L’Esprit du Cœur et le Cœur de l’Esprit

[Source : Urantia Gaïa]

L’Esprit du Cœur et le Cœur à l’Esprit

Publié le 3 janvier 2019 par Le Passeur

Par Le Passeur.

Il n’est pas toujours aisé d’avoir une lecture mentale claire de ce qui est en train d’émerger, tant convergent en ce point précis de l’espace-temps une multitude de chaînes de paramètres, dont certaines se sont formées très loin dans le temps.

Tout nous ramène donc en nous pour ressentir en profondeur que ce qui se joue aujourd’hui en France a une dimension bien plus vaste que ce qu’il n’y paraît encore. Et quelle que soit la vitesse de progression des événements à venir, leurs temps d’arrêt, leurs soubresauts, leurs changements de direction et leur apparente anarchie, quelle que soit l’illusion des victoires des uns et des défaites des autres, il se lève une lame de fond où il n’y aura plus ni victoire ni défaite, mais, dans un moment assez proche, juste la Conscience dans sa pleine lucidité et sa pleine intelligence. Après quoi, plus rien ne sera comme avant.

Ce que nous en voyons pour le moment n’est que la petite partie visible d’un changement de Conscience extrêmement profond qui remue les êtres sans qu’ils aient forcément eux-mêmes la compréhension de ce qu’ils vivent au fond d’eux. L’aspect social collectif noie d’ailleurs un peu plus cette compréhension profonde et intime de ce qui s’éveille en chacun. Cette confusion aura un temps, plus bref qu’on ne pourrait croire, tant que l’Homme se contentera des apparences et incarnera le conditionnement qu’il a reçu à croire que le pouvoir sur sa vie n’est pas dans ses seules mains.

Pour mieux nous guider, nous devons avoir à l’esprit les choses concrètes liées à ce qui est encore, mais de moins en moins, dissimulé.

Les puissances occultes dirigent ce monde, en aucun cas les valets à qui les Hommes pensent confier leur pouvoir. N’entendez pas par là que la puissance occulte ne se situe qu’en-dehors du monde matériel, encore que les forces qui sourcent ces pouvoirs œuvrent, elles, bien en-dehors de la densité. Le pouvoir dont je parle est celui de quelques initiés humains et non-humains, regroupés en des dynasties, entourés de tribus asservies mais profitant des privilèges qu’ils leur octroient.

Au regard de l’humanité, cela représente bien peu de gens concentrant beaucoup de pouvoir, mais tant que les Hommes n’auront pas compris que ceux-là n’ont aucune bienveillance pour eux, ils auront tout pouvoir d’exercer leur mainmise grâce à cette faiblesse. Parlons donc de choses concrètes. Pour eux, la couleur politique des dirigeants ou des Nations n’a aucune importance, ce n’est qu’un leurre pour donner aux populations ignorantes l’impression qu’elles ont la décision, ils maîtrisent tout des nations qui représentent un levier de pouvoir et exploitent sans vergogne les autres.

Maîtriser tout des nations riches et influentes signifie que rien n’y est laissé hors de contrôle. On y détruit toute forme d’individuation en la diabolisant dans l’esprit des gens puis en appliquant les mesures propres à l’annihiler. Ce au niveau des Nations en détruisant politiquement, économiquement et culturellement ce qui a fait leur substance et en les asservissant à des organismes internationaux qui n’appartiennent qu’à quelques uns, mais aussi au niveau des êtres humains en alimentant le stress permanent, la confusion des genres et tout ce qui peut affaiblir l’identité et la pensée par soi-même. On y pousse là à l’abêtissement organisé, via l’éducation des enfants, l’abrutissement et le conditionnement par les médias grand public, l’affaiblissement de la conscience via les ondes (écrans, wi-fi, 3G, 4G, 5G, etc.), l’empoisonnement par adjuvants de l’eau du robinet, de la chimie médicamenteuse, de la nourriture industrielle et de l’air, par les épandages chimiques destinés aussi à nous voiler de plus en plus la lumière solaire qui transmet massivement en ce temps du cycle cosmique des particules propices à stimuler l’Éveil.

Mais encore à travers le consumérisme forcené qui est devenu une véritable hypnose collective et qui entretient le système d’esclavage des nations pauvres, avec la complicité d’êtres corrompus imposés à leur tête. Ainsi demandez-vous par exemple d’où viennent les terres rares nécessaires aux batteries perfectionnées du dernier smartphone tant attendu ? Qui va vouloir savoir qui sont les enfants des pays d’Afrique qui extraient et portent ces matériaux en mangeant un jour sur trois quand tout va bien ? Nations pauvres où quelques pays riches créent et entretiennent les guerres, les maladies, la misère, l’esclavage et les pires trafics, dans l’ignorance choisie des populations qui n’ont plus la capacité de penser par elles-mêmes ou n’ont plus la volonté de prendre leurs responsabilités.

Loin de moi l’idée de vouloir ici tenter de culpabiliser qui que ce soit, la solution n’est pas là. La solution c’est de se réveiller du long sommeil du théâtre de cette humanité qui n’en est pas encore une mais qui va le devenir. Et dans un premier temps, prosaïquement, d’informer tout autour de soi et de prendre conscience que le monde où nous vivons est la proie de forces obscures agissant sur plusieurs dimensions, d’informer autrui afin que l’ignorance se dissipe et, pleinement conscient de cela, ce qui est capital, conserver la paix en soi, sans aucune vindicte, sans aucune violence, mais en ouvrant son cœur à l’Amour de la Vie qui vibre en chaque homme et en sachant encore voir et soutenir en ces êtres sombres l’étincelle de lumière qui ne peut pas par nature ne pas exister.

L’information est la seule arme qu’ils craignent, car elle éveillera le cœur et le cœur de l’Homme les dévastera, sans les tuer, mais en leur tendant la main.

Là est la véritable force de l’Homme, dans l’Amour dont il est capable, un amour loin des considérations mielleuses et du déni de cette part sombre qui cherche à détruire ce qu’il a de meilleur en lui.

Pour répondre à certains qui s’en sont étonnés, c’est une des raisons pour lesquelles je dénonce souvent le petit monde du new âge, qui au lieu de nous asséner les canalisations du peuple des lombrics ou je ne sais quelle autre plaisanterie astrale, ferait mieux de voir en face ce qu’est le piège qui s’est tissé en ce monde dense et inciter chacun à reprendre sa souveraineté, en connaissance de cause et dans la pleine force de la paix et de l’amour qui règnent en-dehors des vicissitudes de nos incarnations ici-bas et de nos désincarnations dans la matrice astrale.

Nous sommes tous potentiellement des êtres puissants. Mais voilà… potentiellement. Et comment ce potentiel peut-il émerger dans nos réalités sans un maximum d’effort sur soi-même, une véritable volonté de déconditionnement de soi et une vigilance quotidiennement soutenue ? Certes nous avons le potentiel de déjouer les pièges si nous sommes suffisamment honnêtes envers nous-mêmes, pour autant sous-estimer leur redoutable efficacité serait une grave erreur. Comme je l’ai déjà dit nous jouons dans cette matrice avec un adversaire qui a plusieurs coups d’avance sur nous, pour la simple et bonne raison qu’il a la connaissance occultée, qu’il a les moyens d’explorer le futur, ou tout au moins les lignes du Temps possibles et qu’il a parmi nous tous énormément d’alliés, conscients ou non, infiltrés au plus près.

L’année 2019 va très certainement être cruciale, à la fois difficile sous certains aspects, mais aussi, épanouissante. Le mouvement social né en France et qui s’exporte au moment où j’écris ces mots dans déjà une trentaine de pays, est à double tranchant.

Il est à la fois légitime et porteur d’un éveil attendu et nécessaire, mais il est aussi voulu et attendu par les forces occultes qui ont pressé leurs bras armés d’accroître toujours plus la pression sur le peuple gaulois pour l’amener à s’insurger. Je l’ai dit, il y a un cycle planétaire qui a commencé ici et qui doit s’achever ici.

A présent que cela a commencé, malgré les déclarations hypocrites et les effets de manches, les décisions prises au niveau de l’État vont pour l’instant toutes dans le sens d’accroître la pression, que ce soit à travers la violence policière disproportionnée, mais ordonnée, les peines judiciaires prononcées par les tribunaux, les arrestations abusives, les multiples viols de la Constitution. Les discours politiques jusqu’au plus haut niveau et les dernières sanctions prises contre les chômeurs assimilés à des délinquants, poussent clairement à un durcissement de la rébellion. Attention à la façon de répondre à ces provocations.

Car tout ceci n’est pas que le fruit d’une incompréhension ou d’une pulsion totalitariste, tout ceci est ordonné pour conduire vers une guerre civile si le peuple répond dans la violence, l’instauration de la loi martiale et cimenter ainsi les fondations du Nouvel Ordre Mondial totalitariste qu’ils ont organisé au plus haut niveau des États depuis plusieurs décennies déjà.

Là où le pouvoir du Maître ne s’exerce que dans la bienveillance et le respect du Vivant, le pouvoir de l’ego est toujours plus avide de pouvoir pour la jouissance du pouvoir et les richesses qu’elles lui octroient.

Pour ajouter à la confusion, des attentats à venir sous fausse bannière sont programmés, comme il y en a déjà eu tant, pour attiser comme jamais les peurs et diviser les populations, d’ailleurs certaines informations que je pense assez fiables sont consultables à ce sujet. D’autres événements, plus traumatiques encore, viendront probablement selon la réponse des peuples. Le quotidien, lui, est déjà ponctué partout dans le monde d’attentats perpétués par des individus solitaires sous contrôle mental (voir projets Montauk et Monarch).

La confusion toujours, est largement alimentée par les combats inventés de toutes pièces sur les questions écologiques. Sujet tabou. Tant de gens s’émeuvent, se divisent et se mobilisent pour des causes justes à travers des idées fausses que c’en est devenu, en plus d’une source de richesses et d’énergie, un grand amusement pour ceux qui tirent les ficelles.

Comment faut-il encore convaincre que les changements climatiques à l’œuvre sont des cycles naturels en grande partie liés à l’activité de notre soleil ? Qu’il n’y a contrairement à ce que qu’en dit la presse, aucun consensus scientifique autour des affirmations du GIEC quant au réchauffement climatique global, à la responsabilité du CO2 et par voie de conséquence à la production de CO2 par l’homme ? Que bien au contraire, les preuves scientifiques s’accumulent pour démontrer le très faible impact de l’homme sur la production de CO2 dans l’atmosphère, qu’il n’y a pas de réchauffement global mais un bouleversement des équilibres climatiques aux conséquences locales différentes ? Que c’est l’ensemble du système solaire qui est en proie à ces modifications climatiques… et j’en passe ?

Mieux encore, Les observations et les calculs des scientifiques Karl Zeller et Ned Nikolov, maintes fois vérifiés par la communauté scientifique et donc confirmés à ce jour à chaque nouvelle vérification, démontre que le dioxyde de carbone n’est pour rien dans la chaleur d’une atmosphère, pas plus sur Terre que sur Vénus. Qu’il n’y a donc pas d’effet de serre mais que c’est la compression des gaz sous le poids de l’atmosphère qui détermine la température ambiante. Autrement dit, le CO2 n’est pour rien dans la température de notre climat.

Et si on pousse un peu plus loin, on découvrira que la théorie des gaz à effet de serre, qui date de 1986 et qui est devenue depuis une religion médiatique, n’a elle-même jamais été scientifiquement validée… J’ajouterai enfin que les climats et la sismologie sont de surcroît partiellement sous contrôle des marionnettistes de ce monde.

Et pourtant malgré tout cela, certains, animés de bons sentiments, mais naïfs et servant malgré eux les intérêts financiers qui les manipulent, prônent des technologies dont ils n’ont pas creusé la connaissance en ignorant encore que leur mise en œuvre suscite toujours plus d’exploitation et de destruction des ressources de la Terre.

Il n’y a que l’énergie libre, qui est maîtrisée depuis plus d’un siècle dans le cycle de notre histoire récente, qui est la solution à ces problèmes. Encore un peu de patience, elle va se libérer des mains qui l’enferment.

En attendant, ce sujet du climat, qu’il est tabou de remettre en question, est une manipulation de plus propre à dresser les hommes les uns contre les autres, à les affaiblir et à s’enrichir sur leur dos à force de taxes et de marchés économiques fallacieux et corrompus.

Ce qui bien entendu, n’enlève rien à la profonde responsabilité que l’Homme doit avoir en chaque instant et en toute circonstance auprès du Vivant sous toutes ses formes. Par sa place et sa capacité destructrice, il a l’obligation sans compromis de préserver la Terre, ses océans, ses forêts et l’ensemble du Vivant qu’elle héberge. Ce qu’il est loin d’assumer à ce jour.

Toutes ces actions de tromperie et de manipulation des Hommes, que je crois nécessaire de citer à titre d’exemple, ne sont là que pour pousser le peuple à incarner dans la haine et la violence le rite occulte souhaité par ceux qui agissent dans l’ombre afin de l’asservir pleinement. Et la seule bonne réponse du peuple, qui je le sais est véritablement possible, est une réponse massive et déterminée, dans une totale non-violence quelles que soient les provocations. Ce qui demande un dépassement de chacun, dont chacun j’en suis sûr est capable.

Comme l’aspect occulte échappe à la presque totalité de ceux et celles qui aujourd’hui commencent à se lever, le danger est réel de servir le plan occulte dans l’ignorance de l’existence de celui-ci.

Si quelques uns doutent, qu’ils se souviennent de ce que je disais récemment à propos du rite dont était lui-même victime le Président français, façonné par ceux qui l’ont mis en place. Et qu’ils stimulent leur perplexité en constatant ce qu’il faisait lors du premier week-end du soulèvement à Paris. Ils verront qu’il était à Bruxelles où la famille royale belge l’a emmené visiter la restauration d’une toile au Musée des Beaux Arts. Et quelle était cette toile ?.. L’Agneau mystique des frères Van Eyc… où l’agneau est sacrifié.

Certains n’y verront rien, d’autres une coïncidence et d’autres percevront les concordances habituelles de la sombre alchimie à l’œuvre. Je n’en ferai pas plus de commentaires.

Les mois et le peu d’années qui viennent sont ces temps tant attendus de la Fin des Temps, qui ouvriront un tout autre cycle. Je ne peux faire autrement que vous inviter à lire ou relire ces écrits de Bernard de Montréal que j’avais publiés en 2015, d’une actualité salutaire. Que chacun se souvienne que nous sommes la clé de ce que nous allons vivre, que nous ne sommes victimes de rien, si ce n’est nos peurs illusoires, que nous sommes souverains et que de là, de notre Vivant, nous n’avons rien à craindre et tout en nous à Réaliser.

Fraternellement,

© Le Passeur – 3 Janvier 2019 – http://www.urantia-gaia.info > Cet article est volontiers autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

Cette série d’articles est réunie dans la rubrique « L’Eveil ».

Une réflexion sur « L’Esprit du Cœur et le Cœur de l’Esprit »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.