L’enjeu majeur de notre époque

Depuis plusieurs années (ou décennies), notre époque est secouée par une crise mondiale que l’on peut comparer à celle du passage de l’adolescence à l’âge adule. Et si chaque crise, individuelle comme collective, peut être comparée au franchissement d’une porte vers l’inconnu, il reste à savoir quelle porte choisira l’Humanité et quelle est la nature de l’enjeu correspondant. Ce dernier est-il économique, social, culturel, politique… ?

(Source : RACEBAITR)

Chaque crise traversée par un individu ou par un groupe est l’occasion d’apprendre une leçon de la vie et donc d’en ressortir grandi d’une manière ou d’une autre. Chacune d’elle demande généralement l’abandon d’un certain confort (physique, affectif ou intellectuel…) ou d’un niveau de sécurité ou de certitudes. Elle nécessite souvent la remise en question de croyances et d’habitudes. Qu’il s’agisse individuellement d’un deuil, d’une perte d’emploi, d’une grave maladie, d’un divorce… ou collectivement d’une guerre civile, d’une épidémie, d’une guerre, d’une révolution, d’une catastrophe naturelle… ou même de l’implantation par les élites de leur Nouvel Ordre Mondial, la crise, pour être résolue constructivement et définitivement demande le meilleur de l’Humain.

Ce n’est qu’en faisant appel à nos plus belles qualités, nos plus grandes habiletés et notre sens du sacrifice que l’on trouve la clef pour ouvrir la porte permettant de sortir de la crise mondiale. Sans cela, nous ouvririons une autre porte, celle prévue par les élites, celle qui nous dirigerait vers un Nouvel Ordre Mondial parachevé. L’enjeu dépasse largement les seuls domaines économique, social, culturel, politique, etc. Il est d’ordre spirituel, car ce n’est qu’en puisant au plus profond de nous-mêmes, en nous connectant à notre origine divine (à notre Soi supérieur, à notre Esprit…), en faisant appel à notre Conscience… que chacun d’entre nous pourra offrir le meilleur et choisir la porte menant à la libération de l’Humanité au lieu de celle menant à son esclavage ou à son extermination.

Ce qui existe derrière la porte libératrice est un Nouveau Monde que nous ne pouvons pour l’instant qu’imaginer, rêver, visualiser… ou capter par inspiration, sans pour autant avoir la moindre certitude que la vision se transformera telle quelle en réalité. Se diriger vers une telle porte, y placer la clef dans la serrure, l’ouvrir, puis enfin en franchir le seuil, représente un véritable acte de foi. Et ce n’est qu’avec une telle foi que nous avancerons sans peur.

Ceux qui craindront de perdre leur confort, leur sécurité, leurs croyances, leurs certitudes… perdront tout et ne gagneront que la servitude sous le joug du Nouvel Ordre Mondial, même si les drogues, le contrôle mental, l’abrutissement médiatique… leur donneront peut-être l’illusion de continuer à vivre libres. Ceux qui privilégient l’être et la conscience gagneront un Nouveau Monde ou une Nouvelle Terre. Ce sont nos choix présents qui déterminent notre avenir. Et ceux-ci dépendent fortement de notre peur ou de notre foi. Par laquelle sommes-nous habités ?

(Voir aussi :

En pleine crise

La Matrice ?

Accepter ou refuser l’implant

L’avenir se crée maintenant)

Une réflexion sur « L’enjeu majeur de notre époque »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.