterminer si la progression scientifique et technique exponentielle a permis ou non l’amélioration des conditions humaine et planétaire. Et si malgré le temps et les ressources (notamment financières) investies, le bilan reste plutôt défavorable autant aux êtres humains qu’aux autres êtres vivants et qu’à la planète elle-même, peut-être sera-t-il nécessaire d’envisager la… Continuer la lecture

3

La loi de dégradation ou d’augmentation du désordre et du chaos

La matière de l’univers est sujette à une grande loi universelle implacable appelée en physique la loi d’entropie. Celle-ci peut être plus facilement comprise comme étant la Loi de dégradation, ou encore la Loi d’augmentation du désordre et du chaos. Appliquée au départ aux objets et systèmes matériels organisés, spécialement dans l’étude des transferts de chaleur d’un objet ou d’un système à l’autre (par exemple entre une plaque chauffante et une casserole d’eau), elle peut être généralisée à tout système, tout objet, tout corps matériel, tout être vivant constitué de matière… Elle peut donc aussi concerner les organisations humaines. L’entropie… Continuer la lecture