3

Amasser ou créer

Encore sous l’influence de l’instinct de survie et des peurs qui y sont reliées, et stimulés dans ce sens par la publicité et le marketing, de nombreux êtres humains tendent à amasser une grande quantité d’objets matériels qu’ils utilisent en définitive très peu. La société de surconsommation fonctionne en stimulant le désir vers la possession matérielle qui ne peut que s’accompagner de gaspillages et d’une croissance des pollutions. Pourtant, si l’on veut un monde plus harmonieux et plus sain, il conviendra de stimuler le désir humain prioritairement dans une nouvelle direction, plus constructive. La nature de l’Homme se résume-t-elle à… Continuer la lecture

0

L’incongruité (humour)

L’incongruité   Il était une fois…“un quelque chose, non défini mais accompli”, une sorte de principe, omnipotent, indescriptible, une conscience, toute puissante, transcendante, quelque chose, au commencement des commencements, d’inimaginable ! Ce quelque chose, dont on aurait pu croire qu’il se suffisait à lui-même, et que certains, avec cette manie de classer, d’étiqueter, de mettre un nom sur tout appelèrent « Dieu ». Un nom c’est un nom, et plus pratique que pas de nom, car l’on se retrouve sans y prendre garde, avec des Truc et des Machin en veux-tu en voilà ! Donc Dieu, puisque c’est son nom le plus courant, se… Continuer la lecture

4

Comment s’unir

De manière générale, notre époque connaît deux mouvements d’ensemble distincts : un mouvement vers la matière, le matérialisme, les préoccupations existentielles… et un autre vers le ciel, le spirituel, les préoccupations essentielles… Cela a probablement été le cas depuis les origines de l’Humanité, en des proportions variables, certaines époques étant dominées par la tendance spirituelle et d’autres par la tendance matérielle. La particularité de la nôtre est un clivage croissant entre ces deux mouvements. Le monde matérialiste et technologique évolue vers une recherche de plus en plus poussée de contrôle sur toutes les dimensions de la vie matérielle et tend à… Continuer la lecture

0

Un système presque gratuit

En attendant un monde de gratuité totale, de don désintéressé et de partage des ressources (dans dix mille ou cent mille ans, peut-être), sortons malgré tout du moule de l’économie et de la finance modernes. Envisageons un monde réalisable à plus brève échéance, dans lequel presque tous les biens et services pourraient être gratuits. Comment cela pourrait-il être facilement possible ? Si l’on considère l’argent comme une forme d’énergie pouvant faciliter les échanges, alors le plus logique est d’en mesurer la valeur en unités d’énergie, par exemple en joules ou en Calories. Lorsqu’un être humain effectue un travail (que ce soit… Continuer la lecture